Aller au contenu

Aller à la table des matières

Comment gérer mon argent ?

Comment gérer mon argent ?

 CHAPITRE 19

Comment gérer mon argent ?

Vous arrive-​t-​il d’estimer ne pas avoir assez d’argent en poche ?

□ Jamais.

□ Parfois.

□ Souvent.

Vous arrive-​t-​il d’acheter des articles qu’en réalité vous ne pouvez pas vous permettre ?

□ Jamais.

□ Parfois.

□ Souvent.

Vous arrive-​t-​il d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin juste parce qu’elles sont soldées ?

□ Jamais.

□ Parfois.

□ Souvent.

VOUS semble-​t-​il que vous n’avez jamais assez d’argent en poche ? Avec un peu plus, vous achèteriez ce jeu qui vous tente. Si seulement vous gagniez davantage, vous achèteriez ces chaussures dont vous avez “ besoin ”.  Ou êtes-​vous comme Johanna, qui raconte, perplexe : “ Quelquefois, mes amis m’invitent à des sorties qui reviennent cher. Je veux être avec eux, m’amuser. Personne n’aime dire : ‘ Désolé, je n’ai pas les moyens. ’ ”

Et si, au lieu de regretter l’argent que vous n’avez pas, vous appreniez à gérer celui qui vous passe dans les mains ? Bien sûr, vous pourriez attendre d’avoir quitté vos parents pour cela. Mais, voyons, sauteriez-​vous en parachute sans avoir appris ? Vous réussiriez peut-être à trouver comment on s’en sert pendant votre chute libre. Qu’il serait mieux, pourtant, d’en avoir assimilé le maniement avant de vous jeter dans le vide !

De même, le meilleur moment pour apprendre à gérer vos ressources, c’est tant que vous êtes sous le toit familial, avant de vous heurter aux réalités pécuniaires de la vie. “ L’argent procure une protection ”, a écrit le roi Salomon (Ecclésiaste 7:12). Mais il ne vous protégera que si vous apprenez à maîtriser vos dépenses — un savoir-faire qui, par ailleurs, vous donnera plus d’assurance et vous fera monter dans l’estime de vos parents.

Acquérez les bases

Vous êtes-​vous jamais fait expliquer par vos parents ce que représente l’entretien d’une famille ? Savez-​vous combien coûtent chaque mois l’électricité, le chauffage, l’eau, mais aussi une voiture, la nourriture, ou encore le loyer ou le remboursement du crédit de la maison ? N’oubliez pas que vous  contribuez à alourdir ces factures. Si vous quittez la maison, vous devrez payer les vôtres. Alors autant avoir une idée de ce qui vous attend. Demandez à voir des factures, et écoutez bien vos parents décrire comment ils les budgétisent.

“ Un sage écoutera et gagnera en enseignement, et un homme intelligent est celui qui acquiert l’art de diriger ”, déclare un proverbe biblique (Proverbes 1:5). Anna, qui a puisé dans l’expérience de ses parents, relate : “ Mon père m’a appris à établir un budget et m’a montré qu’il est important d’être organisé quand on gère les finances d’un ménage. ”

Sa mère lui a enseigné d’autres leçons utiles. “ Elle m’a montré l’intérêt de comparer les prix avant d’acheter ”, dit Anna. “ Maman faisait des merveilles avec de petites sommes ”, ajoute-​t-​elle. Quels ont été les bienfaits ? “ Aujourd’hui, se réjouit Anna, je sais gérer mes finances. Je surveille mes dépenses de près, si bien que j’ai la liberté et la tranquillité d’esprit de ceux qui ne s’endettent pas inutilement. ”

Soyez conscient des difficultés

Maîtriser ses dépenses : plus facile à dire qu’à faire ? C’est vrai, surtout si vous vivez chez vos parents tout  en touchant de l’argent de poche ou un salaire. En effet, ce sont probablement eux qui paient la plupart des factures. Vous utilisez donc une bonne partie de vos revenus à votre fantaisie. Et dépenser de l’argent peut être amusant.

Mais les choses risquent de se gâter si vos copains et copines vous poussent à débourser plus que de raison. “ Parmi mes copains, observe Ellena, 21 ans, le shopping est devenu une distraction majeure. Quand on sort, on dirait que la règle tacite, c’est : pour s’amuser, il faut claquer de l’argent. ”

C’est normal que vous vouliez faire comme vos amis. Mais posez-​vous cette question : ‘ Est-​ce que je dépense avec eux parce que je peux ou parce qu’il me semble que je dois ? ’ Beaucoup dépensent pour se faire bien voir. Ils veulent impressionner avec ce qu’ils ont plutôt qu’avec ce qu’ils sont. Une telle tendance vous attirerait de réels ennuis financiers, en particulier si vous avez une carte bancaire. Comment ne pas en arriver là ?

Prenez le contrôle

Au lieu de vider votre compte ou de dilapider votre paye en une soirée, essayez la solution d’Ellena. “ Lorsque je sors avec des amis, dit-​elle, je prévois et je me fixe une limite. Ma paye étant virée directement sur mon compte, je peux ne retirer que la somme dont j’ai besoin pour cette sortie. Je trouve aussi judicieux de ne faire les magasins qu’avec des amis qui surveillent leurs dépenses et qui m’encourageront  à comparer les prix et non à acheter sur un coup de tête. ”

Voici quelques autres suggestions que vous apprécierez si vous détenez une carte bancaire :

● Ne laissez jamais traîner votre carte et vérifiez régulièrement que vous l’avez en votre possession.

● Veillez à composer votre code à l’abri des regards.

● N’abandonnez pas derrière vous vos tickets et facturettes, mais détruisez-​les ou, mieux, conservez-​les jusqu’à la réception de votre relevé de compte, qui vous permettra de vérifier qu’on ne vous débite que le montant de vos achats.

● Ne donnez le numéro de votre carte et sa date d’expiration par téléphone ou par Internet qu’avec une grande prudence.

● Ne prêtez jamais votre carte, pas même à un ami *.

Mais au fait, si l’argent vous file entre les doigts, la solution à tous vos problèmes ne serait-​elle pas d’en avoir plus ? Certainement pas ! Illustrons : Si  vous êtes au volant d’un véhicule que vous ne maîtrisez pas ou que vous conduisez toujours les yeux fermés, ajouter du carburant dans le réservoir vous donnera-​t-​il plus de chances d’arriver à destination sain et sauf ? Non. Pareillement, si vous êtes dépensier, gagner plus n’améliorera pas votre situation.

Peut-être vous estimez-​vous déjà maître de votre argent. Mais demandez-​vous : ‘ Combien ai-​je dépensé le mois dernier, et à quoi ? ’ Vous hésitez ? Alors voyez comment vous rendre maître de vos dépenses avant que ce ne soit l’inverse.

1. Tenez un relevé. Pendant au moins un mois, notez chaque rentrée d’argent et sa date. Notez également chaque article acheté et son prix. À la fin du mois, totalisez les sommes reçues ainsi que les sommes dépensées.

 2. Établissez un budget. Prenez le  tableau page 163. Dans la première colonne, inscrivez tous les revenus dont vous espérez bénéficier en un mois. Dans la deuxième, inscrivez comment vous prévoyez de dépenser votre argent ; inspirez-​vous pour cela de votre relevé (cf. point 1). Dans la troisième, inscrivez au fil du mois les sommes réellement dépensées en face des sommes prévues. Notez aussi tous les frais imprévus.

3. Modifiez vos habitudes. Si vous dépassez vos prévisions dans certaines catégories et que vos dettes s’accumulent, modifiez vos habitudes. Payez vos dettes. Gardez le contrôle.

Utilisé intelligemment, l’argent est un bon serviteur. À vrai dire, dans la majorité des cultures, en gagner et le gérer occupe une part importante de la vie. Cependant, restez équilibré. “ L’argent a sa place, mais il n’est pas tout, affirme un adolescent nommé Matthieu. Il ne devrait jamais passer avant la famille ou avant Jéhovah. ”

DANS LE CHAPITRE SUIVANT

Votre famille est-​elle pauvre ? Si oui, comment tirer le meilleur parti de votre situation ?

[Note]

^ § 33 Si vous utilisez plutôt une carte de crédit (à ne pas confondre avec une carte bancaire), ces suggestions sont valables. On y ajoutera celles-ci : Payez sans tarder votre facture de carte de crédit ; si possible, payez-​en la totalité. Évitez de vous servir de votre carte pour retirer de l’argent liquide ; en général, les avances d’espèces sont facturées plus cher.

VERSET BIBLIQUE CLÉ

“ L’argent procure une protection ; mais l’avantage de la connaissance, c’est que la sagesse garde en vie ses propriétaires. ” — Ecclésiaste 7:12.

UN CONSEIL

Faites-​vous une liste avant d’aller dans les magasins. N’emportez que la somme d’argent qu’il vous faut ou fixez-​vous un plafond de dépense, et limitez vos achats à votre liste.

LE SAVEZ-​VOUS... ?

Un compte à découvert s’apparente à un prêt à taux élevé. Et si votre découvert dépasse les limites autorisées par votre banque, l’interdiction bancaire vous guette : vous risquez d’être fiché et de ne plus pouvoir utiliser ni chéquier ni carte bancaire tant que vous n’aurez pas régularisé la situation.

MON PLAN DE BATAILLE

Ce que je peux faire pour maîtriser mes dépenses : ․․․․․

Ce que je compte faire avant d’acheter quelque chose avec une carte bancaire : ․․․․․

Ce que j’aimerais demander à mon père et/ou à ma mère à ce sujet : ․․․․․

QU’EN PENSEZ-​VOUS ?

● Pourquoi apprendre à gérer votre argent tant que vous êtes chez vos parents ?

● Pourquoi pourriez-​vous avoir du mal à gérer votre argent ?

● De quelles manières pouvez-​vous employer votre argent pour aider autrui ?

[Entrefilet, page 162]

“ Lorsque je fais un budget, j’économise davantage. Je n’achète pas de choses dont je n’ai pas besoin. ” — Léa.

[Encadré, page 158]

Dis-​moi comment tu dépenses...

À quoi dépensez-​vous votre argent ? Si c’est régulièrement à aider autrui, cela révèle que vous vous souciez sincèrement de votre prochain (Jacques 2:14-17). En faisant régulièrement des offrandes pour soutenir le vrai culte, vous “ honore[z] Jéhovah de [vos] choses de valeur ”. (Proverbes 3:9.) Par contre, si vous dépensez toujours votre argent pour vos besoins et vos envies, qu’est-​ce que cela révèle sur vous ?

 [Tableau/Illustrations, page 163]

 Fiche de réflexion

Mon budget mensuel

Copiez cette page !

Revenus

ARGENT DE POCHE

EMPLOI À TEMPS PARTIEL

AUTRES

Total

․․․․․€

Sommes prévues

NOURRITURE

․․․․․

HABILLEMENT

․․․․․

TÉLÉPHONE

․․․․․

LOISIRS

․․․․․

OFFRANDES

․․․․․

ÉCONOMIES

․․․․․

AUTRES

․․․․․

Total

․․․․․€

Sommes réellement dépensées

NOURRITURE

․․․․․

HABILLEMENT

․․․․․

TÉLÉPHONE

․․․․․

LOISIRS

․․․․․

OFFRANDES

․․․․․

ÉCONOMIES

․․․․․

AUTRES

․․․․․

Total

․․․․․€

[Illustration, page 160]

Dépenser sans maîtrise, c’est comme conduire les yeux bandés.