Proverbes 18​:​1-24

  • S’isoler est égoïste et insensé (1)

  • « Le nom de Jéhovah est une tour fortifiée » (10)

  • La fortune est une protection imaginaire (11)

  • Il est sage d’écouter les deux parties (17)

  • Un ami plus attaché qu’un frère (24)

18  Celui qui s’isole cherche à satisfaire ses désirs égoïstes ;il rejette* toute sagesse pratique.   Une personne stupide ne prend pas plaisir à l’intelligence ;elle préfère dévoiler ce qu’elle a dans le cœur+.   Avec le méchant vient le mépris ;avec l’humiliation, la honte+.   Les paroles d’un homme sont des eaux profondes+. La source de la sagesse est un ruisseau jaillissant.   Ce n’est pas bien de favoriser le méchant+ou de priver le juste de ses droits+.   Les paroles du stupide mènent à la dispute+,et sa bouche appelle les coups+.   La bouche du stupide cause son désastre+,et ses lèvres sont un piège pour sa vie.   Les paroles d’un calomniateur sont comme des friandises*+,qu’on engloutit et qui glissent dans l’estomac+.   Celui qui est paresseux dans son travailse fait le frère de celui qui cause le désastre+. 10  Le nom de Jéhovah est une tour fortifiée+. Le juste y court et obtient protection*+. 11  La fortune du riche est sa ville fortifiée ;dans son imagination, elle est comme une muraille qui le protège+. 12  L’orgueil dans le cœur de l’homme le conduit au désastre+,l’humilité le conduit à la gloire+. 13  Quand quelqu’un se prononce sur une affaire avant d’entendre les faits,c’est stupide et humiliant+. 14  Le bon moral* d’un homme peut le soutenir dans sa maladie+,mais qui peut supporter un esprit effondré*+ ? 15  Le cœur de l’homme intelligent acquiert la connaissance+,et l’oreille du sage recherche la connaissance. 16  Le cadeau que fait un homme lui ouvre des portes+ ;il lui donne accès auprès de personnages importants. 17  Le premier qui présente sa version des faits semble avoir raison+,jusqu’à ce que la partie adverse arrive et lui demande de prouver ce qu’il dit*+. 18  Le tirage au sort met fin aux disputes+,et il départage* des opposants puissants. 19  Un frère offensé est plus inflexible qu’une ville fortifiée+ ;il y a des disputes qui sont comme les barres des portes d’une forteresse+. 20  Un homme remplira son ventre grâce aux mots qui sortent de sa bouche+ ;il se rassasiera de ce que ses lèvres produisent. 21  La mort et la vie sont au pouvoir de la langue+ ;ceux qui aiment l’utiliser devront en accepter les conséquences+. 22  Celui qui trouve une bonne épouse trouve un trésor+,et il obtient la faveur* de Jéhovah+. 23  Le pauvre parle sur un ton suppliant,mais le riche répond durement. 24  Il y a des compagnons prêts à s’écraser l’un l’autre+,mais il y a tel ami qui est plus attaché qu’un frère+.

Notes

Ou « méprise ».
Ou « choses à avaler avec avidité ».
Litt. « est mis en haut », c.-à-d. hors d’atteinte, sain et sauf.
Litt. « l’esprit ».
Ou « désespoir total ».
Ou « le scrute ».
Litt. « sépare ».
Ou « bienveillance ».