Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 19

Est-il bien de se battre ?

Est-il bien de se battre ?

CONNAIS-​TU des garçons ou des filles qui essaient de faire les durs ? — Es-​tu à l’aise en leur compagnie ? Ou bien préfères-​tu être avec quelqu’un qui est gentil et qui aime la paix ? — Le grand Enseignant a dit : “ Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. ” — Matthieu 5:9.

Mais les gens font parfois des choses qui nous énervent, n’est-​ce pas ? — Et ça donne envie de se venger. C’est arrivé à des disciples de Jésus un jour qu’ils se rendaient avec lui à Jérusalem. Voici ce qui s’est passé.

Après qu’ils ont fait un bon bout de chemin, Jésus envoie quelques disciples dans un village samaritain pour y chercher un endroit où se reposer. Mais les habitants refusent de les recevoir. Il faut dire que les Samaritains ont une religion différente de celle des Juifs et qu’ils n’aiment pas ceux qui vont adorer Jéhovah à Jérusalem.

Qu’ont voulu faire Jacques et Jean pour se venger des Samaritains ?

 Qu’aurais-​tu fait dans cette situation ? Te serais-​tu mis en colère ? Aurais-​tu cherché à te venger ? — Les disciples Jacques et Jean en ont très envie. Ils disent à Jésus : ‘ Veux-​tu que nous fassions descendre du feu du ciel pour détruire ces Samaritains ? ’ Ces deux-​là méritent bien le surnom de “ Fils du Tonnerre ” que Jésus leur a donné ! Mais Jésus leur répond que ce n’est pas bien de traiter les gens de cette façon. — Luc 9:51-56 ; Marc 3:17.

Il peut arriver qu’on soit méchant avec toi. Par exemple, des enfants peuvent refuser que tu joues avec eux, en te disant : ‘ On ne veut pas de toi ici. ’ Ça ne te plairait pas, n’est-​ce pas ? Tu aurais même envie de te venger. Mais est-​il bien de se venger ? —

Prends ta bible et cherche Proverbes chapitre 24, verset 29. Il est écrit : “ Ne dis pas : ‘ Comme il m’a fait, ainsi je vais lui faire. Je rendrai à chacun selon son action. ’ ”

À ton avis, qu’est-​ce que ça signifie ? — Ça signifie qu’il ne faut pas essayer de se venger. Ce n’est pas parce que quelqu’un a été méchant avec toi que tu dois lui rendre le mal qu’il t’a fait. Et s’il cherche la bagarre ? S’il essaie de te provoquer en t’insultant, en se moquant de toi et en disant que tu as peur de lui ? Imagine qu’il te traite de froussard. Comment vas-​tu réagir ? Vas-​tu te jeter sur lui pour lui casser la figure ? —

Voyons encore ce que dit la Bible. Prends Matthieu chapitre 5, verset 39. C’est Jésus qui parle : “ Ne vous opposez pas à celui qui est méchant ; mais qui te gifle sur la joue droite, tourne aussi vers lui l’autre joue. ” Que voulait dire Jésus ici ? Voulait-​il dire que si quelqu’un te donne un coup de poing dans la figure tu dois le laisser recommencer ? —

 Non, ce n’est pas du tout ce qu’il voulait dire. Une gifle, ce n’est pas la même chose qu’un coup de poing. Gifler quelqu’un, c’est un peu comme le pousser ou le bousculer, c’est une façon de chercher la bagarre. Celui qui fait ça veut te mettre en colère. Et si tu t’énerves et que tu le pousses à ton tour, que va-​t-​il se passer ? — Ça va finir en bagarre.

Mais Jésus ne veut pas que ses disciples se battent. Voilà pourquoi il a dit de ne pas rendre une gifle qu’on reçoit, c’est-à-dire de ne pas se mettre en colère et de ne pas se battre. Si nous le faisons, nous montrons que nous ne valons pas mieux que celui qui a commencé.

Si tu sens qu’une dispute va éclater, quelle est donc la meilleure chose à faire ? — T’en aller. Et même si on te bouscule encore un peu, ça n’ira sûrement pas plus loin. Si tu pars, ça ne veut pas dire  que tu es une poule mouillée. Ça veut dire au contraire que tu as le courage de faire ce qui est bien.

Que dois-​tu faire si quelqu’un cherche la bagarre ?

Mais imaginons que tu n’arrives pas à te retenir : vous vous battez, et c’est toi qui gagnes. Qu’est-​ce qui risque de se passer après ? — L’autre peut revenir avec ses copains et te frapper avec un bâton ou même te donner un coup de couteau. Tu comprends maintenant pourquoi Jésus ne veut pas que nous nous battions ? —

Et si on rencontre deux personnes en train de se battre ? Faut-​il prendre la défense de l’une des deux ? — La Bible nous dit ce qu’il faut faire. Regarde Proverbes chapitre 26, verset 17. Nous lisons : “ Comme quelqu’un qui saisit les oreilles d’un chien, ainsi est un passant qui se met en fureur dans la querelle qui n’est pas la sienne. ”

Si on se mêle de la bagarre des autres, c’est comme si on attrapait un chien par les oreilles : on risque d’être blessé. Alors, ne le fais pas !

Que se passerait-​il si tu attrapais un chien par les oreilles ? Ça lui ferait mal, et il essaierait de te mordre. Plus il voudrait se libérer, plus tu devrais lui serrer les oreilles, et plus il serait furieux. Et si tu le lâchais, tu peux être sûr qu’il te mordrait très fort. Mais pourrais-​tu lui tenir éternellement les oreilles ? —

Ça te donne une idée des problèmes que tu risques d’avoir en te mêlant d’une bagarre qui ne te concerne pas. Tu ne sais pas forcément qui a commencé ni pourquoi ces deux personnes se battent. L’une d’elles  reçoit peut-être beaucoup de coups, mais qui te dit qu’elle n’a pas volé quelque chose à l’autre ? En l’aidant, tu aiderais un voleur. Ça ne serait pas bien, n’est-​ce pas ?

Alors, que devrais-​tu faire si tu vois des gens se battre ? — Si c’est à l’école, cours chercher un professeur. Si c’est dans la rue, appelle papa ou maman, ou un agent de police. Tu vois, même quand d’autres veulent se battre, nous devons être pacifiques.

Que dois-​tu faire si tu vois une bagarre ?

Un vrai disciple de Jésus fait tout son possible pour ne pas se battre. Il montre ainsi qu’il a le courage de faire ce qui est bien. La Bible dit qu’il “ n’a pas à se battre ; il faut au contraire qu’il soit doux envers tous ”. — 2 Timothée 2:24.

Il y a d’autres bons conseils qui incitent à ne pas se battre en Romains 12:17-21 et en 1 Pierre 3:10, 11.