Aller au contenu

Aller à la table des matières

Une double vie : et pourquoi j’en parlerais ?

Une double vie : et pourquoi j’en parlerais ?

 CHAPITRE 16

Une double vie : et pourquoi j’en parlerais ?

□ Boire de l’alcool.

□ Fréquenter des gens jugés peu recommandables par les parents.

□ Écouter de la musique avilissante.

□ Aller à des soirées tapageuses.

□ Avoir un(e) petit(e) ami(e) en cachette.

□ Regarder des films violents ou immoraux, ou jouer à des jeux vidéo violents.

□ Employer un langage grossier.

 CONSIDÉREZ la liste de la page ci-contre. Faites-​vous certaines de ces choses à l’insu de vos parents ? Si oui, vous savez probablement que vous vous conduisez mal. Il se peut même que vous n’ayez pas la conscience en paix (Romains 2:15). Cependant, l’idée de révéler vos méfaits à vos parents ne vous enchante guère. Et quand vous imaginez les conséquences d’une telle démarche, vous trouvez commode de décréter que “ moins ils en savent, mieux ils se portent ”. Mais vous est-​il venu à l’esprit que vous meniez en réalité une double vie ? Pour quelles raisons agissez-​vous de cette façon ?

L’attrait de l’indépendance

La Bible dit qu’un jour ou l’autre “ l’homme [quitte] son père et sa mère ”. (Genèse 2:24.) Cela vaut pour la femme, bien entendu. C’est tout à fait normal que vous vouliez grandir, penser par vous-​même, prendre vos propres décisions... Toutefois, lorsque leurs parents ne leur autorisent pas des choses qu’ils estiment soit imprudentes, soit mauvaises, des jeunes vont jusqu’à se rebeller.

Il faut dire que certains parents semblent exagérément stricts. “ C’est à peine si on peut regarder un film ”, déplore Catherine. “ Mon père nous interdit d’écouter à peu près toutes les musiques ! ” ajoute-​t-​elle. Face à des restrictions ressenties comme excessives, des adolescents envient leurs copains, qui ont l’air d’avoir beaucoup plus de liberté.

Patricia dévoile une autre raison pour laquelle des jeunes mènent une double vie : pour se confondre avec leurs camarades. “ J’ai commencé par les grossièretés à l’école, raconte-​t-​elle. Ça me donnait l’impression de ressembler davantage aux autres. Ensuite, j’ai essayé la cigarette. Je buvais aussi, jusqu’à l’ivresse. Puis j’ai eu des petits copains, en secret parce que mes parents étaient stricts, donc ne me le permettaient pas. ”

 Citons encore Pierre, qui a vécu une situation similaire : “ J’ai reçu une éducation de Témoin de Jéhovah. Mais j’avais la hantise qu’on se moque de moi. ” Quelle solution a-​t-​il trouvée ? “ J’essayais de me faire bien voir. Je mentais et j’inventais des histoires pour expliquer pourquoi je ne recevais pas de cadeaux au moment des fêtes. ” De petites compromissions en petites compromissions, Pierre en est vite arrivé à des manquements plus graves.

Rien n’échappe à Jéhovah

Le phénomène de la double vie n’est pas nouveau. Dans l’Antiquité, des Israélites ont cru pouvoir mener une double vie impunément. Le prophète Isaïe les a prévenus : “ Malheur à ceux qui s’enfoncent très profond pour cacher leur conseil à Jéhovah lui-​même et dont les actions se sont faites dans un lieu obscur, tandis qu’ils disent : ‘ Qui nous voit et qui nous connaît ? ’ ” (Isaïe 29:15). Ces Israélites oubliaient que Dieu voyait tout ce qu’ils faisaient. En temps voulu, il leur a demandé des comptes pour leurs fautes.

Il en va de même de nos jours. Vous réussissez peut-être à cacher vos mauvaises actions à vos parents, mais pas aux yeux de Jéhovah Dieu. “ Il n’y a pas de création qui ne soit manifeste aux regards de Dieu, dit Hébreux 4:13, mais toutes choses sont nues et mises à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. ” Par conséquent, à quoi bon vous cacher ? Vous savez, vous n’apaiserez pas Dieu en faisant semblant de l’adorer lors de réunions religieuses. Quand des humains  ‘ l’honorent des lèvres, mais que leur cœur est très éloigné de lui ’, il n’est pas dupe. — Marc 7:6.

Étiez-​vous conscient que ceux qui mènent une double vie peinent Jéhovah ? Mais un humain peut-​il vraiment peiner Dieu ? Absolument ! “ Ils attristèrent le Saint d’Israël ”, dit la Bible au sujet des Israélites qui avaient abandonné la loi divine (Psaume 78:41). Comme Jéhovah doit être triste aujourd’hui lorsque des jeunes élevés “ dans [sa] discipline et [ses] avertissements ” font le mal en secret ! — Éphésiens 6:4.

Redressez la barre

Oui, vous devez à Dieu, à vos parents et à vous-​même de confesser ce que vous faites en cachette. Évidemment, cela risque d’être embarrassant et d’avoir des conséquences désagréables (Hébreux 12:11). Par exemple, si vous avez pris l’habitude de mentir et de tromper, vous avez trahi la confiance de vos parents. Ne vous étonnez donc pas si pendant quelque temps ils restreignent votre liberté plus qu’avant. N’empêche que tout dire est la meilleure solution. Pourquoi ?

Illustrons : Vous êtes en randonnée avec votre famille. À un moment où vos parents ne regardent pas, vous désobéissez à leur consigne de ne pas vous éloigner d’eux et vous finissez par vous perdre.  Soudain, vous commencez à vous enfoncer dans des sables mouvants. Êtes-​vous trop embarrassé pour appeler à l’aide ? Vous inquiétez-​vous de la punition que vous vaudra votre désobéissance ? Non ! Vous criez de toutes vos forces.

Pareillement, si vous menez une double vie, vous avez besoin d’aide, et vite. D’accord, vous ne pouvez pas revenir en arrière ni défaire le passé. Mais vous pouvez agir sur l’avenir. Aussi pénible et difficile que cela promet d’être, il est logique que vous appeliez à l’aide avant de vous causer plus de tort, à vous ou à votre famille. Si vous regrettez vraiment votre conduite, Jéhovah sera miséricordieux. — Isaïe 1:18 ; Luc 6:36.

 Alors, dites la vérité à vos parents. Comprenez qu’ils aient de la peine. Acceptez leur discipline. Si vous agissez de la sorte, vous les réjouirez, ainsi que Jéhovah Dieu. Vous éprouverez en outre le formidable soulagement d’avoir retrouvé une bonne conscience. — Proverbes 27:11 ; 2 Corinthiens 4:2.

DANS LE CHAPITRE SUIVANT

Vous avez beaucoup en commun avec vos camarades de classe. Mais que vous faut-​il savoir au sujet des amitiés à l’école ?

VERSET BIBLIQUE CLÉ

“ Qui couvre ses transgressions ne réussira pas, mais qui les confesse et les quitte, à celui-là il sera fait miséricorde. ” — Proverbes 28:13.

UN CONSEIL

Ne minimisez pas vos fautes, mais ne tombez pas dans le piège du désespoir. N’oubliez pas que Jéhovah est prêt à pardonner. — Psaume 86:5.

LE SAVEZ-​VOUS... ?

Le sentiment de culpabilité est salutaire s’il pousse à se corriger. Par contre, persister dans le péché détériore la conscience : elle devient insensible comme la cicatrice d’une brûlure. — 1 Timothée 4:2.

MON PLAN DE BATAILLE

Si je mène une double vie, je compte en parler à : ․․․․․

Ce que je pourrai faire pour supporter toute éventuelle discipline : ․․․․․

Ce que j’aimerais demander à mon père et/ou à ma mère à ce sujet : ․․․․․

QU’EN PENSEZ-​VOUS ?

● Qu’est-​ce qui pousse des adolescents à mener une double vie ?

● Quelles peuvent en être les conséquences ?

● Pourquoi vaut-​il la peine de se libérer de cette façon de vivre ?

[Entrefilet, page 140]

“ Je pense qu’on devrait se faire connaître comme des chrétiens ayant des valeurs morales élevées, et ce le plus tôt possible. Plus on attend, plus c’est dur. ” — Linda.

[Illustration, page 141]

Si vous vous enfoncez dans les sables mouvants d’une double vie, vous devez appeler à l’aide.