Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 16

Ce qui compte vraiment

Ce qui compte vraiment

Qu’est-​ce qui n’allait pas chez cet homme ?

UN JOUR, un homme qui connaît la grande sagesse de Jésus lui demande : ‘ Enseignant, dis à mon frère de me donner une partie de ce qu’il possède. ’ Cet homme pense qu’il a droit à ces choses.

Qu’aurais-​tu répondu à la place de Jésus ? — Jésus comprend que cet homme a un problème. En fait, il n’a pas besoin de ce que son frère possède. Son problème, c’est qu’il ne sait pas ce qui compte vraiment dans la vie.

Réfléchissons un peu à cette idée. Qu’est-​ce qui devrait compter le plus pour toi ? D’avoir de beaux jouets, des vêtements neufs ? — Non. Il y a bien plus important que ça. Et pour expliquer ce que c’est, Jésus a raconté l’histoire d’un homme qui a oublié de penser à Dieu. Veux-​tu l’entendre ? —

C’est l’histoire d’un homme très riche qui possède des champs et des greniers. Ses champs produisent de si bonnes récoltes qu’il n’a plus assez de place dans ses greniers. Que va-​t-​il faire ? Il se dit : ‘ Je vais démolir mes greniers et en construire de plus grands. Comme ça, je pourrai y mettre toutes mes récoltes et tous les bons produits de mes champs. ’

Il pense que c’est la meilleure solution. Il se croit très malin  d’accumuler ainsi beaucoup de choses. Il se dit : ‘ J’ai beaucoup de choses de côté. Suffisamment pour des années et des années. À présent, je peux vivre tranquille. Je vais manger, boire et m’amuser. ’ Mais son raisonnement n’est pas bon. Pourquoi, à ton avis ? — Il ne pense qu’à lui et à ce qui lui fait plaisir. Il ne pense pas à Dieu.

À quoi pense cet homme riche ?

Et Dieu, justement, lui dit : ‘ Eh toi, homme stupide. Tu vas mourir cette nuit. Et qui aura ce que tu as entassé ? ’ Une fois mort, le riche pourra-​t-​il encore utiliser ses biens ? — Non. C’est quelqu’un d’autre qui en profitera. Et Jésus termine son histoire en tirant cette leçon : “ Ainsi en est-​il de l’homme qui amasse un trésor pour lui-​même, mais qui n’est pas riche à l’égard de Dieu. ” — Luc 12:13-21.

Tu ne veux pas ressembler à cet homme riche, n’est-​ce pas ? — Tout ce qui l’intéressait dans la vie, c’était de posséder beaucoup de  choses. Grave erreur ! Et il en voulait toujours plus. Le problème, c’est qu’il n’était pas “ riche à l’égard de Dieu ”.

Beaucoup de gens aujourd’hui sont comme lui. Il leur en faut toujours plus. Mais ça peut créer des problèmes. Prenons l’exemple des jouets. Qu’est-​ce que tu as comme jouets ? — Imagine qu’un autre enfant ait un jouet que tu n’as pas, un ballon ou une poupée par exemple. Devrais-​tu insister auprès de papa et maman pour qu’ils t’achètent le même ? —

Parfois, un certain jouet peut te sembler très important. Mais que devient-​il au bout d’un moment ? — Il s’use. Quelquefois, il se casse, et, finalement, il ne t’intéresse plus du tout. Il faut que tu saches que tu possèdes quelque chose de bien plus important que tes jouets. Sais-​tu ce que c’est ? —

Qu’est-​ce qui a plus de valeur que tes jouets ?

C’est ta vie. Sans la vie, tu ne pourrais rien faire. C’est pour ça qu’elle a tellement de valeur. Mais pour vivre, il faut que tu fasses ce qui plaît à Dieu, n’est-​ce pas ? — Alors ne ressemble pas à cet homme riche mais stupide qui ne pensait pas à Dieu.

 Remarque, il n’y a pas que les enfants qui peuvent se conduire aussi bêtement que ce riche. Certains adultes non plus n’en ont jamais assez. Ils mangent tous les jours, ils ont des vêtements et un logement, mais ça ne leur suffit pas. Ils veulent des quantités de vêtements et une grosse maison. Et comme ça coûte cher, ils travaillent comme des fous pour gagner beaucoup d’argent. Et plus ils en gagnent, plus ils en veulent.

Certains sont tellement occupés à gagner de l’argent qu’ils n’ont plus le temps d’être avec leur famille. Ils n’ont pas de temps non plus pour Dieu. Mais leur argent pourra-​t-​il les empêcher de mourir ? — Non. Leur servira-​t-​il à quelque chose quand ils seront morts ? — Non plus. Quand on est mort, on ne fait plus rien du tout. — Ecclésiaste 9:5, 10.

Est-​ce que ça veut dire qu’il est mal d’avoir de l’argent ? — Non. Il faut de l’argent pour s’acheter à manger et de quoi s’habiller. La Bible dit que l’argent est une protection (Ecclésiaste 7:12). Mais si nous aimons l’argent, là nous aurons des problèmes. Nous ressemblerons à l’homme riche mais stupide qui a amassé des trésors pour lui, mais qui n’était pas riche à l’égard de Dieu.

Que faut-​il faire pour être riche à l’égard de Dieu ? — Il faut mettre Dieu en premier dans notre vie. Des gens disent qu’ils croient en Dieu, et ils s’imaginent que ça suffit. Mais sont-​ils réellement riches à l’égard de Dieu ? — Non. Ils sont comme le riche qui ne pensait pas à Dieu.

Jésus, lui, pensait toujours à son Père céleste. Il n’a pas essayé de gagner beaucoup d’argent. D’ailleurs, il ne possédait presque rien. Il savait ce qui compte vraiment dans la vie. Et toi, le sais-​tu ? — Ce qui compte vraiment, c’est d’être riche à l’égard de Dieu.

Que fait cette petite fille de si important ?

 Mais, dis-​moi, comment peut-​on être riche à l’égard de Dieu ? — En faisant ce qui lui plaît. Jésus a dit : “ Je fais toujours les choses qui lui plaisent. ” (Jean 8:29). Quand nous faisons ce que Dieu nous demande, il est content. Que peux-​tu faire par exemple pour lui plaire ? — Tu peux lire la Bible, aller aux réunions chrétiennes, le prier et parler de lui aux autres. Voilà les choses qui comptent vraiment le plus dans la vie.

Comme Jésus était riche à l’égard de Dieu, Dieu a pris soin de lui. Il l’a récompensé en lui donnant la vie éternelle. Si nous imitons Jésus, Jéhovah nous aimera nous aussi et il prendra soin de nous. Alors, imite Jésus, et ne ressemble jamais au riche qui ne pensait pas à Dieu.

Voici quelques textes bibliques sur la bonne façon de considérer les biens matériels : Proverbes 23:4 ; 28:20 ; 1 Timothée 6:6-10 ; et Hébreux 13:5.