Aller au contenu

Aller au sommaire

 ÉVÈNEMENTS MARQUANTS DE L’ANNÉE ÉCOULÉE

Quelques dépêches de l’année

Quelques dépêches de l’année

Ils partagent ce qu’ils téléchargent

À Cuba, tout le monde est loin d’avoir accès à Internet. Il est possible de s’y connecter dans des cybercafés, mais cela coûte très cher. Pour que les frères tirent profit de jw.org, la filiale a donné ce conseil aux congrégations : un proclamateur télécharge les publications, les enregistrements et les vidéos du site Web, puis il les partage avec les Témoins des congrégations locales. Cette méthode fonctionne bien.

La Salle du Royaume passe avant un téléphone

Teona, 10 ans, et sa sœur de 8 ans, Tamuna, vivent en Géorgie. Les fillettes voulaient acheter un téléphone portable. Pour les aider, leur grand-mère leur  avait promis de leur donner une partie de sa retraite tous les mois. Malheureusement, elle est décédée subitement. Néanmoins, il a été décidé que le dernier versement de sa retraite leur serait offert pour qu’elles puissent s’acheter le téléphone qu’elles voulaient. Après réflexion, les deux sœurs ont écrit à leur congrégation : « Nous savons que dans deux semaines, la construction de notre nouvelle Salle du Royaume va commencer dans notre village de Terjola. Notre grand-mère voulait vraiment soutenir ce projet. Nous avons donc décidé de donner sa dernière retraite à la congrégation plutôt que de nous acheter un téléphone. S’il vous plaît, construisez-nous une belle Salle du Royaume ! »

Les Écritures grecques en tetum

Le 17 janvier 2014, à Dili (Timor oriental), Geoffrey Jackson, membre du Collège central, a annoncé la parution des Écritures grecques chrétiennes. Traduction du monde nouveau en tetum, la langue la plus parlée du pays. Auparavant, les seuls exemplaires des Écritures grecques dans cette langue étaient imprimés et distribués par l’Église catholique. Mais celle-ci refusait d’en vendre aux Témoins de Jéhovah ou à ceux soupçonnés d’étudier avec eux. En plus, cette traduction catholique était truffée d’imprécisions, d’omissions, d’expressions archaïques et d’erreurs d’impression. À propos de la Traduction du monde nouveau, Darren, missionnaire dans ce pays, rapporte : « Beaucoup de Timorais sont impressionnés par son exactitude ; ils en demandent tout de suite un exemplaire. Ils la trouvent facile à  lire et ils apprécient la taille des caractères, suffisamment grande, surtout dans les nombreuses maisons où l’éclairage est faible. Beaucoup de ceux qui en ont obtenu un exemplaire étudient désormais la Bible. »

Les Roms ne sont pas oubliés

Macédoine : Un couple prêche à l’aide de publications en romani.

En janvier 2014, la traduction en romani de Macédoine a franchi un cap important. Une équipe de traduction permanente a été formée et les publications dans cette langue sont désormais disponibles non seulement en alphabet latin, mais aussi en alphabet cyrillique. Ces nouvelles publications sont très utiles aux Roms : l’alphabet cyrillique, qui est l’alphabet officiel en Macédoine, est celui auquel ils sont habitués.

Beaucoup de Roms sont touchés que l’organisation de Jéhovah publie des ouvrages dans leur langue. Une sœur a dit : « Je parle le romani et je suis souvent  confrontée à des gens qui me regardent de haut. Je suis vraiment reconnaissante que Jéhovah me juge digne de recevoir des publications dans ma langue. Ça me rapproche encore plus de lui. »

« Je suis vraiment reconnaissante que Jéhovah me juge digne de recevoir des publications dans ma langue. »

Changement de supervision

Le 1er février 2014, les territoires de Jamaïque et des îles Caïmans ont été placés sous la supervision de la filiale des États-Unis. Quelle unité parmi les plus de 1,2 million de proclamateurs dont s’occupe cette filiale ! Le territoire de la filiale des États-Unis comprenait déjà les 50 États du pays, les Bahamas, les Bermudes, Porto Rico, les îles Turks-et-Caïcos et les îles Vierges.

Les pionniers au pays du Soleil levant

Les frères et sœurs du Japon sont toujours aussi dynamiques en prédication : le nombre de pionniers permanents dans le pays est le quatrième plus important au monde. Au début de l’année de service 2014, 2 646 proclamateurs sont devenus pionniers permanents, ce qui portait leur nombre à 65 668. En mars 2014, plus de la moitié des proclamateurs se sont dépensés dans une forme du service de pionnier.