Aller au contenu

Aller à la table des matières

Le Royaume de Dieu est né !

Le Royaume de Dieu est né !

 Chapitre 27

Le Royaume de Dieu est né !

Vision 7 — Révélation 12:1-17

Sujet : La femme céleste accouche ; Mikaël fait la guerre contre Satan et le jette sur la terre.

Époque de la réalisation : De l’intronisation de Christ Jésus en 1914 à la grande tribulation.

1. Comment la compréhension des signes décrits dans les chapitres 12 à 14 de la Révélation nous aidera-​t-​elle ?

LE SAINT secret de Dieu a été révélé (Révélation 10:7). Le Royaume de Jéhovah et de son Messie est maintenant une réalité agissante. Il domine ! Sa présence signifie la ruine de Satan et de sa semence, et la victoire éclatante de la Semence de l’organisation céleste de Dieu. Cependant, le septième ange n’a pas fini de sonner de la trompette, car il a encore d’autres révélations à nous faire à propos du troisième malheur (Révélation 11:14). Les signes décrits dans les chapitres 12 à 14 de la Révélation vont nous aider à acquérir une plus grande intelligence de tout ce qui est lié à ce malheur et au fait que le saint secret de Dieu est mené à son terme.

2. a) Quel grand signe Jean voit-​il ? b) Quand la signification du grand signe fut-​elle révélée ?

2 Jean voit maintenant un grand signe ; il est d’un intérêt capital pour le peuple de Dieu. Ce signe amène une vision prophétique saisissante, dont la signification a d’abord été expliquée dans La Tour de Garde de juin 1925 sous le titre “ La naissance de la nation ”, puis dans le livre Délivrance, paru en 1926 (1928 en français). Cette compréhension plus éclairée de la Bible est devenue un jalon historique dans l’expansion de l’œuvre de Jéhovah. Laissons donc Jean nous décrire le drame qui se dénoue. “ Et on a vu un grand signe dans le ciel : une femme revêtue du soleil, et la lune était sous ses pieds, et sur sa tête était une couronne de douze étoiles, et elle était enceinte. Et elle crie dans les douleurs et les tourments de l’accouchement. ” — Révélation 12:1, 2.

3. Qui est la femme vue dans le ciel ?

3 Pour la première fois Jean voit une femme dans le ciel. Il ne s’agit évidemment pas d’une femme réelle. Cette femme est plutôt un signe, ou un symbole (Révélation 1:1). Que symbolise-​t-​elle ? Dans les prophéties divinement inspirées, les femmes représentent parfois des organisations “ mariées ” à des personnalités importantes. Dans les Écritures hébraïques, la nation d’Israël était désignée comme la femme de Jéhovah (Jérémie 3:14). Dans les Écritures grecques, la congrégation des chrétiens oints est appelée l’épouse de Christ (Révélation 21:9-14). La femme que Jean voit ici est également mariée, et elle est sur le point d’accoucher. Qui est son mari ? Eh bien, la suite du récit nous apprend que son enfant est “ emporté vers Dieu et vers son trône ”. (Révélation 12:5.) Jéhovah revendique ainsi la paternité de cet enfant. Par conséquent, la femme que Jean voit doit être la femme symbolique de Jéhovah.

4. Qui sont les fils de la femme symbolique de Dieu, et comment l’apôtre Paul appelle-​t-​il la femme vue par Jean ?

 4 Quelque huit siècles auparavant, Jéhovah s’était adressé à cette femme symbolique en ces termes : “ Tous tes fils seront des enseignés de Jéhovah. ” (Isaïe 54:5, 13). Jésus cita cette prophétie et montra que ces fils étaient ses fidèles disciples, qui ont par la suite constitué la congrégation des chrétiens oints (Jean 6:44, 45). Ainsi, les membres de cette congrégation, appelés fils de Dieu, sont également les enfants de la femme symbolique de Dieu (Romains 8:14). L’apôtre Paul apporte un dernier élément d’information quand il dit : “ La Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère. ” (Galates 4:26). La “ femme ” vue par Jean est donc “ la Jérusalem d’en haut ”.

5. Puisque la femme symbolique de Jéhovah porte une couronne de 12 étoiles, qu’est en fait la Jérusalem d’en haut ?

5 Mais qu’est-​ce exactement que la Jérusalem d’en haut ? Puisque Paul dit qu’elle est “ d’en haut ” et que Jean la voit dans le ciel, il est clair qu’elle n’est pas une ville terrestre ; elle n’est pas non plus à confondre avec la “ Nouvelle Jérusalem ”, car cette organisation-​là est l’épouse de Christ et non la femme de Jéhovah (Révélation 21:2). Notez que la femme en question porte une couronne de douze étoiles. Le chiffre douze se rapporte à ce qui est complet dans le domaine de l’organisation *. Par conséquent, ces 12 étoiles semblent indiquer que cette femme est une organisation dans le ciel, de même que la Jérusalem antique en était une sur la terre. La Jérusalem d’en haut est l’organisation universelle de Jéhovah, composée de créatures spirituelles, qui, telle une femme, le sert et met au monde des enfants.

6. a) Qu’indique le fait que la femme vue par Jean est revêtue du soleil, qu’elle a la lune sous ses pieds, et qu’elle a une couronne d’étoiles ? b) Que symbolisent les douleurs de l’accouchement que ressent la femme ?

6 Jean voit cette femme revêtue du soleil avec la lune sous ses pieds. Si nous ajoutons à cette description la couronne d’étoiles, elle est totalement enveloppée de lumières célestes. La faveur divine l’éclaire jour et nuit. Quel symbole approprié de l’organisation céleste de Jéhovah qui est resplendissante ! Cette femme est également enceinte et dans les douleurs de l’accouchement. Ses cris, implorant l’aide divine, indiquent que son heure est venue d’accoucher. Dans la Bible, les douleurs de l’accouchement symbolisent souvent le dur travail qu’il faut accomplir pour arriver à un résultat important. (Voir Psaume 90:2 ; Proverbes 25:23 ; Isaïe 66:7, 8.) L’organisation céleste de Jéhovah a sans doute éprouvé ces douleurs de l’accouchement alors qu’elle se préparait à cette naissance historique.

Un grand dragon couleur de feu

7. Quel autre signe Jean voit-​il dans le ciel ?

7 Que voit Jean ensuite ? “ Et on a vu un autre signe dans le ciel, et regardez ! un grand dragon couleur de feu, avec sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes ; et sa queue traîne le tiers des étoiles du ciel, et il les a jetées sur la terre. Et le dragon se tenait devant la femme qui était sur le point d’accoucher, pour que, lorsqu’elle accoucherait, il puisse dévorer son enfant. ” — Révélation 12:3, 4.

8. a) Qui est le grand dragon couleur de feu ? b) Qu’indique le fait que le dragon a sept têtes, dix cornes et un diadème sur chaque tête ?

8 Ce dragon est Satan, “ le serpent originel ”. (Révélation 12:9 ; Genèse 3:15.) C’est un destructeur impitoyable, un dragon à sept têtes, un dévoreur capable d’engloutir sa proie. Avez-​vous remarqué son étrange apparence ? Ces sept têtes et ces dix cornes indiquent qu’il est l’artisan de la bête sauvage politique décrite au chapitre 13 de la Révélation. Cette bête-​là aussi a sept têtes et dix cornes. Puisque Satan a un diadème sur chacune de ses têtes, sept en tout, nous pouvons être sûrs qu’il est le chef des puissances mondiales représentées par cette bête sauvage (Jean 16:11). Les dix cornes sont un symbole approprié de la plénitude du pouvoir qu’il exerce sur le présent monde.

9. Que signifie le fait que la queue du dragon “ traîne le tiers des étoiles du ciel ” jusque sur la terre ?

9 Le dragon exerce également un certain pouvoir dans les sphères spirituelles. Avec sa  queue, il “ traîne le tiers des étoiles du ciel ”. Les étoiles peuvent représenter des anges (Job 38:7). “ Le tiers ” semble souligner qu’un assez grand nombre d’anges ont été égarés par Satan. Une fois sous son emprise, il ne leur a plus été possible de s’échapper. Ils n’ont pas pu retourner dans la sainte organisation de Dieu. Ils sont devenus des démons, traînés pour ainsi dire par Satan, leur roi ou chef (Matthieu 12:24). Satan les a aussi jetés sur la terre. Référence est sans doute faite ici aux jours de Noé, avant le déluge, quand Satan incita les fils de Dieu désobéissants à venir sur la terre pour vivre avec les filles des hommes. En châtiment, ces “ anges qui avaient péché ” ont été jetés par Dieu dans le Tartare, c’est-à-dire un état comparable à l’emprisonnement. — Genèse 6:4 ; 2 Pierre 2:4 ; Jude 6.

10. Quelles organisations opposées apparaissent nettement, et pourquoi le dragon cherche-​t-​il à dévorer l’enfant de la femme, dès sa naissance ?

10 Ainsi, deux organisations opposées sont nettement apparues : l’organisation céleste de Jéhovah figurée par la femme, et l’organisation démoniaque de Satan qui conteste la souveraineté de Dieu. La grande question de la souveraineté doit être tranchée. Mais comment ? Satan, qui traîne toujours les démons à sa suite, ressemble à un prédateur vorace qui guette une proie éventuelle. Il attend que la femme accouche. Il veut dévorer cet enfant à naître, car il n’ignore pas que cette naissance met gravement en péril non seulement sa propre existence, mais celle du monde dont il est le chef. — Jean 14:30.

Un fils, un mâle

11. Comment Jean décrit-​il la naissance de l’enfant de la femme, et pourquoi l’appelle-​t-​on “ un fils, un mâle ” ?

11 Le temps fixé pendant lequel les nations ont exercé leur domination sans interruption de la part de Dieu a pris fin en 1914 (Luc 21:24). Alors, exactement au moment prévu, la femme met au monde son enfant : “ Et elle a mis au monde un fils, un mâle, qui va faire paître toutes les nations avec un bâton de fer. Et son enfant a été emporté vers Dieu et vers son trône. Et la femme s’est enfuie dans le désert, où elle a un lieu préparé par Dieu, pour qu’on l’y nourrisse pendant mille deux cent soixante jours. ” (Révélation 12:5, 6). C’est “ un fils, un mâle ”. Pourquoi Jean utilise-​t-​il ces deux termes ? Pour souligner que l’enfant a les aptitudes et les compétences requises pour dominer les nations avec la puissance qui convient. Ces termes soulignent aussi combien cette naissance est un événement mémorable et joyeux. Elle joue un rôle  capital pour ce qui est de mener à son terme le saint secret de Dieu. En effet, cet enfant mâle ne va-​t-​il pas “ faire paître toutes les nations avec un bâton de fer ” ?

12. a) Dans les Psaumes, quelle promesse prophétique Jéhovah a-​t-​il faite au sujet de Jésus ? b) Que symbolise le fait que la femme donne naissance à un fils qui va “ faire paître toutes les nations avec un bâton de fer ” ?

12 Cette expression vous est-​elle familière ? Certainement, car Jéhovah a fait prophétiquement cette promesse à propos de Jésus : “ Tu les briseras avec un sceptre de fer, tu les mettras en pièces comme un récipient de potier. ” (Psaume 2:9). Il a également été prophétisé à son sujet : “ Le bâton de ta force, Jéhovah l’enverra de Sion, en disant : ‘ Va-​t’en soumettre au milieu de tes ennemis. ’ ” (Psaume 110:2). Par conséquent, la naissance vue par Jean a un rapport étroit avec Jésus Christ. Non, pas avec sa mise au monde par une vierge avant le Ier siècle de notre ère, ni avec le moment où il a été relevé pour la vie spirituelle en l’an 33 de notre ère. Et il n’est pas davantage question de transmigration. Jean parle plutôt de la naissance du Royaume de Dieu en 1914 comme d’une réalité, Jésus — dans les cieux depuis près de vingt siècles maintenant — ayant alors été intronisé comme Roi. — Révélation 12:10.

13. Que signifie le fait que l’enfant mâle est “ emporté vers Dieu et vers son trône ” ?

13 Jamais Jéhovah ne permettrait à Satan de dévorer Sa femme ou Son fils nouveau-né ! À sa naissance, l’enfant mâle est “ emporté vers Dieu et vers son trône ”. Il est ainsi placé entièrement sous la protection de Jéhovah, qui va prendre le plus grand soin de ce Royaume nouveau-né, l’instrument par lequel il sanctifiera son saint nom. Dans le même temps, la femme s’enfuit dans un lieu que Dieu lui a préparé dans le désert. Suivront de plus amples explications à ce sujet. Pour ce qui est de Satan, tous les éléments sont maintenant réunis pour que se produise un événement capital qui l’empêchera à jamais de menacer le Royaume dans les cieux. Quel est cet événement ?

Une guerre dans le ciel !

14. a) Comme le dit Jean, quel événement interdit désormais à Satan de menacer le Royaume ? b) À quoi se limite maintenant le champ d’action de Satan et de ses démons ?

14 Jean nous dit : “ Et une guerre a éclaté dans le ciel : Mikaël et ses anges ont lutté contre le dragon, et le dragon et ses anges ont lutté, mais il n’a pas été le plus fort, et il ne s’est plus trouvé de place pour eux dans le ciel. Et il a été jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan, qui égare la terre habitée tout entière ; il a été jeté sur la terre, et ses anges ont été jetés avec lui. ” (Révélation 12:7-9). Ainsi, événement dramatique lié au fait que le saint secret de Dieu est mené à son terme, Satan est chassé, expulsé du ciel, et ses démons sont jetés sur la terre avec lui. Celui qui a égaré la terre habitée tout entière au point d’en devenir le dieu voit finalement son champ d’action limité au voisinage de cette planète, où a éclaté sa rébellion. — 2 Corinthiens 4:3, 4.

15, 16. a) Qui est Mikaël, et comment le savons-​nous ? b) Pourquoi est-​il approprié que ce soit Mikaël qui jette du ciel Satan ?

15 Qui remporte cette éclatante victoire au nom de Jéhovah ? La Bible dit que c’est Mikaël et ses anges. Et qui est Mikaël ? Le nom Mikaël signifie “ Qui est comme Dieu ? ” Par conséquent, Mikaël doit se soucier de justifier  la souveraineté de Jéhovah en faisant la preuve que nul ne peut lui être comparé. En Jude verset 9, il est appelé “ Mikaël l’archange ”. On notera avec intérêt que le titre d’“ archange ” est employé ailleurs dans la Bible pour désigner une seule personne : Jésus Christ *. Paul dit de lui : “ Le Seigneur lui-​même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu. ” (1 Thessaloniciens 4:16). Le titre d’“ archange ” signifie “ chef des anges ”. Il n’est donc pas surprenant que la Révélation parle de “ Mikaël et ses anges ”. Les autres passages bibliques où il est question des anges soumis à un serviteur de Dieu juste font référence à Jésus. Ainsi, Paul parle “ de la révélation du Seigneur Jésus du ciel avec ses anges puissants ”. — 2 Thessaloniciens 1:7 ; voir aussi Matthieu 24:30, 31 ; 25:31.

16 Ces passages des Écritures et d’autres nous amènent à tirer cette conclusion : Mikaël n’est nul autre que le Seigneur Jésus Christ dans sa position céleste. Maintenant, au jour du Seigneur, il ne se contente plus de dire à Satan : “ Que Jéhovah te réprimande. ” Étant donné que c’est un jour de jugement, Jésus, dans le rôle de Mikaël, jette du ciel Satan, le méchant, et ses anges démons (Jude 9 ; Révélation 1:10). Qui mieux que lui peut accomplir cette action ? N’est-​il pas le Roi nouvellement intronisé ? Jésus est aussi la Semence promise en Éden qui écrasera finalement la tête du Serpent, le supprimant ainsi pour toujours (Genèse 3:15). En expulsant Satan du ciel, Jésus agit en vue de l’écrasement final du Diable.

 “ Réjouissez-​vous, cieux ! ”

17, 18. a) Comment, selon Jean, les cieux réagissent-​ils à l’expulsion de Satan ? b) De qui est vraisemblablement la voix forte que Jean entend ?

17 Jean parle de la joie que la chute sensationnelle de Satan a suscitée dans le ciel ; il rapporte : “ Et j’ai entendu une voix forte dans le ciel dire : ‘ Maintenant sont arrivés le salut, et la puissance, et le royaume de notre Dieu, et le pouvoir de son Christ, parce qu’il a été jeté, l’accusateur de nos frères, qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu ! Et ils l’ont vaincu à cause du sang de l’Agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leurs âmes, même face à la mort. Voilà pourquoi réjouissez-​vous, cieux, et vous qui y résidez ! ’ ” — Révélation 12:10-12a.

18 Quelle est cette voix forte que Jean entend ? La Bible ne le dit pas. Mais selon Révélation 11:17, un cri semblable est poussé par les 24 anciens ressuscités et établis dans leur position céleste, où ils peuvent maintenant représenter les 144 000 saints (Révélation 11:18). Et puisque les serviteurs oints de Dieu encore sur la terre et persécutés sont désignés par l’expression “ nos frères ”, cette déclaration pourrait très bien venir de la même source. Sans doute ces fidèles peuvent-​ils unir leurs voix, car leur résurrection devait suivre de peu l’expulsion du ciel de Satan et de ses hordes de démons.

19. a) Que peut faire Jésus maintenant que le saint secret de Dieu est mené à son terme ? b) Qu’indique le fait que Satan est appelé “ l’accusateur de nos frères ” ?

19 Pour que le saint secret de Dieu soit mené à son terme, il faut que Jésus détienne le pouvoir dans le Royaume de son Père. La voie est ainsi ouverte à Dieu pour la réalisation de son grand dessein qui est de délivrer les hommes fidèles. Jésus apporte le salut non seulement à ses disciples qui craignent Dieu aujourd’hui sur la terre, mais aussi aux milliards de morts que Jéhovah garde en mémoire (Luc 21:27, 28). Que Satan soit appelé “ l’accusateur de nos frères ”, cela montre bien que, si la fausseté de ses accusations contre Job a été démontrée, il a continué de mettre en doute l’intégrité des serviteurs terrestres de Dieu. Apparemment, il a répété en maintes occasions que l’homme donnera pour son âme tout ce qu’il a. Mais Satan a lamentablement échoué. — Job 1:9-11 ; 2:4, 5.

20. Comment les fidèles chrétiens ont-​ils vaincu Satan ?

20 Les chrétiens oints, qui sont tenus pour justes “ à cause du sang de l’Agneau ”, continuent à rendre témoignage à Dieu et à Jésus Christ en dépit des persécutions. Depuis plus de 120 ans, la classe de Jean attire l’attention générale sur les grandes questions liées à la fin des temps des Gentils en 1914 (Luc 21:24, Crampon 1905). Et la grande foule sert maintenant fidèlement à ses côtés. Aucun de ces fidèles ne craint “ ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’âme ”, comme l’ont maintes et maintes fois démontré les événements vécus par les Témoins de Jéhovah de nos jours. En paroles et par leur belle conduite chrétienne,  ils ont vaincu Satan, prouvant immanquablement qu’il est menteur (Matthieu 10:28 ; Proverbes 27:11 ; Révélation 7:9). Imaginez la joie de ces chrétiens oints à leur résurrection dans le ciel : Satan n’est plus là pour accuser leurs frères ! C’est vraiment le moment pour l’armée des anges de répondre joyeusement à cette invitation : “ Réjouissez-​vous, cieux, et vous qui y résidez ! ”

Un malheur de source rivale

21. Comment Satan a-​t-​il amené le malheur sur la terre et la mer ?

21 Irrité par le troisième malheur, Satan est maintenant déterminé à faire souffrir l’humanité par un malheur de sa propre invention. Le voici : “ Malheur à la terre et à la mer, parce que le Diable est descendu vers vous, ayant une grande fureur, sachant qu’il n’a qu’une courte période. ” (Révélation 12:12b). L’expulsion de Satan des cieux est vraiment un malheur pour la terre physique, que ruinent des hommes égoïstes soumis à sa domination (Deutéronome 32:5). Plus encore, la règle d’action de Satan, ‘ dominer ou détruire ’, est cause de malheur pour la terre symbolique, c’est-à-dire la société humaine, et aussi pour la mer symbolique, autrement dit la masse houleuse de l’humanité. Au cours des deux guerres mondiales, la colère de Satan s’est reflétée dans celle des nations qui lui sont assujetties, et de semblables explosions de rage démoniaque se voient encore aujourd’hui, mais plus pour bien longtemps (Marc 13:7, 8). Toutefois, aussi terribles que puissent être les moyens employés par le Diable, ils ne seront jamais comparables aux conséquences désastreuses que le troisième malheur, suscité par le Royaume de Dieu, aura sur l’organisation visible de Satan.

22, 23. a) Selon Jean, que se passe-​t-​il après que le dragon a été jeté sur la terre ? b) Comment le dragon persécute-​t-​il “ la femme qui a donné naissance à l’enfant mâle ” ?

22 Depuis l’expulsion désastreuse de Satan, les frères du Christ encore sur la terre ont eu à supporter l’ardeur de sa colère. Jean rapporte : “ Or, quand le dragon a vu qu’il a été jeté sur la terre, il a persécuté la femme qui a mis au monde l’enfant mâle. Mais les deux ailes du grand aigle ont été données à la femme pour qu’elle puisse s’envoler au désert, vers son lieu ; c’est là qu’elle est nourrie pendant un temps et des temps et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. ” — Révélation 12:13, 14.

23 Ici, la vision reprend l’idée présentée au Ré 12 verset 6 et selon laquelle, après la naissance de son enfant, la femme s’enfuit dans le désert, loin du dragon. Nous pouvons peut-être nous demander comment le dragon peut persécuter la femme, puisque celle-ci est dans le ciel et que le dragon a maintenant été jeté sur la terre. Rappelons-​nous que la femme a des enfants sur la terre et qu’ils sont sa semence. La suite de la vision nous apprend que Satan donne libre cours à sa fureur à l’égard de la femme en persécutant sa semence (Révélation 12:17). Quoi qu’il arrive à la semence de la femme sur la terre, c’est à la femme elle-​même que cela arrive. (Voir Matthieu 25:40.) Et les compagnons de la semence sur la terre, dont le nombre augmente, subiraient eux aussi ces persécutions.

Une nouvelle nation

24. Quelle expérience semblable à celle de la délivrance des Israélites du pays d’Égypte les Étudiants de la Bible ont-​ils vécue ?

24 Pendant la Première Guerre mondiale, les frères de Jésus continuèrent fidèlement et dans la mesure du possible à donner le témoignage. Ils le firent en dépit de l’opposition croissante suscitée par Satan et ses acolytes haineux. Finalement, le témoignage public des Étudiants de la Bible cessa de fait (Révélation 11:7-10). Ce fut lorsqu’ils vécurent une  expérience assez semblable à celle des Israélites en Égypte, qui subirent, eux aussi, une oppression écrasante. Alors Jéhovah les amena rapidement, comme sur des ailes d’aigles, vers un lieu sûr, le désert du Sinaï (Exode 19:1-4). Pareillement, après la pénible persécution des années 1918-​1919, Jéhovah délivra ses témoins, qui représentaient sa femme, et les amena à un état spirituel qui leur offrait la même sécurité que le désert pour les Israélites. C’était comme la réponse à leurs prières. — Voir Psaume 55:6-9.

25. a) Qu’est-​ce que Jéhovah a fait naître en 1919, de même qu’il avait fait naître la nation d’Israël dans le désert ? b) Qui compose cette nation, et dans quoi a-​t-​elle été introduite ?

25 Dans le désert, Jéhovah fit naître la nation d’Israël, pourvoyant à ses besoins spirituels et physiques. De même, à partir de 1919, Jéhovah fit naître une nation spirituelle, la semence de la femme. Il ne faut pas la confondre avec le Royaume messianique qui domine du haut des cieux depuis 1914. Non, cette nouvelle nation se compose plutôt du reste des témoins oints sur la terre qui a été introduit dans un glorieux domaine spirituel en 1919. Recevant désormais “ leur mesure de vivres en temps voulu ”, ces chrétiens oints sont affermis en vue de l’œuvre qui les attend. — Luc 12:42 ; Isaïe 66:8.

26. a) Quelle est la durée de la période de temps mentionnée en Révélation 12:6, 14 ? b) Quel était le but de cette période de trois temps et demi, quand commença-​t-​elle et quand finit-​elle ?

26 Combien de temps ce répit a-​t-​il duré pour la semence de la femme de Dieu ? Révélation 12:6 dit : 1 260 jours. Révélation 12:14 désigne cette période de temps par l’expression un temps, et des temps, et la moitié d’un temps ; en d’autres termes, trois temps et demi. En fait, les deux expressions équivalent à trois ans et demi, lesquels courent, dans l’hémisphère nord, du printemps 1919 à l’automne 1922. Ce fut une période de rétablissement stimulant et de réorganisation pour la classe de Jean, ranimée.

27. a) Selon Jean, que fit le dragon après 1922 ? b) Quel était le but de Satan en vomissant un fleuve de persécutions contre les Témoins ?

27 Le dragon ne renonça pas ainsi. “ Et le serpent a vomi de sa gueule, après la femme, de l’eau comme un fleuve pour la faire engloutir par le fleuve. ” (Révélation 12:15). Qu’entend-​on par “ de l’eau comme un fleuve ” ou “ un fleuve d’eau ” (TOB) ? Dans l’Antiquité, le roi David parla des hommes méchants qui s’opposaient  à lui comme de “ flots torrentiels de vauriens ”. (Psaume 18:4, 5, 16, 17.) Ce que Satan déclenche maintenant est pareillement une persécution de la main de “ vauriens ”. Après 1922, Satan a vomi comme un fleuve de persécutions contre les Témoins (Matthieu 24:9-13). Cela en vint à inclure des violences physiques, le “ malheur par décret ”, des emprisonnements et même des exécutions par pendaison, fusillade et décapitation (Psaume 94:20). Humilié et interdit d’accès direct auprès de la femme céleste de Dieu, Satan s’est mis rageusement à attaquer les membres du reste de la semence de cette femme encore sur la terre et à les détruire, soit physiquement, soit en les amenant à perdre la faveur divine par un acte d’infidélité. Mais leur détermination s’avéra identique à celle de Job, qui a dit : “ Jusqu’à ce que j’expire, je ne me dessaisirai pas de mon intégrité ! ” — Job 27:5.

28. Comment le fleuve de persécutions a-​t-​il atteint un niveau élevé pendant la Seconde Guerre mondiale ?

28 Ce fleuve de persécutions cruelles a atteint un niveau élevé pendant la Seconde Guerre mondiale. En Europe, quelque 12 000 Témoins furent incarcérés dans les camps de concentration et les prisons nazis où environ 2 000 d’entre eux perdirent la vie. Sous la férule des seigneurs de la guerre qui dominaient sur l’Italie, le Japon, la Corée et Taïwan, les fidèles Témoins ont supporté des cruautés analogues. Même dans les pays dits démocratiques, les Témoins ont été agressés par des groupes de l’Action catholique : enduits de goudron et couverts de plumes, on les a chassés hors des villes. Des assemblées chrétiennes ont été interrompues, et on a expulsé des écoles les enfants de Témoins.

29. a) Comment Jean décrit-​il le soulagement qui arrive d’une façon inattendue ? b) En quel sens ‘ la terre est-​elle venue au secours de la femme ’ ? c) Qu’a continué de faire le dragon ?

29 Le soulagement arriva d’une façon inattendue : “ Mais la terre est venue au secours de la femme, et la terre a ouvert sa bouche et a avalé le fleuve que le dragon avait vomi de sa gueule. Et le dragon s’est mis en colère contre la femme, et il s’en est allé faire la guerre au reste de sa semence, ceux qui observent les commandements de Dieu et possèdent cette œuvre : rendre témoignage à Jésus. ” (Révélation 12:16, 17). “ La terre ”, c’est-à-dire des éléments au sein même du système de Satan, s’est mise à avaler “ le fleuve ”. Dans les années 40, les Témoins ont remporté des victoires juridiques auprès de la Cour suprême des  États-Unis et des dirigeants d’autres pays, victoires en faveur de la liberté de culte. Finalement, les nations alliées ont avalé le monstre nazi-fasciste, au soulagement des Témoins qui avaient souffert sous ces dictatures cruelles. Mais les persécutions ne s’arrêtèrent pas tout à fait, car la colère du dragon est demeurée vivace jusqu’à aujourd’hui et il continue de faire la guerre à ceux qui “ possèdent cette œuvre : rendre témoignage à Jésus ”. Dans de nombreux pays, de fidèles Témoins sont toujours emprisonnés, et certains meurent encore en raison de leur intégrité. Mais dans quelques-uns de ces pays, les autorités relâchent de temps à autre leur pression, et les Témoins jouissent d’une plus grande liberté *. Ainsi, conformément à la prophétie, la terre continue d’avaler le fleuve qu’est la persécution.

30. a) Qu’est-​ce qui a pu être fait grâce au soulagement apporté par la terre ? b) Que fournit l’intégrité des serviteurs de Dieu ?

30 De cette façon, la terre a apporté un soulagement qui a permis d’étendre l’œuvre de Dieu dans quelque 235 pays, et de rassembler plus de six millions de fidèles prédicateurs de la bonne nouvelle. En compagnie de ceux qui restent de la semence de la femme, une grande foule internationale de nouveaux croyants observent les commandements de Dieu en se séparant du monde, en ayant un haut niveau de moralité, en aimant les frères et en rendant témoignage au Royaume messianique. Leur intégrité est une réponse au défi de Satan qui discrédite Dieu et elle sonne le glas pour Satan et son système de choses. — Proverbes 27:11.

[Notes]

^ § 5 Comparez avec les 12 tribus de l’Israël selon la chair, les 12 apôtres, les 12 tribus de l’Israël spirituel, les 12 portes, les 12 anges et les 12 pierres de fondement de la Nouvelle Jérusalem. — Révélation 21:12-14.

^ § 15 Notez, cependant, que Révélation 12:9 parle du ‘ grand dragon et de ses anges ’. Ainsi, non seulement le Diable s’est fait lui-​même faux dieu, mais il cherche également à devenir archange, bien que la Bible ne lui donne à aucun moment ce titre.

^ § 29 Les plus hautes instances dans un certain nombre de pays ont procuré du soulagement aux Témoins de Jéhovah ; quelques-unes de leurs décisions sont reproduites dans l’encadré de la page 92.

[Questions d’étude]

[Encadré, page 185]

“ La terre a ouvert sa bouche ”

Un flot torrentiel de persécutions suscitées par Satan se déversa dans de nombreux pays contre les chrétiens oints et leurs compagnons. Souvent, cependant, des événements survenus au sein même du système de choses de Satan ont abouti à l’avalement de ce fleuve.

Le fleuve des émeutes et des emprisonnements aux États-Unis a été en grande partie avalé grâce aux décisions favorables prises par la Cour suprême dans les années 40.

1945 : Une persécution haineuse sévissant au Japon et dans les pays dominés par l’Allemagne fut jugulée grâce aux victoires remportées par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Quand on frappa d’interdiction les Témoins de Jéhovah en République dominicaine, ils furent emprisonnés, fouettés et frappés à coups de crosse de fusil. En 1960, la rupture entre le dictateur Rafael Trujillo et l’Église catholique aboutit à la levée de cette interdiction.

Au Nigeria, lors de la guerre civile, on fusilla, brûla, viola, battit, tortura et tua d’autres manières des Témoins. Ces persécutions prirent fin en 1970, quand les forces gouvernementales l’emportèrent dans la province dissidente où elles avaient lieu.

En Espagne, on fit irruption au domicile des Témoins, qui furent condamnés à des amendes et emprisonnés pour le “ fait délictueux ” d’avoir parlé de Dieu et tenu des réunions chrétiennes. Cette persécution cessa finalement en 1970 quand, à la suite d’un changement de politique du gouvernement envers les religions non catholiques, les Témoins de Jéhovah purent être reconnus officiellement.

Au Portugal, on perquisitionna sans mandat dans des centaines de foyers. Des Témoins furent molestés et jetés en prison et l’on confisqua leurs bibles. Ce terrorisme fut ‘ avalé ’ en 1974, quand un soulèvement de l’armée entraîna un changement de gouvernement et l’adoption d’une loi garantissant la liberté de se réunir.

En Argentine, sous un gouvernement militaire, on expulsa des écoles les enfants de Témoins de Jéhovah, et des Témoins furent arrêtés dans tout le pays parce qu’ils prêchaient la bonne nouvelle. Cette persécution cessa finalement en 1984, quand le gouvernement alors en place reconnut officiellement l’“ Association les Témoins de Jéhovah ”.

[Tableau, page 183]

(Voir la publication)

1914 Naissance du Royaume

1919 Naissance d’une nouvelle nation

1919-1922 Période de rétablissement

1922- Fleuve de persécutions

[Illustrations, page 182]

Malheur à la terre.