Aller au contenu

Aller à la table des matières

Devrais-je jouer à des jeux vidéo ?

Devrais-je jouer à des jeux vidéo ?

 CHAPITRE 30

Devrais-​je jouer à des jeux vidéo ?

 “ LES jeux sur ordinateur, c’est génial ! s’exclame Brian. On peut faire des choses qu’on ne ferait jamais en vrai... enfin, pas sans s’attirer de graves ennuis. ” Deborah aussi aime ce genre de jeux. Mais elle prévient : “ Ils peuvent vous manger plein de temps, et presque devenir une drogue. ”

À l’évidence, les jeux vidéo sont davantage qu’un divertissement de haute technologie. En effet, ils éprouvent votre habileté et sont un moyen de chasser l’ennui. Mais pas seulement. Certains aiguisent vos réflexes, d’autres vous font même progresser en mathématiques ou en lecture. Et puis, dans les cours de récréation, tout le monde parle du dernier sorti. Si vous l’avez essayé, vous savez quoi dire avec vos camarades.

En choisissant avec précaution, vous devriez sûrement pouvoir en trouver un à la fois passionnant et convenable. Mais pourquoi vous faut-​il être prudent ?

L’envers du décor

Hélas ! les jeux vidéo ne sont pas tous inoffensifs. Beaucoup encouragent allégrement à ce que la Bible nomme “ les œuvres de la chair ”, les pratiques impures que Dieu condamne. — Galates 5:19-21.

Adrian, 18 ans, détaille en ces termes le contenu d’un certain jeu qui caracole en tête des ventes : “ Affrontements de gangs, usage de drogues, scènes de sexe, langage grossier, violence inouïe, sang et atrocités. ” Il y a aussi les jeux qui prônent les pratiques occultes. Et chaque nouveau produit fait paraître fades les précédents. Bon nombre de ces jeux violents se jouent en direct sur Internet, ce qui donne à ce divertissement  une dimension entièrement nouvelle. “ Depuis ton ordinateur, explique James, 19 ans, tu peux te mesurer à des gens vivant de l’autre côté de la planète. ”

Les jeux de rôle en ligne sont extrêmement populaires. Les participants créent des personnages virtuels — humains, animaux ou un mélange des deux — qui habitent un monde électronique fréquenté par des milliers d’autres joueurs. Cet univers fictif contient magasins, voitures, habitations, boîtes de nuit, maisons de prostitution... À bien des égards, c’est une reproduction du monde réel. Les joueurs peuvent dialoguer par messages instantanés pendant que leurs doubles numériques, ou avatars, interagissent.

Mafieux, proxénètes, prostituées, extorqueurs, faussaires et assassins ne sont que quelques-uns des personnages abjects peuplant ces cybersociétés. Les joueurs s’autorisent des pratiques qu’ils n’oseraient jamais dans la réalité. Quelques clics, et les avatars exécutent des actes sexuels pendant que les participants parlent de sexe par messages instantanés. Certaines formules permettent aux avatars des joueurs d’avoir des rapports sexuels avec d’autres avatars ressemblant à des enfants. À juste titre, des critiques s’alarment de ce qu’on puisse concevoir un divertissement inspiré de tels actes pervers.

Votre choix est important

Les amateurs de jeux violents ou obscènes prétextent peut-être : “ On ne fait de mal à personne. Ce n’est pas réel. Ce n’est qu’un jeu. ” Mais ne vous laissez pas tromper par ce faux raisonnement !

 La Bible déclare : “ Même par ses façons d’agir un garçon se fait connaître — si son action est pure et droite. ” (Proverbes 20:11). Peut-​on vous qualifier de pur et droit si vous jouez à des jeux violents ou immoraux ? Maintes fois, des études ont démontré que l’agressivité augmente chez les sujets qui regardent des scènes violentes. Des spécialistes disent même que, parce qu’ils sont interactifs, les jeux vidéo ont un effet supérieur à celui de la télévision.

Décider de jouer à des jeux vidéo violents ou immoraux, c’est comme décider de jouer avec des déchets radioactifs : qu’ils soient ou non perçus immédiatement, les dégâts sont inévitables. Comment cela ? Une exposition à des radiations à haute dose peut détériorer la paroi de l’estomac, ce qui permet à des bactéries intestinales d’envahir le système sanguin et déclenche une maladie. Pareillement, l’“ exposition ” à des images violentes ou pornographiques “ à haute dose ” détériorera votre “ sens moral ”, ce qui permettra aux désirs de la chair d’envahir vos pensées et de dominer vos actions. — Éphésiens 4:19 ; Galates 6:7, 8.

 Quels jeux choisir ?

Si vos parents vous autorisent les jeux vidéo, comment savoir lesquels choisir et combien de temps y consacrer ? Posez-​vous les questions suivantes :

Que pensera Jéhovah de moi en voyant ce que je choisis ? “ Jéhovah lui-​même examine le juste comme le méchant ; quiconque aime la violence, Son âme le hait vraiment ”, lit-​on en Psaume 11:5. Concernant ceux qui se livrent à des pratiques occultes, sa Parole déclare : “ Tout homme qui fait ces choses est chose détestable pour Jéhovah. ” (Deutéronome 18:10-12). Si vous voulez être l’ami de Dieu, “ haïssez ce qui est mauvais ”, comme vous y exhorte Psaume 97:10.

Quel effet ce jeu aura-​t-​il sur mes pensées ? Demandez-​vous : ‘ Si je joue à  celui-là, me sera-​t-​il plus facile ou plus difficile de “ fuir la fornication ” ? ’ (1 Corinthiens 6:18). Les jeux qui vous soumettent à l’influence d’images ou de conversations sexuellement excitantes ne vous pousseront pas à vous concentrer sur ce qui est juste, pur et vertueux. — Philippiens 4:8.

Combien de temps passerai-​je devant mon écran ? Même le plus innocent des jeux peut vous faire perdre beaucoup de temps. Chaque fois que vous jouez, notez dans un carnet le temps que vous y passez. Est-​ce au détriment d’occupations plus importantes ? En surveillant où passe votre temps, vous parviendrez à revoir vos priorités. — Éphésiens 5:16.

La Bible ne vous commande évidemment pas de passer votre vie à étudier ou à faire le ménage. Elle rappelle au contraire qu’il y a “ un temps pour rire [...] et un temps pour bondir ”. (Ecclésiaste 3:4.) On remarque cependant que le  verbe “ bondir ” ne suggère pas seulement le jeu, mais également l’activité physique. Pourquoi donc ne pas employer une partie de vos moments de loisir à des jeux appelant une activité physique au lieu de vous limiter à vous asseoir devant un écran ?

Choisissez bien

Sans aucun doute, les jeux vidéo peuvent être amusants, surtout quand on commence à être fort. C’est justement pour ça qu’il faut bien choisir. Réfléchissez : Dans quelles matières réussissez-​vous le mieux à l’école ? En général, dans celles que vous aimez, n’est-​ce pas ? En fait, souvent, plus on aime une matière, plus elle nous marque. Maintenant, demandez-​vous : ‘ Quel est mon jeu préféré ? Quels principes moraux m’enseigne-​t-​il ? ’

Plutôt que de jouer à un jeu uniquement parce qu’il plaît aux copains, ayez le courage de faire un choix personnel et éclairé. Par-dessus tout, suivez ce conseil de la Bible : “ Continuez à vérifier ce qui est agréable au Seigneur. ” — Éphésiens 5:10.

DANS LE CHAPITRE SUIVANT

Vous aimez la musique ? C’est normal. Mais en êtes-​vous esclave ?

VERSET BIBLIQUE CLÉ

“ Ô vous qui aimez Jéhovah, haïssez ce qui est mauvais. ” — Psaume 97:10.

UN CONSEIL

Pour chacun des jeux auxquels vous voulez jouer, rédigez un bref descriptif indiquant son objectif et les méthodes proposées pour l’atteindre. Confrontez votre descriptif avec les principes bibliques mentionnés dans ce chapitre, après quoi jugez si le jeu est convenable.

LE SAVEZ-​VOUS... ?

Un centre de désintoxication soignant exclusivement les accros aux jeux en ligne s’est ouvert en 2006 à Amsterdam (Pays-Bas). C’est le premier du genre dans le monde.

MON PLAN DE BATAILLE

Ce que je compte dire si un(e) ami(e) me propose de jouer à un jeu vidéo violent ou immoral : ․․․․․

Je veux limiter le temps que je consacre aux jeux vidéo à par ․․․․․ semaine. Ce que je compte faire pour rester dans cette limite : ․․․․․

Ce que j’aimerais demander à mon père et/ou à ma mère à ce sujet : ․․․․․

QU’EN PENSEZ-​VOUS ?

Quel effet les jeux vidéo peuvent-​ils avoir sur les pensées et les émotions ?

Pourquoi est-​ce important de tenir compte des exigences morales de Jéhovah pour choisir un jeu ?

Si votre jeune frère ou votre jeune sœur est accro à un jeu que vous savez mauvais, comment l’aiderez-​vous ?

[Entrefilet, page 249]

“ De nombreux jeux désensibilisent notamment à la violence, au langage vulgaire et à l’immoralité ; ils peuvent vous faire relâcher votre vigilance dans d’autres aspects de la vie. Faites très attention à ceux que vous choisissez. ” — Amy.

[Illustration, page 250]

Jouer à des jeux violents ou immoraux, c’est comme jouer avec des déchets radioactifs : même s’ils ne sont pas perçus immédiatement, les dégâts sont inévitables.