Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 17

Restons dans l’amour de Dieu

Restons dans l’amour de Dieu

« Fortifiez-​vous sur le fondement de votre très sainte foi [...], afin de rester dans l’amour de Dieu » (JUDE 20, 21).

1, 2. Que devons-​nous faire pour rester dans l’amour de Dieu ?

NOUS voulons tous être en bonne santé et forts. Nous essayons donc de manger une nourriture de qualité, de faire de l’exercice régulièrement et de prendre soin de nous. Cela demande des efforts, mais comme nous en retirons des bienfaits, nous n’abandonnons pas. Cependant, nous devons aussi être en bonne santé et forts dans un autre domaine.

2 Nous avons appris à connaître Jéhovah, et c’est un bon début. Mais maintenant, nous devons continuer à renforcer notre amitié avec lui. Jude a encouragé les chrétiens à « rester dans l’amour de Dieu » et il leur a expliqué comment faire. Il leur a dit : « Fortifiez-​vous sur le fondement de votre très sainte foi » (Jude 20, 21). Comment pouvons-​nous développer une foi forte ?

CONTINUE DE FORTIFIER TA FOI

3-5. a) Qu’est-​ce que Satan veut que tu penses des normes fixées par Jéhovah ? b) Que penses-​tu des lois et des principes de Jéhovah ?

3 C’est important que tu sois convaincu qu’il n’y a rien de mieux pour toi que d’obéir à Jéhovah. Satan veut que tu penses que les normes fixées par Dieu sont trop  difficiles à respecter. Il veut aussi que tu penses que tu seras plus heureux si tu décides toi-​même ce qui est bien et ce qui est mal. C’est ce qu’il a essayé de faire croire aux humains depuis l’époque du jardin d’Éden (Genèse 3:1-6). Aujourd’hui encore, il continue à le faire.

4 Satan a-​t-​il raison ? Les normes fixées par Jéhovah sont-​elles trop strictes ? Non. Imagine, par exemple, que tu te promènes dans un beau parc. Tout d’un coup, tu vois une clôture très haute qui empêche d’accéder à une partie du parc. Tu te dis peut-être : « Pourquoi est-​ce qu’on m’empêche d’accéder à cet endroit ? » Mais à ce moment-​là, tu entends un lion rugir de l’autre côté de la clôture. Est-​ce que tu te dis toujours la même chose maintenant ? Tu es bien content que cette clôture te protège et qu’elle t’empêche de servir de repas au lion ! Les principes de Jéhovah sont comme cette clôture, et le Diable est comme ce lion. La Parole de Dieu nous avertit : « Gardez votre bon sens, soyez vigilants ! Votre adversaire, le Diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant à dévorer quelqu’un » (1 Pierre 5:8).

5 Jéhovah veut que nous ayons la meilleure vie possible. Il ne veut pas que nous soyons trompés par Satan. Il nous a donc donné des lois et des principes pour nous protéger et nous rendre heureux (Éphésiens 6:11). Jacques a écrit : « Celui qui plonge ses regards dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui persévère [...] sera heureux dans ce qu’il fait » (Jacques 1:25).

6. Qu’est-​ce qui nous convaincra que ce que Jéhovah nous demande est ce qu’il y a de mieux pour nous ?

6 Quand nous faisons ce que Jéhovah nous demande, notre vie s’améliore et notre amitié avec lui se renforce. Par exemple, quand nous le prions souvent, comme il nous y encourage, nous en retirons des bienfaits  (Matthieu 6:5-8 ; 1 Thessaloniciens 5:17). Quand nous obéissons à son ordre de nous réunir pour l’adorer et pour nous encourager les uns les autres, nous sommes heureux. Et quand nous participons pleinement à l’activité de prédication et d’enseignement, nous sommes heureux aussi (Matthieu 28:19, 20 ; Galates 6:2 ; Hébreux 10:24, 25). Réfléchir aux bienfaits que ces choses nous apportent nous aide à garder une foi forte et à être de plus en plus convaincus que ce que Jéhovah nous demande est ce qu’il y a de mieux pour nous.

7, 8. Qu’est-​ce qui nous aidera à ne pas avoir peur des difficultés qui pourraient nous arriver ?

7 Nous pourrions avoir peur de rencontrer un jour des difficultés qui mettraient notre foi à l’épreuve et qui seraient trop difficiles pour nous. Si c’est ce que tu ressens, rappelle-​toi ce que Jéhovah a dit : « Moi, Jéhovah,  je suis ton Dieu, celui qui t’enseigne pour ton bien, celui qui te guide sur le chemin où tu dois marcher. Si seulement tu prêtais attention à mes commandements ! Ta paix deviendrait comme un fleuve, et ta justice, comme les vagues de la mer » (Isaïe 48:17, 18).

8 Si nous obéissons à Jéhovah, notre paix sera comme un fleuve qui ne s’assèche jamais, et notre justice (c’est-à-dire notre bonne conduite) sera comme les vagues de la mer qui, l’une après l’autre, viennent se briser doucement sur la plage. Peu importe ce qui nous arrive, nous pouvons rester fidèles à Jéhovah. La Bible promet : « Jette ton fardeau sur Jéhovah, et il te soutiendra. Il ne permettra jamais que le juste tombe » (Psaume 55:22).

« AVANCE RÉSOLUMENT VERS LA MATURITÉ »

9, 10. Que veut dire être mûr ?

9 Si tu renforces ton amitié avec Jéhovah, tu vas ‘avancer résolument vers la maturité’, c’est-à-dire devenir mûr (Hébreux 6:1). Mais que veut dire être mûr ?

10 Nous ne devenons pas des chrétiens mûrs simplement en vieillissant. Pour devenir mûrs, nous devons faire de Jéhovah notre meilleur ami et voir les choses comme lui (Jean 4:23). Paul a écrit : « Ceux qui vivent selon la chair fixent leur pensée sur les choses de la chair, mais ceux qui vivent selon l’esprit fixent leur pensée sur les choses de l’esprit » (Romains 8:5). Les divertissements et les biens matériels n’occupent pas une grande place dans la vie de quelqu’un de mûr. Ce qui occupe la première place dans sa vie, c’est son service pour Jéhovah, et il prend des décisions sages (Proverbes 27:11 ; lire Jacques 1:2, 3). Il ne laisse rien ni personne le pousser à faire ce qui est mal. Quelqu’un de mûr sait ce qui est bien, et il est décidé à le faire.

11, 12. a) Qu’est-​ce que Paul a dit au sujet des « facultés de discernement » d’un chrétien ? b) Devenir un chrétien mûr, c’est comme devenir un sportif habile. Explique pourquoi.

 11 Il faut faire des efforts pour devenir quelqu’un de mûr. Paul a écrit : « La nourriture solide est pour les gens mûrs, pour ceux dont les facultés de discernement sont exercées, par l’usage, à distinguer et le bien et le mal » (Hébreux 5:14). Le mot « exercées » fait penser à l’entraînement d’un sportif.

12 Quand on voit ce qu’un sportif de haut niveau est capable de faire, on sait qu’il lui a fallu du temps et de l’entraînement pour y arriver. Il n’est pas né sportif. Quand un bébé naît, il ne sait pas vraiment se servir de ses bras et de ses jambes. Mais avec le temps, l’enfant apprend à tenir des objets et à marcher. Avec de l’entraînement, il peut devenir un sportif habile. De la même façon, il faut du temps et de l’entraînement pour devenir un chrétien mûr.

13. Qu’est-​ce qui nous aidera à apprendre à penser comme Jéhovah ?

13 Dans ce livre, nous avons examiné comment penser comme Jéhovah et comment voir les choses comme lui. Nous avons aussi compris la valeur des normes fixées par Jéhovah, et nous avons appris à les aimer. Quand nous prenons des décisions, nous nous demandons : « Quelles lois ou quels principes de la Bible s’appliquent dans cette situation ? Comment est-​ce que je peux les mettre en pratique ? Qu’est-​ce que Jéhovah aimerait que je fasse ? » (lire Proverbes 3:5, 6 ; Jacques 1:5).

14. Que devons-​nous faire pour fortifier notre foi ?

14 Nous ne devons jamais arrêter de fortifier notre foi en Jéhovah. Manger de la nourriture de qualité nous  permet de devenir forts. De la même façon, apprendre des choses sur Jéhovah nous aide à avoir une foi forte. Quand nous avons commencé à étudier la Bible, nous avons appris des vérités de base sur Jéhovah et sur ses façons d’agir. Mais avec le temps, nous devons comprendre des choses plus profondes. C’est ce que Paul voulait dire quand il a écrit : « La nourriture solide est pour les gens mûrs. » En appliquant ce que nous apprenons, nous devenons plus sages. La Bible dit : « La sagesse est la chose la plus importante » (Proverbes 4:5-7 ; 1 Pierre 2:2).

15. Pourquoi est-​ce important d’aimer vraiment Jéhovah et nos frères et sœurs ?

15 Quelqu’un peut être en bonne santé et fort, mais pour le rester, il sait qu’il doit continuer de prendre bien soin de lui. De la même façon, quelqu’un de mûr sait qu’il doit faire des efforts pour garder une amitié solide avec Jéhovah. Paul nous rappelle : « Examinez-​vous sans cesse pour voir si vous êtes dans la foi ; vérifiez sans cesse ce que vous êtes vous-​mêmes » (2 Corinthiens 13:5). Mais il ne suffit pas d’avoir une foi forte. Il faut aussi que notre amour pour Jéhovah et pour nos frères et sœurs continue de grandir. Paul a dit : « Si j’ai [...] la connaissance, et si j’ai toute la foi qu’il faut pour déplacer des montagnes, mais que je n’aie pas l’amour, je ne suis rien » (1 Corinthiens 13:1-3).

CONCENTRE-​TOI SUR TON ESPÉRANCE

16. Qu’est-​ce que Satan aimerait que nous pensions ?

16 Satan veut que nous pensions que nous ne serons jamais assez bien pour plaire à Jéhovah. Il veut que nous soyons découragés et que nous pensions qu’il n’y a pas de solution à nos problèmes. Il ne veut pas que nous  ayons confiance dans nos frères et sœurs. Et il ne veut pas que nous soyons heureux (Éphésiens 2:2). Satan sait que les pensées négatives peuvent nous faire du mal et qu’elles peuvent affaiblir notre amitié avec Dieu. Mais Jéhovah nous a donné quelque chose pour nous aider à combattre les pensées négatives : il nous a donné une espérance.

17. Pourquoi notre espérance est-​elle importante ?

17 En 1 Thessaloniciens 5:8, la Bible compare notre espérance au casque qui protège la tête d’un soldat pendant une bataille. Elle appelle ce casque « l’espérance du salut ». Espérer dans les promesses de Jéhovah protège notre esprit et nous aide à résister aux pensées négatives.

18, 19. Comment l’espérance de Jésus l’a-​t-​elle rendu fort ?

18 L’espérance de Jésus l’a rendu fort. La dernière nuit de sa vie sur la terre, il a dû affronter une difficulté après l’autre. Un ami proche l’a trahi. Un autre a dit qu’il ne le  connaissait pas. D’autres l’ont abandonné et se sont enfuis. Les gens de son peuple se sont opposés à lui, et ils ont réclamé qu’on le mette à mort par un supplice. Qu’est-​ce qui l’a aidé à endurer toutes ces choses terribles ? « Pour la joie qui était placée devant lui, il a enduré un poteau de supplice, méprisant la honte, et il s’est assis à la droite du trône de Dieu » (Hébreux 12:2).

19 Jésus savait qu’en restant fidèle, il honorerait son Père et prouverait que Satan est un menteur. Cette espérance lui procurait une grande joie. Il savait aussi qu’il allait bientôt retrouver son Père au ciel. Cette espérance l’aidait à endurer. Comme Jésus, nous devons concentrer nos pensées sur notre espérance. Cela nous aidera à endurer quoi qu’il arrive.

20. Qu’est-​ce qui t’aidera à être positif ?

20 Jéhovah voit ta foi et ton endurance (Isaïe 30:18 ; lire Malachie 3:10). Il promet d’‘exaucer les désirs de  ton cœur’ (Psaume 37:4). Alors concentre tes pensées sur ton espérance. Satan veut que tu perdes espoir et que tu penses que les promesses de Jéhovah ne se réaliseront jamais. Mais il faut résister aux pensées négatives ! Si tu constates que ton espérance devient plus floue, demande à Jéhovah de t’aider. Rappelle-​toi ce que dit Philippiens 4:6, 7 : « Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par la prière et la supplication avec des remerciements, faites connaître vos requêtes à Dieu ; et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, protégera vos cœurs et vos esprits par le moyen de Christ Jésus. »

21, 22. a) Quel est le projet de Jéhovah pour la terre ? b) Qu’es-​tu bien décidé à faire ?

21 Prends régulièrement le temps de réfléchir aux choses merveilleuses qui nous attendent dans l’avenir. Bientôt, tout le monde adorera Jéhovah (Révélation 7:9, 14). Pense à la vie dans le monde nouveau. Elle sera plus belle que tout ce que nous pouvons imaginer ! Satan, ses démons et toute la méchanceté auront disparu. Tu ne tomberas pas malade et tu ne mourras pas. Tu te lèveras chaque matin en pleine forme et heureux d’être en vie. Tous les humains travailleront ensemble pour faire de la terre un paradis. Tout le monde mangera une bonne nourriture et aura un endroit où habiter en toute sécurité. Les gens ne seront plus cruels ni violents. Ils seront vraiment bons les uns envers les autres. Finalement, tous les humains sur la terre auront « la liberté glorieuse des enfants de Dieu » (Romains 8:21).

22 Jéhovah veut que tu fasses de lui ton meilleur ami. Alors, fais tout ce que tu peux pour lui obéir et pour te rapprocher un peu plus de lui chaque jour. Oui, que chacun de nous reste dans l’amour de Dieu pour toujours ! (Jude 21).