Aller au contenu

Aller au sommaire

République dominicaine

République dominicaine

EN 1492, Christophe Colomb a découvert le Nouveau Monde — des terres enchanteresses promettant richesse et aventure. Parmi elles se trouvait une île qu’il a appelée « Isla Española », ou Hispaniola. Les deux tiers de cette île forment aujourd’hui la République dominicaine. Il y a plusieurs dizaines d’années, des milliers d’habitants de République dominicaine ont fait, eux, une découverte bien différente : un « nouveau monde » qui sera dirigé par le Royaume de Dieu et où la justice régnera pour toujours (2 Pierre 3:13). Voici leur histoire...

DANS CETTE SECTION

République dominicaine : données générales

Découvrez un aperçu de ce pays et de sa population.

L’aventure commence

Combien de temps a-t-il fallu aux premiers missionnaires de République dominicaine pour commencer une étude biblique ?

« On les trouvera »

Au bout de 13 ans, Pablo González a trouvé ceux qu’il cherchait.

Emprisonnés et interdits

Comment des Témoins ont-ils pu supporter la prison et les mauvais traitements pendant des années ?

La prédication se poursuit

Ils faisaient passer leurs fiches d’activité pour des listes de courses : nouvelles visites et heures se transformaient en choux et en épinards.

Libres, puis de nouveau interdits

En 1956, après une interdiction de six ans, les Témoins de Jéhovah de République dominicaine ont été autorisés à reprendre leurs activités. Mais 11 mois plus tard, ils étaient de nouveau interdits.

L’Église catholique et Trujillo

Après avoir soutenu pendant des années le dictateur dominicain, l’Église a revu sa position et a présenté ses excuses au peuple.

De violentes persécutions

Les menaces qui pesaient sur les Témoins étaient réelles, mais ont-elles atteint leur but ?

Qui est à leur tête ?

Alors qu’ils étaient interdits, les Témoins de Jéhovah ont produit et distribué de la nourriture spirituelle. Pour cela, ils ont utilisé un duplicateur, un grand bidon d’huile, une toile de jute et du manioc.

Ils risquaient de se faire arrêter

Comme leurs réunions étaient interdites, les Témoins de République dominicaine ont trouvé des moyens pour continuer à se réunir sans attirer l’attention.

La persévérance récompensée

Les Témoins de Jéhovah de République dominicaine ont subi des années de répression de la part du gouvernement. Puis, le soulagement est venu de là où ils ne l’attendaient pas.

« Je me suis battu comme un lion »

Luis Eduardo Montás, qui avait tenté deux fois de tuer le dictateur de son pays, a trouvé la vérité biblique alors qu’il cherchait de l’aide pour tenter de l’assassiner à nouveau.

« L’espérance du Royaume n’est pas un rêve »

Efraín De La Cruz a été emprisonné et cruellement battu dans sept prisons différentes pour avoir prêché la bonne nouvelle. Comment a-t-il conservé son zèle pendant plus de 60 ans ?

« Je continuerai d’être Témoin de Jéhovah »

Un prêtre a prévenu Mary Glass qu’elle deviendrait folle si elle lisait la Bible. Elle l’a quand même lue et a découvert pourquoi on lui avait dit de ne pas le faire.

Liberté de prêcher

Après l’assassinat de Trujillo, d’autres missionnaires sont arrivés. Petit à petit, ils ont réussi à faire tomber les préjugés contre les Témoins de Jéhovah.

Les Témoins de Jéhovah ont bien l’intention de rester

La prédication est allée de l’avant malgré les bouleversements politiques. Qu’est-ce qui a montré que les Témoins avaient l’intention de rester en République dominicaine ?

On a besoin de plus de prédicateurs

L’histoire du peuple de Dieu en République dominicaine ne serait pas complète si l’on ne parlait pas de tous les Témoins qui se sont portés volontaires pour y prêcher.

Ils aiment leurs frères

En 1998, l’ouragan Georges a dévasté la République dominicaine. Par leurs efforts pleins d’amour, les Témoins ont apporté du secours à beaucoup et ont ainsi loué Dieu.

Répondre à l’accroissement

L’accroissement s’accompagne de nouveaux défis. Qu’ont fait les Témoins pour qu’il y ait suffisamment de lieux de culte et de frères mûrs pour diriger l’œuvre ?

La prédication en créole d’Haïti

Les Témoins de Jéhovah prêchent aux personnes parlant le créole d’Haïti. Avec le temps, des congrégations ont été formées et des cours de langue ont été mis en place.

Tremblement de terre à Haïti

La filiale des Témoins de Jéhovah de République dominicaine a lancé une vaste opération de secours après le tremblement de terre de 2010 à Haïti. De très nombreux volontaires ont apporté leur aide.

Perspectives exaltantes

L’œuvre de prédication et d’enseignement en République dominicaine a fait du chemin depuis 1945. Et les perspectives d’avenir sont prometteuses.

« Jéhovah a ouvert tant de cœurs »

Tout le temps que Leonardo Amor a été à La Vega, personne n’a montré d’intérêt pour les vérités bibliques. La condition de cœur des gens changerait-elle un jour ?

« Vingt-deux personnes ont quitté l’Église »

On racontait que les Témoins de Jéhovah bouleversaient les gens avec des « enseignements diaboliques ». Au contraire, ils répondaient aux questions à l’aide de la Bible.

Un homme athée et activiste politique devient serviteur de Dieu

Juan Crispín était un athée qui pensait que seule une révolution pourrait rendre le monde meilleur. Comment est-il devenu un serviteur de Dieu ?

Le premier sourd à accepter la vérité

José Pérez a été le premier Témoin sourd de République dominicaine. Comment a-t-il pu « entendre » le message de la Bible et comprendre plus pleinement ses enseignements ?

Il trouve un but dans la vie

José Estévez et sa famille ont trouvé un but réel dans leur vie. Comment ont-ils constaté personnellement que Jéhovah accomplit ses promesses ?

« J’ai voulu arrêter de servir Dieu »

Martín Paredes était séminariste. Pourtant, il a voulu arrêter de servir Dieu. Comment un livre qu’il a emprunté au comptable du séminaire l’a-t-il fait changer d’avis ?