Aller au contenu

Aller au sommaire

Mexique : Ils ont appris le braille ensemble.

 PRÉDICATION ET ENSEIGNEMENT SUR TOUTE LA TERRE

Amérique

Amérique
  • PAYS ET TERRITOIRES 57

  • HABITANTS 998 254 087

  • PROCLAMATEURS 4 154 608

  • COURS BIBLIQUES 4 353 152

« Je vais apprendre avec vous »

Ismael, qui vit au Mexique, a décidé de lire la Bible en entier. En une année, il l’a lue deux fois, mais quelque temps après, il a perdu la vue. Quelques années plus tard, Ángel, un Témoin de Jéhovah, a rencontré Ismael et lui a parlé des promesses de Dieu. Ismael avait envie d’en apprendre  plus, mais il a dit : « Je suis aveugle ; je ne peux pas lire la Bible. »

Ángel l’a rassuré en disant : « Ne vous inquiétez pas, je vais vous apprendre le braille.

— Vous savez lire le braille ? a demandé Ismael.

Non, mais je vais apprendre avec vous », a répondu Ángel. Ismael avait du mal à croire qu’Ángel ferait cela pour lui. Mais Ángel est rentré chez lui, a fait des recherches pour savoir comment lire le braille et a créé des caractères faits de points en relief sur un morceau de carton. Puis il a appris à Ismael à lire le braille. Peu de temps après, Ismael savait lire l’alphabet braille, assistait aux réunions et lisait nos publications en braille. Aujourd’hui, Ángel donne des cours bibliques à quatre personnes aveugles. Elles aiment parler du Paradis à venir où elles pourront voir à nouveau.

Elle ne l’avait pas reconnu

Viannei, une sœur de 14 ans qui vit aux États-Unis, écrit : « En cours de sciences sociales, un professeur remplaçant a commencé à parler des religions. Il nous a demandé d’en citer quelques-unes ; alors j’ai mentionné les Témoins de Jéhovah. Mes camarades ont ri et ont dit que nous leur faisions perdre leur temps, que nous n’avions rien de mieux à faire et qu’ils jetaient nos publications. Même le professeur s’est mis à parler en mal de nous.

 « J’ai donc prié Jéhovah de me donner la force de donner un témoignage. Je leur ai dit que nous allions chez eux, non pas pour leur faire perdre leur temps, mais parce que Jéhovah nous envoie pour leur parler des bons conseils qu’il y a dans la Bible. Je leur ai demandé de ne pas jeter les publications ; elles pouvaient améliorer leur vie et les sauver. Mon professeur s’est excusé et a promis que la prochaine fois qu’un Témoin viendrait à sa porte, il lui  ouvrirait, l’écouterait et lirait nos publications. Je ne l’ai pas cru.

« Je l’ai revu quatre mois plus tard et à ma grande surprise, il étudiait. Six mois plus tard, il m’a cherchée dans l’école pour me remercier de lui avoir prêché. Je ne l’ai pas reconnu parce qu’il avait coupé ses cheveux et rasé sa barbe. Il est aujourd’hui proclamateur non baptisé. »

 Prédication en Amazonie

L’année dernière, l’Amazonie a retenu l’attention des serviteurs de Jéhovah au Brésil. Beaucoup d’habitants n’ont jamais eu l’occasion d’entendre la bonne nouvelle. Le Collège central a approuvé une campagne de prédication spéciale d’une année pour contacter les milliers de personnes qui vivent dans certaines des parties les plus isolées de l’Amazonie.

Brésil : Prédication en Amazonie.

La filiale a choisi 53 villes le long du vaste réseau de canaux de l’Amazonie pour accueillir des proclamateurs du Royaume sur cette période. En seulement quatre mois, plus de 6 500 proclamateurs ont répondu à l’appel.

Dix frères et sœurs ont passé 11 jours dans la ville isolée d’Anamã, où il n’y avait aucun proclamateur. Ils ont laissé plus de 12 500 publications et ont commencé 200 cours bibliques qui se poursuivent aujourd’hui par téléphone. Sur place, les frères ont aussi organisé des réunions. Lors de la dernière réunion organisée avant leur départ, ils ont été heureux de compter une assistance de 90 personnes. L’avenir nous dira quels résultats a eu cette campagne.

Elle recommande jw.org

Au Vénézuéla, Jehizel et Mariana ont été dans la même classe pendant six ans. Jehizel était souvent l’objet de moqueries de la part de Mariana, parce qu’elle était Témoin de Jéhovah. Mariana était persuadée que Jehizel ne savait pas profiter de la vie. Un jour, après avoir été critiquée plus qu’à l’habitude, notre sœur a eu l’idée de lui dire : « Mariana, regarde notre site, jw.org. Puis va sur “Cherchez des vidéos” et clique sur “Adolescents”. »

 Cet après-midi-​là, Mariana a téléphoné à Jehizel et lui a dit : « Je sais maintenant pourquoi tu fais tout cela. »

Pas certaine d’avoir compris ce qu’elle voulait dire, Jehizel lui a demandé : « Est-​ce que tu te moques encore de moi ?

— Non, je ne me moquerai plus jamais de toi, a répondu Mariana. Grâce à toi, maintenant je comprends que ce que j’entendais par “profiter de la vie” est en fait la cause de beaucoup de mes problèmes. » Des dispositions ont été prises pour que Mariana ait régulièrement un cours biblique et aujourd’hui, elle assiste à toutes les réunions.

 Questions au prêtre

Gérole, qui travaillait comme secrétaire pour son église à Haïti, était impressionnée de voir les Témoins de Jéhovah répondre à toutes ses questions avec la Bible. Sa fille et elle ont accepté un cours biblique. Touchées par ce qu’elles apprenaient, elles ont demandé à ce que leur cours biblique ait lieu deux fois par semaine.

Après trois mois de cours bibliques, Gérole a abordé le prêtre de son église et lui a posé quatre questions : « En quelle année Jésus a-​t-​il été intronisé ? Où vont les bons quand ils meurent ? Où vont les méchants quand ils meurent ? Jésus est-​il mort sur une croix ou sur un poteau ? » Le prêtre a répondu qu’il ne savait répondre qu’à la deuxième et à la troisième question. « Les Témoins de Jéhovah disent que 144 000 personnes iront au ciel, a-​t-​il dit. Mais moi, je dis que tous ceux qui font la volonté de Dieu iront au ciel. Quant aux méchants, ils brûleront en enfer pour toujours. » Quand elle lui a demandé de citer des versets pour prouver ce qu’il disait, il en a été incapable. Gérole était déçue, mais elle était désormais plus résolue que jamais à poursuivre son cours biblique. Elle a quitté son église et a dit qu’elle en avait plus appris sur la Bible en trois mois de cours bibliques avec les Témoins de Jéhovah qu’en plus de 30 ans d’offices à l’église. Gérole et sa fille se sont fait baptiser récemment et elles ont commencé 23 cours bibliques dans leur village.

Haïti : Gérole et sa fille conduisent plusieurs cours bibliques.