Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 1

L’amour de Dieu dure pour toujours

L’amour de Dieu dure pour toujours

« Voici ce que signifie aimer Dieu : c’est obéir à ses commandements. Or, ses commandements ne sont pas pénibles » (1 JEAN 5:3).

1, 2. Pourquoi aimes-​tu Jéhovah ?

EST-​CE que tu aimes Dieu ? Tu l’aimes sans doute tellement que tu t’es voué à lui. Et il est certainement ton meilleur ami. Mais Jéhovah t’a aimé avant que toi, tu l’aimes. La Bible dit : « Nous aimons, parce qu’il nous a aimés le premier » (1 Jean 4:19).

2 Jéhovah nous a montré son amour de très nombreuses façons. Il nous a donné une magnifique « maison », la Terre, et beaucoup d’autres choses qui nous permettent de profiter de la vie (Matthieu 5:43-48 ; Révélation 4:11). Il veut que nous ayons de bonnes relations avec lui et il nous a donné les moyens d’apprendre à le connaître. Quand nous lisons la Bible, nous écoutons Jéhovah. Et quand nous le prions, il nous écoute (Psaume 65:2). Il nous guide et il nous donne de la force au moyen de son esprit saint, qui est puissant (Luc 11:13). Il a même envoyé sur la terre son Fils qu’il aime tant pour nous libérer du péché et de la mort (lire Jean 3:16 ; Romains 5:8).

3. Comment pouvons-​nous rester proches de Jéhovah ?

3 Pense à un de tes meilleurs amis. Il a partagé avec  toi les bons moments comme les évènements plus tristes. Pour rester proche de quelqu’un, il faut faire des efforts. C’est la même chose pour notre amitié avec Jéhovah. Il est le meilleur ami que nous puissions avoir, et nous pouvons être ses amis pour toujours. C’est pourquoi la Bible nous dit de « rester dans l’amour de Dieu » (Jude 21). Comment rester dans son amour ? La Bible répond : « Voici ce que signifie aimer Dieu : c’est obéir à ses commandements. Or, ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jean 5:3).

« VOICI CE QUE SIGNIFIE AIMER DIEU »

4, 5. Qu’est-​ce qui t’a poussé à aimer Jéhovah ?

4 « Aimer Dieu. » À quoi l’apôtre Jean pensait-​il quand il a écrit ces mots ? Il pensait aux sentiments forts qu’un humain ressent pour Dieu. Te souviens-​tu du moment où tu as commencé à aimer Jéhovah ?

Quand on se voue à Jéhovah et qu’on se fait baptiser, on montre qu’on l’aime et qu’on veut lui obéir pour toujours.

5 Rappelle-​toi ce que tu as ressenti quand tu as découvert que Jéhovah veut que tu vives pour toujours dans le monde nouveau. Tu as appris tout ce qu’il a fait pour que ce soit possible. Et tu as compris qu’en envoyant son Fils sur la terre, il nous a fait un cadeau extraordinaire ! (Matthieu 20:28 ; Jean 8:29 ; Romains 5:12, 18). Tu as été très touché que Jéhovah t’aime autant, et tu t’es mis à l’aimer toi aussi (lire 1 Jean 4:9, 10).

6. a) Quand on aime quelqu’un, que fait-​on pour lui ? b) Qu’est-​ce que ton amour pour Jéhovah t’a poussé à faire ?

6 Mais cet amour que tu ressentais pour Dieu n’en était qu’à ses débuts. Par exemple, quand on aime quelqu’un, on fait plus que lui dire « je t’aime ». Parce  qu’on l’aime, on a envie de faire des choses qui lui font plaisir. De la même façon, ton amour pour Jéhovah t’a donné envie de vivre d’une façon qui lui plaît. Alors que ton amour grandissait, tu t’es voué à lui et tu t’es fait baptiser. Quand tu t’es voué à lui, tu lui as promis de le servir pour toujours (lire Romains 14:7, 8). Comment peux-​tu tenir ta promesse ?

« OBÉIR À SES COMMANDEMENTS »

7. a) Si nous aimons Jéhovah, que ferons-​nous ? b) Cite quelques commandements de Dieu.

7 Comme nous aimons Jéhovah, nous ‘obéissons à ses commandements’. La Bible nous apprend comment Jéhovah veut que nous vivions. Par exemple, Dieu nous dit qu’il est mal d’adorer un objet ou quelqu’un d’autre que lui, de se soûler, de voler, de mentir et d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre que son mari ou sa femme (1 Corinthiens 5:11 ; 6:18 ; 10:14 ; Éphésiens 4:28 ; Colossiens 3:9).

8, 9. Dans les situations où aucune loi de la Bible ne s’applique, comment savoir ce que Jéhovah veut que nous fassions ? Donne un exemple.

8 Pour plaire à Jéhovah, nous devons faire plus qu’obéir à ses commandements. Il ne nous a pas donné une longue liste de lois pour toutes les situations de la vie. Parfois, il n’y aura pas de loi précise dans la Bible qui nous indique ce que nous devons faire. Alors comment prendre de bonnes décisions ? (Éphésiens 5:17). Dans la Bible, il y a des principes, c’est-à-dire des vérités de base qui nous apprennent ce que Jéhovah pense. En lisant la Bible, nous apprenons à bien le connaître. Nous découvrons sa façon de penser, ce qu’il aime et ce qu’il  déteste (lire Psaume 97:10 ; Proverbes 6:16-19 ; voir la note n1).

9 Par exemple, comment décider de ce que nous allons regarder à la télévision ou sur Internet ? Jéhovah ne nous dit pas précisément ce que nous devons faire. Mais les principes qu’il nous donne nous aident à prendre de bonnes décisions. Aujourd’hui, dans les divertissements, il y a beaucoup de violence et de sexe. Dans la Bible, Jéhovah nous dit qu’il « déteste toute personne qui aime la violence » et qu’il « jugera ceux qui commettent des actes sexuels immoraux » (Psaume 11:5 ; Hébreux 13:4). Comment ces principes peuvent-​ils nous aider à faire de bons choix ? Quand nous apprenons que Jéhovah déteste quelque chose ou qu’il le considère comme un acte sexuel immoral, nous devrions y renoncer.

10, 11. Pourquoi obéissons-​nous à Jéhovah ?

10 Pourquoi obéissons-​nous à Jéhovah ? Ce n’est pas juste pour éviter une punition ou les problèmes qui seraient la conséquence de mauvaises décisions (Galates 6:7). Nous obéissons à Jéhovah parce que nous l’aimons. Tout comme des enfants veulent faire plaisir à leur père, nous voulons plaire à notre Père, qui est au ciel. Il n’y a rien de mieux que de savoir que Jéhovah est content de nous ! (Psaume 5:12 ; Proverbes 12:2 ; voir la note n2).

11 Nous n’obéissons pas à Jéhovah seulement quand c’est facile ou quand nous n’avons pas le choix. Et nous ne choisissons pas d’obéir seulement à certaines de ses lois et à certaines des normes qu’il a fixées (Deutéronome 12:32). Nous lui obéissons en toutes  circonstances, comme le rédacteur des Psaumes qui a dit : « Je suis attaché à tes commandements, oui, je les aime » (Psaume 119:47 ; Romains 6:17). Nous voulons imiter Noé : il a montré qu’il aimait Jéhovah en faisant tout ce qu’il lui avait ordonné. La Bible dit que Noé a fait « exactement » ce que Jéhovah lui avait demandé (Genèse 6:22). Veux-​tu que Jéhovah dise la même chose de toi ?

12. Comment pouvons-​nous rendre Jéhovah heureux ?

12 Que ressent Jéhovah quand nous lui obéissons ? Nous réjouissons son cœur (Proverbes 11:20 ; 27:11). Imagine : nous rendons heureux le Créateur de l’univers en lui obéissant ! Mais il ne nous force jamais à lui obéir. D’ailleurs, il nous a donné le libre arbitre. Cela veut dire que nous sommes libres de choisir de faire ce qui est bien ou ce qui est mal. Jéhovah veut que notre amour pour lui nous pousse à prendre de bonnes décisions, pour que nous ayons la meilleure vie possible (Deutéronome 30:15, 16, 19, 20 ; voir la note n3).

« SES COMMANDEMENTS NE SONT PAS PÉNIBLES »

13, 14. Comment savons-​nous que ce n’est pas trop difficile d’obéir à Jéhovah ? Donne un exemple.

13 Nous pourrions penser que c’est trop difficile d’obéir aux commandements de Jéhovah et qu’ils vont nous priver de notre liberté. Mais la Bible dit clairement : « Ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jean 5:3). Le mot grec traduit par « pénible » veut dire « lourd ». Dans d’autres versets, ce mot est utilisé pour parler de règles déraisonnables ou de gens « tyranniques  », qui essaient de faire du mal aux autres et de les dominer (Matthieu 23:4 ; Actes 20:29, 30). La Nouvelle Bible Segond rend 1 Jean 5:3 de cette façon : « Ses commandements ne sont pas un fardeau. » Les commandements de Jéhovah ne sont pas « lourds » : ce n’est pas trop difficile d’y obéir. Tout ce que Jéhovah nous demande est raisonnable.

14 Prenons un exemple : Tu aides un ami à déménager. Il a rangé toutes ses affaires dans des cartons. Certains cartons sont légers, mais d’autres sont tellement lourds qu’il faut être deux pour les porter. Est-​ce que ton ami va te demander de porter seul un carton très lourd ? Bien sûr que non ! Pourquoi ? Parce qu’il ne veut pas que tu te fasses mal. Comme cet ami, Jéhovah ne nous demandera jamais de faire quelque chose de trop difficile (Deutéronome 30:11-14). Jéhovah nous comprend. Il « sait bien de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière » (Psaume 103:14).

15. Pourquoi pouvons-​nous être sûrs que les commandements de Jéhovah sont pour notre bien ?

15 Moïse a dit aux Israélites que les commandements de Jéhovah étaient pour leur bien et que, s’ils y obéissaient, ils resteraient en vie (Deutéronome 5:28-33 ; 6:24). C’est pareil aujourd’hui. Tout ce que Jéhovah nous demande de faire va améliorer notre vie (lire Isaïe 48:17). Notre Père, Jéhovah, sait toujours ce qu’il y a de mieux pour nous (Romains 11:33). La Bible dit : « Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Cela signifie que, lorsque Jéhovah dit ou fait quelque chose, c’est toujours par amour !

16. Même si nous sommes imparfaits et que nous vivons dans un monde méchant, nous pouvons obéir à Dieu. Pourquoi ?

 16 Ce n’est pas toujours facile d’obéir à Dieu. Nous vivons dans un monde qui est dirigé par le Diable. Il essaie de pousser les humains à faire ce qui est mal (1 Jean 5:19). Nous devons aussi lutter contre notre imperfection. En effet, des pensées et des sentiments mauvais peuvent nous pousser à désobéir à Dieu (Romains 7:21-25). Mais notre amour pour Jéhovah nous donne la force de faire ce qui est bien. Jéhovah voit les efforts que nous faisons pour lui obéir, et il nous aide en nous donnant son esprit saint, qui est puissant (1 Samuel 15:22, 23 ; Actes 5:32). Cet esprit nous aide à développer des qualités, ce qui rend plus facile l’obéissance à Dieu (Galates 5:22, 23).

17, 18. a) Qu’allons-​nous apprendre dans ce livre ? b) De quoi parlera le chapitre suivant ?

17 Dans ce livre, nous apprendrons comment vivre d’une façon qui plaît à Jéhovah. Nous verrons comment appliquer ses principes et ses normes morales dans notre vie. Rappelle-​toi que Jéhovah ne force personne à lui obéir. Quand nous choisissons de lui obéir, notre vie s’améliore et nous pouvons espérer un avenir magnifique. Mais surtout, quand nous obéissons à Dieu, nous lui montrons que nous l’aimons (voir la note n4).

18 Pour nous aider à savoir ce qui est bien et ce qui est mal, Jéhovah nous a donné une conscience. Si nous éduquons notre conscience, elle pourra nous aider à « obéir à ses commandements ». Mais qu’est-​ce que la conscience ? Et comment éduquer notre conscience ? C’est ce que nous verrons dans le chapitre suivant.