Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 31

“ Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ”

“ Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ”

1-3. a) Que révèlent sur la nature humaine les relations qui s’établissent entre des parents et leur bébé ? b) Quel processus naturel se produit quand on nous témoigne de l’amour, et quelle question importante cela nous amène-t-il à nous poser ?

LES parents aiment voir leur bébé sourire. Penchés sur lui, ils lui murmurent des cajoleries avec force mimiques. La réaction qu’ils guettent ne se fait pas attendre : la bouche se fend largement, creusant deux fossettes dans le petit visage épanoui. À sa manière, ce sourire est un message d’affection, l’expression d’un amour naissant en réponse à celui des parents.

2 Le sourire du nouveau-né reflète une caractéristique importante de la nature humaine, celle qui consiste à répondre à l’amour par l’amour. Nous sommes faits ainsi (Psaume 22:9). Cette faculté mûrit avec l’âge. Peut-être vous rappelez-vous les marques d’amour que vous avez reçues de vos proches depuis votre enfance. Elles ont fait germer en vous un tendre sentiment qui s’est développé jusqu’à se traduire en actes. Vous avez aimé en retour. Nos relations avec Jéhovah Dieu relèvent-elles de ce processus ?

3 “ Quant à nous, dit la Bible, nous aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. ” (1 Jean 4:19). Les parties 1 à 3 de ce livre vous auront rappelé que Jéhovah Dieu a exercé sa puissance, sa justice et sa sagesse avec amour, pour votre bien ; la quatrième partie, qu’il a manifesté directement son amour envers les humains, et envers vous personnellement, de bien des manières remarquables. D’où cette question, peut-être la plus cruciale que vous puissiez vous poser : comment vais-je répondre à l’amour de Jéhovah ?

 Ce que signifie aimer Dieu

4. Quelle idée erronée de ce que signifie aimer Dieu beaucoup ont-ils ?

4 Jéhovah, qui en est l’initiateur, sait parfaitement que l’amour a le prodigieux pouvoir d’inciter les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes. Voilà pourquoi, malgré l’incessant esprit de rébellion des humains infidèles, il n’a jamais douté que certains répondraient à son amour. Et des millions l’ont fait. Malheureusement, les religions du monde corrompu ont si mal enseigné ce que signifie aimer Dieu, que beaucoup de croyants semblent réduire cette notion à un sentiment qui s’exprime en paroles. Il peut effectivement en être ainsi au début, tout comme le sourire sera la première manifestation d’amour d’un bébé pour ses parents. Mais chez l’individu mûr, aimer va plus loin.

5. Quelle définition la Bible donne-t-elle de l’amour pour Dieu, et qu’y a-t-il d’engageant dans cette définition ?

5 Jéhovah nous explique ce que l’aimer signifie. “ Voici ce que signifie l’amour de Dieu, nous dit sa Parole : que nous observions ses commandements. ” Cet amour sera donc nécessairement actif. Quant à l’idée d’obéissance, qui en rebute plus d’un, le verset ajoute cette précision rassurante : “ Et pourtant ses commandements ne sont pas pesants. ” (1 Jean 5:3). Les lois et principes de Jéhovah sont pour notre profit, non pour notre malheur (Isaïe 48:17, 18). Beaucoup de ceux qu’il a fait consigner dans la Bible nous rapprochent de lui. Voyons comment à travers trois aspects de nos relations avec Dieu : la communication, le culte et l’imitation.

Communiquer avec Jéhovah

6-8. a) Par quel moyen pouvons-nous écouter Jéhovah ? b) Comment faire vivre les Écritures quand nous les lisons ?

6 Converser avec Dieu ? Comme nous l’avons vu en introduction du chapitre 1, cette idée n’a rien de fantaisiste  puisque Moïse en a fait l’expérience. Et nous ? Si, de nos jours, Jéhovah ne parle plus avec des humains par l’intermédiaire d’anges, il dispose d’autres moyens, tout aussi excellents, pour communiquer avec nous. Comment pouvons-nous l’écouter ?

7 Puisque “ toute Écriture est inspirée de Dieu ”, nous pouvons écouter Jéhovah en lisant sa Parole (2 Timothée 3:16). Le psalmiste nous encourage à le faire “ jour et nuit ”. (Psaume 1:1, 2.) Cet effort, n’en doutons pas, en vaut la peine. Si, comme le rappelait le chapitre 18, la Bible est une lettre précieuse envoyée par notre Père céleste, comment sa lecture pourrait-elle être une corvée ? Il importe cependant de faire vivre cette lettre. De quelles façons ?

8 Représentez-vous les scènes. Essayez d’imaginer les personnages. Cherchez à saisir le contexte dans lequel ils évoluent, leur situation, leurs intentions. Ensuite, analysez ce que vous lisez ; demandez-vous : ‘ Qu’est-ce que ce récit m’apprend sur Jéhovah ? Laquelle de ses qualités est ici à l’œuvre ? Quel principe veut-il m’enseigner, et comment puis-je l’appliquer ? ’ Lisez, méditez, appliquez, et la Parole de Dieu deviendra vivante pour vous. — Psaume 77:12 ; Jacques 1:23-25.

9. Qui est “ l’esclave fidèle et avisé ”, et pourquoi est-il important que nous l’écoutions attentivement ?

9 Jéhovah nous parle également par l’intermédiaire de “ l’esclave fidèle et avisé ”. Conformément à ce que Jésus avait annoncé, un petit groupe d’hommes oints a été établi pour fournir la “ nourriture [spirituelle] en temps voulu ” pendant la période troublée des derniers jours (Matthieu 24:45-47). Quand nous lisons les écrits préparés pour nous aider à acquérir la connaissance exacte de la Bible et que nous assistons aux réunions et aux assemblées chrétiennes, nous sommes nourris par cet esclave. Conscients qu’il est l’esclave du Christ, nous appliquons avec sagesse cette  recommandation de Jésus : “ Faites [...] attention à la manière dont vous écoutez. ” (Luc 8:18). Nous écoutons attentivement parce que nous reconnaissons en l’esclave fidèle l’un des moyens de communication de Jéhovah.

10-12. a) Pourquoi la prière est-elle un merveilleux don de Jéhovah ? b) Comment prier d’une manière qui plaise à Jéhovah, et comment savons-nous qu’il accorde du prix à nos prières ?

10 Mais qu’en est-il de la communication avec Dieu ? Peut-on parler à Jéhovah ? L’idée a de quoi impressionner, n’est-ce pas ? Supposez que vous vouliez approcher le plus haut dirigeant de votre pays pour lui faire part de choses qui vous tiennent à cœur. Quelles seraient vos chances de réussir ? En certains endroits, gare à qui s’y risquerait. À l’époque d’Esther et de Mordekaï, s’adresser au roi de Perse sans son invitation pouvait être puni de mort (Esther 4:10, 11). Alors pensez, se présenter devant le Souverain Seigneur de l’univers, lui en comparaison de qui les plus puissants de ce monde “ sont comme des sauterelles ” ! (Isaïe 40:22.) La crainte devrait-elle nous retenir ? Surtout pas.

11 Jéhovah a prévu un moyen simple et accessible à tous de lui parler : la prière. Même un tout jeune enfant peut le prier avec foi au nom de Jésus (Jean 14:6 ; Hébreux 11:6). La prière permet pourtant de communiquer nos pensées et sentiments les plus complexes et les plus intimes, y compris ceux que la douleur rend indicibles (Romains 8:26). S’il est inutile de vouloir impressionner Jéhovah par un langage ronflant ou des prières verbeuses (Matthieu 6:7, 8), on peut, en revanche, le prier aussi longtemps et aussi souvent qu’on le veut. Sa Parole nous invite d’ailleurs à ‘ prier constamment ’. — 1 Thessaloniciens 5:17.

12 Rappelez-vous que seul Jéhovah est Celui ‘ qui entend la prière ’ et qu’il écoute avec empathie (Psaume 65:2). Ce n’est pas pour lui une charge, mais un réel plaisir. Dans  sa Parole, il compare les prières de ses serviteurs à de l’encens, dont la fumée monte en odeur agréable et reposante (Psaume 141:2 ; Révélation 5:8 ; 8:4). N’est-il pas réconfortant de penser que nos prières sincères montent ainsi vers le Souverain Seigneur et qu’elles lui sont agréables ? Si donc vous voulez vous approcher de Jéhovah, priez-le avec humilité et souvent — tous les jours. Épanchez votre cœur ; dites-lui tout (Psaume 62:8). Confiez à votre Père céleste vos soucis, vos joies, votre gratitude, vos louanges. Vos liens avec lui se renforceront.

Adorer Jéhovah

13, 14. Que signifie adorer Jéhovah, et pourquoi convient-il de le faire ?

13 Communiquer avec Jéhovah Dieu, c’est plus que lui parler et l’écouter comme on le fait avec un proche. C’est en réalité l’adorer, lui rendre l’honneur respectueux qu’il mérite tant. Le vrai culte est toute notre vie. Il nous permet de montrer à Jéhovah que nous l’aimons et que nous lui sommes attachés de toute notre âme. De plus, il unit l’ensemble de ses créatures fidèles, au ciel ou sur la terre. Dans une vision, l’apôtre Jean a entendu un ange proclamer ce commandement : “ Adorez Celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux. ” — Révélation 14:7.

14 Pourquoi adorer Jéhovah ? Pensez aux qualités que nous avons étudiées dans ce livre. Sainteté, puissance, maîtrise de soi, justice, courage, miséricorde, sagesse, humilité, amour, compassion, fidélité, bonté : comme nous l’avons vu, dans chacun de ces domaines Jéhovah est le modèle suprême, la référence absolue. Quand on fait la synthèse de ses traits de personnalité, on prend conscience qu’il est bien plus qu’un grand Personnage digne d’être admiré. Il est infiniment glorieux, incommensurablement supérieur à nous (Isaïe 55:9). Sa légitime souveraineté  est donc incontestable ; il mérite notre adoration. Mais comment l’adorer ?

15. Comment pouvons-nous adorer Jéhovah “ avec l’esprit et la vérité ”, et quelles occasions les réunions chrétiennes nous offrent-elles sous ce rapport ?

15 Jésus a dit : “ Dieu est un Esprit, et ceux qui l’adorent doivent l’adorer avec l’esprit et la vérité. ” (Jean 4:24). Pour adorer Dieu “ avec l’esprit ”, nous devons avoir son esprit et nous laisser guider par lui. Notre culte doit aussi être conforme à la vérité, la connaissance exacte contenue dans la Parole de Dieu. Nos rassemblements chrétiens nous donnent de belles occasions d’adorer Jéhovah “ avec l’esprit et la vérité ”. (Hébreux 10:24, 25.) Chants de louange, prières communes, écoute et participation aux discussions  bibliques sont autant de moyens de lui montrer notre amour par un culte pur.

Les réunions chrétiennes nous offrent d’agréables occasions d’adorer Jéhovah.

16. Quel est l’un des principaux commandements donnés aux vrais chrétiens, et qu’est-ce qui nous pousse irrésistiblement à y obéir ?

16 Nous adorons également Jéhovah quand nous parlons de lui à nos semblables, le louant publiquement (Hébreux 13:15). Prêcher la bonne nouvelle de son Royaume, n’est-ce pas l’un des principaux commandements chrétiens (Matthieu 24:14) ? Nous y obéissons avec empressement, par amour pour Jéhovah. Quand nous pensons aux mensonges éhontés propagés sur son compte par “ le dieu de ce système de choses ”, Satan le Diable, pour ‘ aveugler l’intelligence des incrédules ’, comment ne pas vouloir rectifier ces calomnies en nous faisant Témoins de notre Dieu (2 Corinthiens 4:4 ; Isaïe 43:10-12) ? Et lorsque nous songeons à ses qualités merveilleuses, comment nous retenir de parler de lui ? Non, il n’y a pas plus grand honneur que de faire connaître et aimer notre Père céleste comme nous nous y employons.

17. Qu’englobe notre culte pour Jéhovah, et pourquoi devons-nous l’adorer avec intégrité ?

17 Notre culte pour Jéhovah présente bien d’autres aspects. En fait, il englobe notre vie entière (Colossiens 3:23). Si nous acceptons réellement Jéhovah comme notre Souverain Seigneur, sa volonté aura la priorité dans tous les domaines de notre vie : famille, travail, relations humaines, loisirs. Nous voudrons le servir “ d’un cœur complet ”, avec intégrité (1 Chroniques 28:9). Voilà qui exclut d’avoir un cœur partagé ou de mener une double vie, comportement hypocrite qui consiste à donner l’impression de servir Jéhovah tout en pratiquant des péchés graves en secret. L’intégrité rend pareille duplicité impossible ; l’amour l’a en horreur. La crainte de Dieu aussi est précieuse sous ce rapport, puisqu’elle engendre, dit la Bible, une intimité permanente avec Jéhovah. — Psaume 25:14.

 Imiter Jéhovah

18, 19. Pourquoi est-il réaliste de penser que des humains imparfaits sont capables d’imiter Jéhovah Dieu ?

18 À la fin de chaque partie de ce livre, un chapitre a expliqué comment ‘ devenir des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ’. (Éphésiens 5:1.) Rappelons-nous que notre imperfection ne nous rend pas inaptes à imiter la manière parfaite dont Jéhovah utilise la puissance, exerce la justice, agit avec sagesse et manifeste l’amour. Comment le savons-nous ? Conformément à la signification de son nom, Jéhovah se fait devenir tout ce qu’il décide pour réaliser ses desseins. Cette capacité qui nous impressionne à juste titre nous est-elle impossible à imiter ? Non !

19 Nous sommes faits à l’image de Dieu (Genèse 1:26). Nous nous distinguons donc de toutes les autres créatures de la terre en ce que notre comportement n’est pas régi intégralement par l’instinct, les gènes ou notre environnement. Jéhovah nous a fait un don précieux : le libre arbitre. En dépit de nos limites et de notre imperfection, nous sommes libres de décider ce que nous deviendrons. Voulez-vous devenir quelqu’un d’aimant, de sage et de juste, qui fait un bon usage de sa force ? Avec l’aide de l’esprit de Jéhovah, vous le pouvez. Pensez au bien que vous accomplirez ainsi.

20. Quel bien accomplissons-nous en imitant Jéhovah ?

20 Vous ferez plaisir à votre Père céleste et réjouirez son cœur (Proverbes 27:11). Comme il comprend vos limites, vous pourrez même lui “ plaire entièrement ”. (Colossiens 1:9, 10.) Tout en continuant à imiter ses qualités, vous recevrez alors un privilège insigne, celui d’être un porteur de lumière dans un monde enténébré et éloigné de Dieu (Matthieu 5:1, 2, 14). Vous contribuerez à ce que l’éclat de la glorieuse personnalité de Jéhovah brille sur la terre. Quel honneur !

 “ Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ”

Puissiez-vous vous approcher toujours plus de Jéhovah !

21, 22. Quel voyage sans fin attend ceux qui aiment Jéhovah ?

21 L’invitation lancée en Jacques 4:8 est plus qu’un objectif. C’est un voyage. Un voyage qui se poursuivra tant que nous resterons fidèles. Jamais nous ne cesserons de nous approcher de Jéhovah. Nous en aurons toujours à apprendre sur lui. Ne pensez pas que ce livre vous a révélé tout ce qu’il y a à savoir sur Jéhovah. C’est à peine si nous avons effleuré ce que la Bible dit de lui. Et la Bible elle-même ne nous enseigne pas tout à son sujet. Selon l’apôtre Jean, s’il avait fallu consigner tout ce que Jésus a fait durant son ministère terrestre, ‘ le monde lui-même n’aurait pu contenir les rouleaux écrits ’. (Jean 21:25.) Si l’on peut dire cela du Fils, combien plus du Père !

22 La vie éternelle elle-même ne suffira pas pour que nous puissions tout connaître de Jéhovah (Ecclésiaste 3:11). Aussi, songez à ce qui nous attend. Après avoir  vécu des centaines, des milliers, des millions et même des milliards d’années, nous connaîtrons Jéhovah Dieu beaucoup mieux qu’aujourd’hui. Pourtant, nous aurons toujours le sentiment d’avoir d’innombrables choses à apprendre. Nous serons avides d’en découvrir encore plus, convaincus, comme le psalmiste, que ‘ nous approcher de Dieu est bon pour nous ’. (Psaume 73:28.) La vie éternelle sera d’une richesse et d’une variété que nous ne pouvons imaginer, et c’est en nous approchant de Jéhovah que nous retirerons les plus grandes satisfactions.

23. Qu’êtes-vous encouragé à faire ?

23 Puissiez-vous répondre à l’amour de Jéhovah en l’aimant de tout votre cœur, de toute votre âme, de toute votre pensée et de toute votre force (Marc 12:29, 30) ! Puisse votre amour être fidèle et ferme ! Puissiez-vous fonder toutes vos décisions, de la plus petite à la plus grande, sur cet unique principe : choisir systématiquement la voie qui vous permettra de resserrer vos liens avec votre Père céleste ! Par-dessus tout, puissiez-vous continuer de vous approcher de Jéhovah, et puisse-t-il continuer de s’approcher de vous ! À jamais !