Aller au contenu

Aller à la table des matières

Quelques vues des principales filiales des Témoins de Jéhovah

Quelques vues des principales filiales des Témoins de Jéhovah

 Quelques vues des principales filiales des Témoins de Jéhovah

LE SIÈGE MONDIAL DES TÉMOINS DE JÉHOVAH

 [Illustration, pages 352, 353]

L’activité mondiale des Témoins de Jéhovah est dirigée de Brooklyn (New York, USA) depuis 1909. Ces bâtiments abritent les bureaux du siège mondial depuis 1980.

[Illustration, page 352]

Centre d’enseignement de la Société Watchtower, à Patterson (New York) (en cours de construction en 1992).

[Illustrations, page 353]

Certains des immeubles où logent les milliers de membres du siège mondial.

 [Illustrations, page 354]

Anciens hôtels de Brooklyn rénovés pour loger 1 476 autres volontaires.

[Illustrations, page 354]

Logements de la famille du Béthel à Wallkill (New York).

[Illustrations, pages 354, 355]

 Dans ces bâtiments d’imprimerie (à Brooklyn, New York) sont produits des Bibles, des livres et des brochures en 180 langues destinés à être diffusés dans le monde entier.

 [Illustrations, page 356]

Dans ce bâtiment, à Brooklyn, on produit chaque année des millions d’enregistrements bibliques sur cassettes. C’est également là que l’expédition est organisée. Chaque année, plus de 15 000 tonnes de publications bibliques et d’autres articles sont expédiées vers toutes les régions du globe.

[Illustrations, page 356]

Dans cette imprimerie située à la Ferme de la Société Watchtower, près de Wallkill (New York), on imprime chaque année des centaines de millions d’exemplaires de “La Tour de Garde” et de “Réveillez-vous!” en 14 langues.

Les Témoins de Jéhovah et les associations qu’ils ont constituées disposent de bureaux et d’imprimeries dans de nombreux pays. Les photographies reproduites aux pages suivantes montrent bon nombre de ces locaux, mais pas tous. Les bâtiments en construction en 1992 sont représentés par des dessins en perspective. Les chiffres indiqués sont ceux de 1992.

 AMÉRIQUE DU NORD ET ANTILLES

ALASKA

[Illustration, page 357]

Un accueil chaleureux attend les visiteurs de la filiale de la Société. Bien que la température descende parfois à - 50 °C en Alaska, les Témoins de Jéhovah prêchent de maison en maison, comme ailleurs.

[Illustration, page 357]

Cet avion sert à transporter des proclamateurs du Royaume jusque dans les parties reculées du territoire.

BAHAMAS

[Illustration, page 357]

Des publications de la Société Watch Tower étaient déjà entrées aux Bahamas en 1901. La prédication est devenue régulière en 1926. Depuis, plus de 4 600 000 écrits bibliques ont été diffusés sur les îles dont on s’occupe maintenant à partir de ces bureaux.

BARBADE

 [Illustrations, page 358]

Plus de 140 groupements religieux se réclament du christianisme à la Barbade. Depuis 1905, les Témoins de Jéhovah aident les habitants à considérer par eux-​mêmes ce que la Bible enseigne.

BÉLIZE

[Illustrations, page 358]

Environ la moitié de la population du Bélize vit en zone rurale. Pour atteindre certains villages situés à l’intérieur des terres, les Témoins de Jéhovah entreprennent chaque année de longues marches munis de sacs à dos et de sacoches.

COSTA RICA

[Illustration, page 358]

La Société a ouvert une filiale au Costa Rica en 1944. Depuis les années 50, les Costariciens qui pratiquent le vrai culte se comptent par milliers.

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

 [Illustrations, page 359]

Des publications de la Société Watch Tower ont été distribuées dès 1932. Toutefois, c’est seulement en 1945, quand les missionnaires en photo à gauche sont arrivés, que les personnes bien disposées ont commencé à être personnellement enseignées. Ces dernières années, des dizaines de milliers de personnes ayant exprimé le désir d’étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah, il a fallu construire ces locaux pour la filiale.

SALVADOR

[Illustrations, page 359]

Le témoignage a été donné dans une certaine mesure en 1916. Cependant, c’est en 1945 que pour la première fois au Salvador un homme s’est fait baptiser (on le voit ici). Depuis, des milliers d’autres personnes se sont mises à servir Jéhovah.

GUADELOUPE

[Illustrations, page 359]

La proportion du nombre de proclamateurs par rapport à la population du territoire dont s’occupe cette filiale est l’une des plus élevées au monde. Beaucoup de Guadeloupéens font bon accueil à la bonne nouvelle.

CANADA

 [Illustration, pages 360, 361]

 La filiale du Canada dirige la prédication de la bonne nouvelle dans le deuxième pays au monde pour ce qui est de la superficie. Plus de 100 000 prédicateurs du Royaume y prêchent avec zèle.

Bâtiment administratif (vue recouvrant en partie une photo des locaux actuels de la filiale).

[Illustration, page 360]

Territoires du Nord-Ouest.

[Illustration, page 360]

Camps de bûcherons en Colombie britannique.

[Illustration, page 360]

Ranchs dans l’Alberta.

[Illustration, page 361]

Au Québec (province francophone).

[Illustration, page 361]

Provinces Maritimes.

GUATEMALA

[Illustrations, page 360]

Bien que la langue officielle soit l’espagnol au Guatemala, on y parle de nombreuses langues indiennes complexes. La filiale de la Société fait tout pour que chacun puisse entendre parler du Royaume de Dieu dans ce pays.

HAÏTI

[Illustrations, page 361]

Les Témoins de Jéhovah d’Haïti éprouvent une grande joie à servir Jéhovah, malgré les conditions souvent difficiles dans lesquelles ils vivent.

HONDURAS

 [Illustrations, page 362]

Depuis 1916, on a consacré plus de 23 000 000 d’heures à enseigner la Bible aux habitants de ce pays. Les Témoins de Jéhovah ont également dû apprendre à lire et à écrire à certaines personnes (comme on le voit ici) pour qu’elles puissent étudier par elles-​mêmes la Parole de Dieu.

JAMAÏQUE

[Illustrations, page 362]

Des centaines de Jamaïquains se sont voués à Jéhovah pour le servir à l’époque où le rassemblement des futurs héritiers du Royaume céleste était en cours. Depuis 1935, des milliers d’autres ont eux aussi entrepris de prêcher le message du Royaume. On construit ces locaux pour la filiale afin de satisfaire leurs besoins spirituels.

ÎLES SOUS-LE-VENT (ANTIGUA)

[Illustration, page 362]

En 1914, la bonne nouvelle était déjà prêchée sur les îles dont cette filiale s’occupe maintenant. Depuis, les habitants de cette partie de la terre ont été invités à de multiples reprises à ‘prendre de l’eau de la vie, gratuitement’. — Rév. 22:17.

MEXIQUE

 [Illustration, page 363]

Centre d’enseignement biblique que les Témoins de Jéhovah sont en train de construire au Mexique.

[Illustration, page 363]

Bâtiments administratifs utilisés en 1992.

[Illustrations, page 363]

Les publications bibliques imprimées ici sont destinées aux plus de 410 000 Témoins zélés du Mexique et d’autres pays hispanophones proches.

[Illustration, page 363]

Entre 1986 et 1992, plus de 10 % des études bibliques dirigées dans le monde l’étaient dans ce pays, la plupart avec des familles entières.

[Graphique, page 363]

(Voir la publication)

Études bibliques au Mexique

500 000

250 000

1950 1960 1970 1980 1992

MARTINIQUE

 [Illustrations, page 364]

Des graines de vérité y ont été semées dès 1946. Cependant, c’est quand Xavier et Sara Noll (ici en photo) sont arrivés de France en 1954 et ont pu s’y installer que l’intérêt suscité a été entretenu. En 1992, plus de 3 200 personnes participaient avec eux à la proclamation du message du Royaume.

ANTILLES NÉERLANDAISES (CURAÇAO)

[Illustrations, page 364]

Vingt-trois missionnaires ont été envoyés dans le territoire dont s’occupe cette filiale. Deux d’entre eux (ici en photo), qui faisaient partie du premier groupe arrivé en 1946, y accomplissaient encore leur activité en 1992.

NICARAGUA

[Illustration, page 364]

À partir de 1945, année où des missionnaires sont arrivés, le nombre des Témoins de Jéhovah a commencé à s’accroître. En 1992, leur nombre s’élevait à plus de 9 700. Et il y a maintenant dans ce pays beaucoup plus de gens désireux d’étudier la Bible que de Témoins.

PANAMA

 [Illustrations, page 365]

Depuis la fin du XIXe siècle, on aide les Panaméens à apprendre les exigences divines auxquelles il faut se soumettre pour obtenir la vie éternelle.

PORTO RICO

[Illustration, page 365]

Depuis 1930, à Porto Rico, on a diffusé plus de 83 000 000 de publications bibliques et effectué 25 000 000 de nouvelles visites pour apporter une aide supplémentaire aux personnes intéressées par le message. Le travail de traduction accompli ici permet aux quelque 350 000 000 de personnes qui parlent espagnol dans le monde de disposer de publications bibliques dans cette langue.

TRINITÉ

[Illustrations, page 365]

En 1912, on proclamait déjà intensément la bonne nouvelle à la Trinité. Dans ce pays, de nombreux Témoins, dont ces trois sœurs formées à l’École de Galaad, consacrent tout leur temps à cette activité.

 AMÉRIQUE DU SUD

ARGENTINE

[Illustrations, page 366]

C’est en 1924 que, pour la première fois, un prédicateur du Royaume a été envoyé dans ce pays. Plus tard, une aide précieuse a été apportée par des missionnaires formés à Galaad, dont Charles Eisenhower (en photo ci-contre), qui est arrivé avec sa femme en 1948. En 1992, la direction de l’œuvre était assurée à partir de ces locaux, où l’on imprimait également des publications bibliques pour les plus de 96 000 Témoins de Jéhovah argentins. On expédiait aussi des publications pour les plus de 44 000 Témoins du Chili.

BOLIVIE

 [Illustrations, page 367]

Les Boliviens entendent le message du Royaume depuis 1924. Des milliers d’entre eux apprécient de recevoir des publications bibliques et de bénéficier régulièrement d’une étude biblique à domicile.

CHILI

[Illustrations, page 367]

En 1919, il y avait des publications de la Société Watch Tower au Chili. L’activité de prédication dirigée par la filiale de ce pays s’étend maintenant des prairies venteuses du sud où l’on élève des moutons jusqu’aux mines du nord, et de la cordillère des Andes jusqu’à l’océan.

ÉQUATEUR

[Illustrations, page 367]

Une aide précieuse a été apportée en Équateur par les plus de 870 Témoins (deux d’entre eux sont ici en photo) qui ont quitté leur pays pour se rendre là où le besoin en prédicateurs était particulièrement grand. Cette filiale aide maintenant plus de 22 000 personnes qui louent avec zèle Jéhovah.

 BRÉSIL

 [Illustrations, pages 368, 369]

En 1992, quand on a agrandi les bureaux, l’imprimerie et les bâtiments résidentiels du Béthel du Brésil, les Témoins de Jéhovah étaient plus de 335 000 et baptisaient plus de 27 000 disciples par an dans ce pays. Cette imprimerie produit aussi des publications destinées à être diffusées en Bolivie, au Paraguay et en Uruguay.

[Illustrations, page 369]

Deux immenses stades utilisés pour une assemblée internationale de Témoins de Jéhovah à São Paulo en 1990; on avait prévu plus de 100 autres assemblées à l’intention de ceux qui s’intéressaient au message un peu partout dans le pays.

[Graphique, page 369]

(Voir la publication)

Prédicateurs du Royaume au Brésil

300 000

200 000

100 000

1950 1960 1970 1980 1992

GUYANA

[Illustrations, page 368]

La Société a une filiale en Guyana depuis 1914. Les Témoins ont pénétré profondément dans l’intérieur des terres et se sont efforcés de donner à chacun la possibilité d’entendre la bonne nouvelle. Bien que ce pays compte moins d’un million d’habitants, ils y ont consacré plus de 10 000 000 d’heures à l’œuvre de prédication et d’enseignement.

PARAGUAY

[Illustrations, page 369]

La prédication de la bonne nouvelle était en cours au Paraguay au milieu des années 20. Depuis 1946, 112 missionnaires formés à Galaad ont participé à l’œuvre de témoignage dans ce pays. Pour prêcher aux Paraguayens ne parlant ni l’espagnol ni le guarani, d’autres Témoins encore sont venus volontairement de divers pays...

d’Allemagne.

de Corée.

du Japon.

COLOMBIE

 [Carte/Illustrations, pages 370, 371]

 Dès 1915, un homme qui s’intéressait au message a reçu une publication de la Société Watch Tower par la poste en Colombie. En 1992, on imprimait dans ces locaux des publications bibliques destinées aux plus de 184 000 évangélisateurs de Colombie, d’Équateur, du Panama, du Pérou et du Venezuela.

[Carte]

(Voir la publication)

COLOMBIE

PÉROU

ÉQUATEUR

PANAMA

VENEZUELA

PÉROU

[Illustration, page 370]

Dès 1924, un Étudiant de la Bible de passage dans ce pays y a distribué des écrits bibliques. La première congrégation péruvienne a vu le jour 21 ans plus tard. Maintenant, le Pérou compte plus de 43 000 prédicateurs du Royaume de Dieu.

[Illustration, page 370]

Des pionniers prêchent en haute montagne, dans les Andes.

SURINAME

[Illustrations, page 371]

La formation du premier groupe d’étude dans ce pays remonte à 1903 environ. Aujourd’hui, la filiale a besoin de ces locaux pour s’occuper des congrégations dispersées dans l’ensemble du pays — dans la forêt vierge, en campagne et en ville.

URUGUAY

 [Illustrations, page 372]

Depuis 1945, plus de 80 missionnaires ont contribué à ce que le Royaume soit proclamé en Uruguay. Les sœurs missionnaires qu’on voit ici prêchent dans ce pays depuis les années 50. En 1992, plus de 8 600 Témoins uruguayens servaient Jéhovah à leurs côtés.

VENEZUELA

[Illustration, page 372]

On a distribué quelques publications de la Société Watch Tower au Venezuela au milieu des années 20. Dix ans plus tard, deux pionnières (une mère et sa fille) venues des États-Unis y ont inauguré une période de prédication zélée. Elles ont parcouru la capitale à de nombreuses reprises et sont aussi allées prêcher dans diverses villes du pays. Il y a maintenant plus de 60 000 Témoins actifs au Venezuela.

[Illustration, page 372]

Arène de Valencia où une foule de 74 600 personnes s’est réunie à l’occasion d’une assemblée spéciale en 1988.

 EUROPE ET MÉDITERRANÉE

AUTRICHE

[Illustration, page 373]

Dès les années 1890, plusieurs Autrichiens ont eu la possibilité de connaître la bonne nouvelle. Depuis les années 20, on enregistre un accroissement modeste mais régulier du nombre des personnes qui louent Jéhovah dans ce pays.

[Illustration, page 373]

Plus de 270 congrégations se réunissent dans les Salles du Royaume disséminées dans toute l’Autriche.

BELGIQUE

[Illustrations, page 373]

La Belgique est devenue l’un des carrefours du monde. Pour y toucher les populations d’origines diverses, cette filiale distribue des publications bibliques en plus de 100 langues.

GRANDE-BRETAGNE

 [Illustrations, page 374]

C’est des bureaux de cette filiale qu’est dirigée l’activité des plus de 125 000 Témoins de Jéhovah de Grande-Bretagne. Des Témoins originaires de ce pays ont été envoyés dans d’autres pays européens, ainsi qu’en Afrique, en Amérique du Sud, en Australie, en Extrême-Orient et sur des îles pour y répandre le message du Royaume.

“IBSA House”

“Watch Tower House”

[Illustrations, page 374]

Ici, des publications bibliques sont imprimées en anglais, en maltais, en goujrati et en swahili.

[Illustration, page 374]

Le bureau du service s’occupe des plus de 1 300 congrégations de Grande-Bretagne.

[Illustrations, page 374]

On envoie des publications dans toutes les parties de l’Angleterre, de l’Écosse, du Pays de Galles, de l’Irlande et de Malte, ainsi qu’en certains endroits d’Afrique et des Antilles.

FRANCE

 [Illustrations, page 375]

C’est dans les locaux de la filiale de France que sont traduites et photocomposées toutes les publications imprimées dans le monde à l’intention des francophones (ils sont plus de 120 000 000 en tout). On imprime ici régulièrement des publications en diverses langues et on les expédie en Europe, en Afrique, au Proche-Orient, dans l’océan Indien et dans l’océan Pacifique.

Imprimerie et bureaux, à Louviers.

Traduction

Photocomposition

[Illustration, page 375]

Bureaux et logements, à Boulogne-Billancourt.

[Illustration, page 375]

Bâtiment résidentiel pour la famille du Béthel, à Incarville.

ALLEMAGNE

 [Illustrations, pages 376, 377]

 Bien que sous le régime nazi leurs ennemis aient cherché à les faire disparaître, les Témoins de Jéhovah d’Allemagne n’ont pas renié leur foi. Depuis 1946, ils ont consacré plus de 646 000 000 d’heures à proclamer la vérité biblique dans tout le pays.

Locaux ajoutés à Selters/Taunus.

[Illustration, page 376]

Dans cette filiale installée à Selters/Taunus, non seulement on traduit les publications bibliques en allemand, mais on les imprime en plus de 40 langues.

[Illustration, page 377]

On expédie régulièrement dans plus de 20 pays un grand nombre de publications produites ici; on imprime les périodiques en de nombreuses langues et on les envoie dans plus de 30 pays.

[Illustration, page 377]

La Société se sert de ses propres camions pour livrer les publications dans toute l’Allemagne.

CHYPRE

[Illustration, page 376]

La bonne nouvelle était prêchée aux habitants de Chypre peu après la mort de Jésus Christ (Actes 4:32-37; 11:19; 13:1-12). La prédication a repris sur cette île de nos jours, et un témoignage complet continue d’être donné sous la direction de cette filiale.

DANEMARK

[Illustrations, page 377]

Depuis les années 1890, un grand témoignage est donné au Danemark. On imprime ici des publications bibliques non seulement en danois, mais aussi en féroïen, en groenlandais et en islandais.

Vue aérienne de la filiale (en médaillon, l’entrée).

ITALIE

 [Illustrations, pages 378, 379]

 C’est ici que sont traduites et imprimées les publications bibliques en italien. Cette filiale imprime et relie des livres destinés à être utilisés en Italie et dans d’autres pays proches.

Vues des bâtiments de la filiale, près de Rome.

[Illustration, page 379]

Lorsqu’elles ont découvert ce que la Bible dit vraiment, des dizaines de milliers de personnes se sont jointes aux Témoins de Jéhovah.

[Illustration, page 379]

Malgré l’hostilité incessante de l’Église catholique, les Témoins de Jéhovah italiens ont consacré depuis 1946 plus de 550 000 000 d’heures à rendre visite à leurs semblables pour leur parler de la Bible. Grâce à leur activité, il y a maintenant 194 000 adorateurs actifs de Jéhovah en Italie.

FINLANDE

[Illustration, page 378]

C’est en 1906 que la vérité biblique a été introduite en Finlande par des prédicateurs venus de Suède. Depuis, on la fait connaître dans tous les coins et recoins du pays, même au delà du cercle arctique. De nombreux Finlandais ont reçu à l’École de Galaad une formation pour aller prêcher là où l’on aurait besoin d’eux dans le monde. D’autres sont allés d’eux-​mêmes prêcher dans des pays où le besoin en prédicateurs était particulièrement grand.

ISLANDE

[Illustration, page 379]

En Islande, où la population n’est que de 260 000 âmes, plus de 1 620 000 publications bibliques ont été distribuées pour aider les habitants à choisir la vie. Plus de 260 d’entre eux servent maintenant Jéhovah, le vrai Dieu.

[Illustration, page 379]

Georg Lindal, qui a été pionnier ici de 1929 à 1953; durant la plus grande partie de cette période, il était le seul Témoin dans le pays.

GRÈCE

 [Illustration, page 380]

L’apôtre Paul a été l’un des premiers à proclamer la bonne nouvelle en Grèce (Actes 16:9-14; 17:15; 18:1; 20:2). Bien que l’Église orthodoxe grecque persécute avec acharnement les Témoins de Jéhovah depuis de nombreuses années, il y a maintenant plus de 24 000 Témoins fidèles dans ce pays. Les locaux de la filiale que l’on voit ici se trouvent à une soixantaine de kilomètres au nord d’Athènes.

[Illustration, page 380]

Prédication à Athènes.

[Illustration, page 380]

Photo prise en 1990 pendant une manifestation menée par le clergé contre les Témoins.

IRLANDE

[Illustration, page 380]

Pendant de nombreuses années le message de la Bible n’a pas éveillé beaucoup d’intérêt en Irlande. Le clergé s’y est opposé avec virulence. Mais après une centaine d’années de prédication assidue, on rentre maintenant une abondante moisson spirituelle dans ce pays.

Bâtiment de la filiale à Dublin.

[Illustration, page 380]

Deux pionnières de longue date en train de prêcher.

POLOGNE

 [Illustration, page 381]

Ces locaux servent à combler les besoins des plus de 100 000 Témoins de Pologne. De 1939 à 1945, leur culte a été interdit, mais leur nombre est passé de 1 039 en 1939 à 6 994 en 1946. Ils étaient 18 116 quand ils ont de nouveau été frappés d’interdiction en 1950; mais peu après la levée de cette interdiction en 1989, les rapports ont montré qu’ils étaient plus de 91 000.

[Illustrations, page 381]

Pendant des années, ils ont tenu de petits rassemblements dans les bois; maintenant, lors de leurs assemblées, ils remplissent les plus grands stades du pays — et plus d’un à la fois.

Poznań (1985)

LUXEMBOURG

 [Illustration, page 382]

Le Luxembourg est l’un des pays d’Europe minuscules. Toutefois, depuis environ 70 ans le message du Royaume est prêché là aussi. Avant la Seconde Guerre mondiale notamment, des Témoins sont venus de France, d’Allemagne et de Suisse pour y apporter leur aide.

PAYS-BAS

[Illustrations, page 382]

L’activité des plus de 32 000 Témoins zélés des Pays-Bas est dirigée à partir de cette filiale, à Emmen. On y traduit toutes les publications en néerlandais. C’est également cette filiale qui s’occupe en grande partie de la duplication des cassettes vidéo à caractère biblique pour les pays européens.

NORVÈGE

 [Illustrations, page 383]

Il y a cent ans, un Norvégien qui avait émigré en Amérique et y avait découvert les vérités bibliques a rapporté la bonne nouvelle dans sa ville d’origine. Depuis, les Témoins de Jéhovah ne cessent de parcourir le pays pour faire connaître le Royaume de Dieu.

PORTUGAL

[Illustration, page 383]

Pendant des dizaines d’années après la signature du concordat entre le gouvernement et le Vatican, la police a arrêté les Témoins et expulsé leurs missionnaires. Mais les prédicateurs qui restaient ont continué à se réunir pour pratiquer leur culte et à prêcher, et leur nombre a augmenté. Finalement, en 1974, ils ont obtenu la reconnaissance officielle de leur œuvre.

Cette filiale dirige l’activité des plus de 40 000 Témoins portugais. Elle apporte aussi une aide précieuse aux pays africains qui avaient des liens étroits avec le Portugal.

[Illustration, page 383]

Assemblée internationale à Lisbonne en 1978.

SUÈDE

[Illustration, page 383]

Les Témoins de Jéhovah prêchent en Suède depuis plus d’un siècle. Au cours des dix dernières années, ils ont consacré plus de 38 000 000 d’heures à cette activité. Dans ce pays, de nombreuses congrégations tiennent maintenant leurs réunions dans une langue autre que le suédois (en tout, plus d’une dizaine de langues étrangères).

[Illustration, page 383]

Pour aider des gens de toutes origines vivant en Suède, des publications sont disponibles en 70 langues.

ESPAGNE

 [Illustration, page 384]

Cette filiale s’occupe des plus de 92 000 Témoins espagnols. Elle imprime “La Tour de Garde” et “Réveillez-vous!” pour l’Espagne et le Portugal. Malgré les efforts continuels du clergé catholique pour inciter l’État à faire cesser l’activité des Témoins de Jéhovah, ceux-ci communiquaient les vérités bibliques aux Espagnols depuis 1916. Finalement, en 1970, alors qu’ils étaient plus de 11 000, leur activité a été officiellement reconnue. Ils sont aujourd’hui huit fois plus nombreux.

[Illustration, page 384]

Désormais, plus de 1 100 congrégations se réunissent librement dans les Salles du Royaume disséminées dans tout le pays.

SUISSE

[Illustration, page 384]

La Société Watch Tower a une filiale en Suisse depuis 1903. C’est dans ce pays qu’elle a ouvert une de ses premières imprimeries européennes. Ici, à Thoune, pendant de nombreuses années cette filiale a imprimé des périodiques à l’intention de dizaines d’autres pays.

 AFRIQUE

BÉNIN

[Illustration, page 385]

Le Bénin est un creuset humain où se côtoient une soixantaine de groupes ethniques parlant 50 dialectes. Lorsque des milliers de Béninois se sont affranchis de leur ancienne religion, les féticheurs et le clergé de la chrétienté sont devenus furieux. Cependant, les vagues de persécution répétées ne sont pas parvenues à empêcher l’expansion du vrai culte dans ce pays.

[Illustration, page 385]

Assemblée tenue en 1990.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

[Illustration, page 385]

Le message du Royaume y a pénétré dès 1947. Un homme qui avait assisté en dehors du pays à quelques réunions des Témoins a parlé à son entourage de ce qu’il avait appris. Un groupe d’étude a bientôt vu le jour et ses membres se sont rapidement mis à prêcher. Le nombre des adorateurs de Jéhovah s’est ensuite accru.

CÔTE D’IVOIRE

 [Illustrations, page 386]

Des missionnaires formés à Galaad ont contribué à introduire le vrai culte dans ce pays d’Afrique occidentale en 1949. Ils ont été plus d’une centaine à y prêcher. Actuellement, les Témoins consacrent chaque année plus d’un million d’heures à rechercher les personnes éprises de vérité dans le territoire dont s’occupe cette filiale.

GHANA

 [Illustration, pages 386, 387]

C’est en 1924 que la prédication de la bonne nouvelle a débuté au Ghana. Cette filiale, installée à Accra, dirige maintenant l’activité de plus de 640 congrégations. Elle s’occupe aussi de la traduction et de l’impression de publications bibliques en éwé, en ga et en twi.

[Illustration, page 387]

Réunion dans la Salle du Royaume contiguë au bâtiment de la filiale.

KENYA

[Carte/Illustration, page 387]

En 1931, deux Témoins de Jéhovah sont venus d’Afrique du Sud pour prêcher au Kenya. Depuis 1963, la filiale du Kenya a dirigé par périodes l’œuvre d’évangélisation dans de nombreux autres pays d’Afrique orientale (voir la carte ci-dessous). Les assemblées internationales tenues au Kenya en 1973, en 1978 et en 1985 ont contribué au témoignage qui a été donné.

[Carte]

(Voir la publication)

KENYA

OUGANDA

SOUDAN

ÉTHIOPIE

DJIBOUTI

SOMALIE

YÉMEN

SEYCHELLES

TANZANIE

BURUNDI

RWANDA

[Illustrations, page 387]

Assemblée de Nairobi (1978).

NIGERIA

 [Illustrations, pages 388, 389]

 La bonne nouvelle est prêchée dans ce pays depuis le début des années 20. Des évangélisateurs originaires du Nigeria ont également été envoyés dans d’autres parties de l’Afrique occidentale, mais on continue d’imprimer ici des publications bibliques pour les pays voisins. Au Nigeria lui-​même, les Témoins de Jéhovah ont mis plus de 28 000 000 d’écrits entre les mains des gens pour les aider à comprendre la Parole de Dieu.

[Illustration, page 388]

Le Bureau du service dirige l’activité des plus de 160 000 proclamateurs du Royaume au Nigeria.

[Illustration, page 389]

Assemblée de Calabar, au Nigeria (1990).

LIBERIA

[Illustration, page 388]

La foi des Libériens qui sont devenus Témoins de Jéhovah a subi de nombreuses épreuves: lors du rejet des superstitions locales, lors du renoncement à la polygamie, à l’occasion de persécutions infligées par les autorités qui avaient été mal informées à leur sujet, enfin quand ils se sont retrouvés au milieu de groupes ethniques et politiques en guerre. Malgré tout, le vrai culte continue à unir des gens de toutes origines dans ce pays.

MAURICE

[Illustrations, page 389]

Dès 1933, des Témoins zélés sont venus d’Afrique du Sud pour prêcher sur cette île de l’océan Indien. Il s’y trouve maintenant plus d’un millier de Témoins qui exhortent leurs semblables à rechercher Jéhovah pour qu’il les protège quand il détruira l’actuel système méchant. — Soph. 2:3.

AFRIQUE DU SUD

 [Illustration, page 390]

La Société Watch Tower a une filiale en Afrique du Sud depuis plus de 80 ans. Des évangélisateurs zélés originaires de ce pays ont fait beaucoup pour répandre le message du Royaume en Afrique australe et orientale. Dans le territoire dont cette filiale s’occupait auparavant (où il y avait 14 674 proclamateurs du Royaume en 1945), on dénombre maintenant plus de 300 000 Témoins de Jéhovah actifs.

 [Illustrations, page 391]

Plus de 110 traducteurs travaillent sous la direction de cette filiale pour préparer les publications bibliques en 16 langues africaines.

[Illustration, page 391]

On imprime ici des publications en plus de 40 langues.

SÉNÉGAL

[Illustrations, page 390]

Bien que ce pays compte peu de Témoins, la filiale fait tout pour que les habitants de chaque ville, les membres de chaque groupe ethnique et les fidèles de chaque religion aient la possibilité d’entendre le message réconfortant de la Bible, et ce non seulement au Sénégal mais aussi dans les pays voisins.

SIERRA LEONE

[Illustration, page 391]

C’est en 1915 que la prédication de la bonne nouvelle a débuté en Sierra Leone. À certains moments, l’accroissement a été lent. Mais lorsque ceux qui ne respectaient pas les normes élevées de Jéhovah ont été ôtés de son peuple et que ceux qui ne le servaient pas avec de bons mobiles s’en sont retirés, les serviteurs fidèles de Jéhovah ont alors prospéré sur le plan spirituel.

ZAMBIE

 [Illustration, page 392]

Cette filiale dirige l’activité de plus de 110 000 Témoins dans le sud de l’Afrique centrale. C’est en 1936 que la Société a ouvert une filiale dans la région. Depuis, les Témoins de Jéhovah de Zambie ont effectué plus de 186 000 000 de nouvelles visites pour apporter une aide supplémentaire aux gens intéressés par le message. Ils ont aussi appris à lire à de nombreuses personnes afin qu’elles puissent étudier la Bible individuellement et la faire connaître à autrui.

[Illustration, page 392]

La série d’assemblées tenues en Zambie en 1992 a réuni 289 643 personnes.

ZIMBABWE

[Illustrations, page 392]

Les Témoins de Jéhovah prêchent au Zimbabwe depuis les années 20. Au cours des années suivantes, on a interdit leurs publications, on les a empêchés de tenir des assemblées et on a défendu aux missionnaires de prêcher à la population africaine. Petit à petit, ces obstacles ont été surmontés, et cette filiale s’occupe maintenant de plus de 20 000 Témoins.

 EXTRÊME-ORIENT

HONG-KONG

[Illustrations, page 393]

On traduit ici les publications de la Société Watch Tower en chinois, langue parlée, avec ses nombreux dialectes, par plus d’un milliard d’humains. À Hong-Kong, la prédication de la bonne nouvelle a débuté en 1912, quand Charles Russell a prononcé un discours à l’hôtel de ville.

INDE

[Illustration, page 393]

Cette filiale veille à ce que le message du Royaume soit proclamé à plus d’un sixième de la population mondiale. À présent, cette filiale s’occupe de la traduction en 18 langues et de l’impression en 19 langues, dont les suivantes: hindi (langue parlée par 367 millions de personnes), assamais, bengali, goujrati, kannada, malayalam, marathe, népali, oriya, ourdou, pendjabi, tamoul et télougou (chacune étant parlée par des dizaines de millions de personnes).

[Illustrations, page 393]

Des Témoins prêchent en malayalam

... en népali

... en goujrati.

JAPON

 [Illustrations, page 394]

Au Japon, comme ailleurs, les Témoins de Jéhovah proclament le Royaume de Dieu avec zèle. Rien qu’en 1992, ils ont consacré plus de 85 000 000 d’heures à la prédication de la bonne nouvelle. En moyenne, environ 45 % des Témoins japonais sont pionniers chaque mois.

[Illustration, page 394]

On imprime ici des publications bibliques en de nombreuses langues, dont le japonais, le chinois et les langues parlées aux Philippines.

[Illustration, page 394]

Un Bureau d’ingénierie régional apporte son concours à la construction de bâtiments pour les filiales dans divers pays.

[Graphique, page 394]

(Voir la publication)

Pionniers au Japon

75 000

50 000

25 000

1975 1980 1985 1992

CORÉE DU SUD

 [Illustrations, page 395]

Chaque année, on produit ici quelque 16 millions de publications bibliques, sans compter les tracts, destinées à être utilisées par les plus de 70 000 Témoins vivant en Corée du Sud. Environ 40 % d’entre eux sont pionniers.

BIRMANIE (MYANMAR)

[Illustrations, page 395]

En 1947, lorsque la Société Watch Tower a ouvert une filiale dans ce pays, il ne s’y trouvait que 24 Témoins de Jéhovah. Les plus de 2 000 Témoins que compte maintenant la Birmanie s’efforcent de prêcher non seulement aux citadins, mais aussi aux habitants des campagnes, plus nombreux.

PHILIPPINES

 [Illustration, page 396]

En 1912, Charles Russell a donné au Grand Opéra de Manille un discours intitulé “Où sont les morts?” Depuis cette époque, les Témoins de Jéhovah ont consacré plus de 483 000 000 d’heures à prêcher aux habitants des quelque 900 îles habitées des Philippines. Cette filiale dirige l’activité de plus de 110 000 Témoins répartis en 3200 congrégations. On imprime ici des publications en huit langues pour satisfaire leurs besoins.

[Illustrations, page 396]

Témoins appartenant aux principaux groupes linguistiques des Philippines.

SRI LANKA

 [Illustrations, page 397]

On prêchait la bonne nouvelle à Ceylan (aujourd’hui Sri Lanka), au sud de l’Inde, avant la Première Guerre mondiale. Très rapidement un groupe d’étude a été formé. En 1953, la Société a ouvert une filiale dans la capitale pour que les Cinghalais, les Tamouls et les autres groupes ethniques de ce pays aient la possibilité d’entendre le message du Royaume.

TAÏWAN

[Illustration, page 397]

Un témoignage avait déjà été donné dans les années 20, mais la prédication est devenue plus régulière dans les années 50. De ces nouveaux locaux actuellement en construction, la filiale pourra diriger une activité plus importante encore dans cette partie du monde.

[Illustration, page 397]

Congrégation à Taipei.

THAÏLANDE

[Illustration, page 397]

Durant les années 30, des pionniers sont venus de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Australie et de Nouvelle-Zélande pour communiquer la vérité biblique aux habitants de la Thaïlande (appelée Siam à l’époque). Des délégués de nombreux pays ont assisté aux assemblées internationales qui se sont tenues ici en 1963, 1978, 1985 et 1991 pour encourager les Témoins thaïlandais et pour favoriser la propagation du message du Royaume.

[Illustration, page 397]

Assemblée de 1963.

[Illustration, page 397]

Délégués étrangers en 1991.

 ÎLES DU PACIFIQUE

FIDJI

[Illustration, page 398]

La filiale des Fidji a été ouverte en 1958. Pendant un temps, elle dirigeait la proclamation du Royaume en 13 langues dans 12 pays. Maintenant, cette filiale concentre son attention sur la centaine d’îles habitées de l’archipel des Fidji.

[Illustration, page 398]

Les assemblées internationales organisées dans cet archipel en 1963, 1969, 1973 et 1978 ont aidé les Témoins fidjiens à se sentir plus proches de leurs frères d’autres pays.

GUAM

[Illustration, page 398]

La filiale de Guam dirige la prédication de la bonne nouvelle sur des îles disséminées sur près de 8 000 000 de kilomètres carrés dans l’océan Pacifique. Elle s’occupe de la traduction des publications bibliques en neuf langues.

[Illustration, page 398]

Le surveillant de circonscription se déplace souvent par avion d’une île à l’autre.

[Illustration, page 398]

Les Témoins qui habitent ces îles (ici, en Micronésie) se rendent parfois dans leur territoire en bateau.

HAWAII

 [Illustration, page 399]

La Société Watch Tower a une filiale à Honolulu depuis 1934. Certains Hawaiiens ont participé à l’œuvre d’évangélisation non seulement sur les îles Hawaii, mais aussi au Japon, à Taïwan, à Guam et en Micronésie.

NOUVELLE-CALÉDONIE

[Illustration, page 399]

Malgré la vive opposition de leurs adversaires religieux, les Témoins de Jéhovah ont fait entendre le message du Royaume de Dieu en Nouvelle-Calédonie. Beaucoup lui ont fait bon accueil. La formation de la première congrégation remonte à 1956. Aujourd’hui, plus de 1 300 personnes louent Jéhovah sur cette île.

NOUVELLE-ZÉLANDE

[Illustration, page 399]

En 1947, la Société Watch Tower a ouvert une filiale en Nouvelle-Zélande en vue d’assurer une meilleure organisation de la prédication de la bonne nouvelle.

[Illustration, page 399]

Le travail de traduction effectué dans cette filiale permet aux habitants des Samoa, de Rarotonga et de Niue de recevoir régulièrement des publications qui les édifient sur le plan spirituel.

[Illustration, page 399]

Traducteurs et correcteurs coopèrent pour produire des publications de qualité.

AUSTRALIE

 [Illustrations, page 400]

C’est en 1904 qu’une filiale de la Société Watch Tower a été ouverte en Australie. Dans le passé, cette filiale dirigeait la proclamation du Royaume dans une région représentant près d’un quart de la surface du globe, y compris la Chine, l’Asie du Sud-Est et les îles du Pacifique Sud.

[Illustration, page 400]

Le Bureau d’ingénierie régional collabore à la construction de bâtiments pour les filiales dans le Pacifique Sud et l’Asie du Sud-Est.

[Illustration, page 400]

À présent, cette filiale imprime des publications bibliques en plus de 25 langues. Elle contribue à fournir les publications nécessaires à environ 78 000 Témoins vivant dans des régions dont s’occupent huit filiales du Pacifique Sud.

[Carte/Illustration, page 400]

Pays qui reçoivent des publications de la filiale d’Australie.

[Carte]

(Voir la publication)

AUSTRALIE

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

NOUVELLE-CALÉDONIE

ÎLES SALOMON

FIDJI

SAMOA OCCIDENTALES

TAHITI

NOUVELLE-ZÉLANDE

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

[Illustrations, page 400]

Les Témoins de Jéhovah doivent relever le défi particulier que constituent les quelque 700 langues parlées dans ce pays. Des Témoins sont venus d’au moins dix autres pays pour participer à la prédication. Ils ont fait de grands efforts pour apprendre certaines de ces langues. Des personnes s’intéressant à la vérité leur servent d’interprètes auprès des populations parlant d’autres langues. Ils s’aident aussi efficacement de dessins pour enseigner.

ÎLES SALOMON

 [Illustrations, page 401]

C’est grâce à une étude de la Bible dirigée par courrier depuis un autre pays que le message du Royaume est parvenu aux îles Salomon au début des années 50. Malgré de grands obstacles, la vérité biblique s’y est répandue. Ce bâtiment de la filiale et cette spacieuse Salle d’assemblées sont le fruit de l’ingéniosité des Témoins locaux, de la coopération internationale et de l’action de l’esprit de Jéhovah.

TAHITI

[Illustrations, page 401]

Au début des années 30, les Témoins de Jéhovah avaient commencé à proclamer le message du Royaume à Tahiti. Ici, en plein océan Pacifique, ils donnent un témoignage complet. Ne serait-​ce que durant les quatre dernières années, ils ont prêché plus de cinq heures en moyenne à chaque homme, à chaque femme et à chaque enfant de l’île.

SAMOA OCCIDENTALES

[Illustration, page 401]

Les Samoa occidentales constituent l’une des plus petites nations du monde, mais là aussi les Témoins de Jéhovah ont une filiale. En 1992, ils travaillaient à la construction de ces locaux d’où sera dirigée l’activité accomplie sur ces îles et sur d’autres archipels proches, dont les Samoa américaines.