Évangile selon Luc 9​:​1-62

  • Instructions aux Douze pour la prédication (1-6)

  • Hérode se demande qui est Jésus (7-9)

  • Jésus nourrit 5 000 hommes (10-17)

  • Pierre dit que Jésus est le Christ (18-20)

  • Jésus annonce sa mort (21, 22)

  • Ce que doit faire un vrai disciple (23-27)

  • Transfiguration de Jésus (28-36)

  • Guérison d’un garçon possédé par un démon (37-43a)

  • Jésus annonce de nouveau sa mort (43b-45)

  • Les disciples se disputent pour savoir qui est le plus grand (46-48)

  • Celui qui n’est pas contre nous est pour nous (49, 50)

  • Un village samaritain rejette Jésus (51-56)

  • Ce que veut dire suivre Jésus (57-62)

9  Plus tard, il réunit les Douze et leur donna puissance et autorité pour expulser tous les démons+ et guérir les maladies+.  Puis il les envoya prêcher le royaume de Dieu et accomplir des guérisons.  Il leur dit : « Ne prenez rien pour le voyage : ni bâton, ni sac à provisions, ni pain, ni argent. Ne prenez pas non plus de vêtement de rechange*+.  Si quelqu’un vous accueille dans sa maison, restez à cet endroit jusqu’à votre départ+.  Là où les gens ne vous accueilleront pas, en quittant la ville, secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux+. »  Ils partirent alors et allèrent de village en village : partout, ils annonçaient la bonne nouvelle et accomplissaient des guérisons+.  Hérode*, qui gouvernait* la Galilée, entendit parler de tout ce qui se passait. Il était très perplexe, parce que certains disaient que Jean avait été ressuscité*+,  d’autres disaient qu’Élie était apparu et d’autres encore, qu’un des prophètes du passé avait été ressuscité+.  Hérode disait : « Jean, je l’ai fait décapiter+. Qui est donc celui dont j’entends dire ces choses ? » Et il cherchait à le voir+. 10  Quand les apôtres revinrent, ils racontèrent à Jésus tout ce qu’ils avaient fait+. Ensuite, il les emmena dans une ville appelée Bethsaïde, pour être seul avec eux+. 11  Mais les foules l’apprirent et le suivirent. Il les accueillit aimablement et se mit à leur parler du royaume de Dieu. Il guérit aussi ceux qui en avaient besoin+. 12  Quand le jour commença à baisser, les Douze vinrent lui dire : « Renvoie la foule pour qu’ils aillent dans les villages et les fermes des environs chercher un endroit où dormir et de quoi manger, parce qu’ici nous sommes dans un endroit isolé+. » 13  Mais il leur dit : « Donnez-​leur vous-​mêmes à manger+. » Ils répondirent : « Nous n’avons que cinq pains et deux poissons. À moins, peut-être, que nous allions nous-​mêmes acheter de la nourriture pour tout ce monde. » 14  Il y avait, en effet, 5 000 hommes environ. Mais il dit à ses disciples : « Faites-​les asseoir par groupes d’environ 50. » 15  C’est ce qu’ils firent et tout le monde s’assit. 16  Alors il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux vers le ciel et les bénit. Puis il les rompit et se mit à les donner aux disciples pour qu’ils les distribuent à la foule. 17  Ainsi tous mangèrent et furent rassasiés. Et on ramassa les morceaux qui restaient : on remplit 12 paniers+. 18  Plus tard, alors qu’il priait seul, les disciples vinrent vers lui, et il leur demanda : « Pour les foules, qui suis-​je+ ? » 19  Ils répondirent : « Jean le Baptiseur. Mais d’autres disent Élie. Et d’autres encore disent qu’un prophète du passé a été ressuscité+. » 20  Alors il leur demanda : « Et pour vous, qui suis-​je ? » Pierre répondit : « Le Christ de Dieu+. » 21  Alors il leur ordonna sur un ton sévère de ne le dire à personne+, 22  et il ajouta : « Le Fils de l’homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les prêtres en chef et les scribes, être tué+, puis le troisième jour être ressuscité+. » 23  Ensuite il dit à tous : « Si quelqu’un veut me suivre, il doit se renier lui-​même+, prendre son poteau de supplice* jour après jour et me suivre continuellement+. 24  Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais celui qui perd sa vie à cause de moi, lui la sauvera+. 25  Quel avantage quelqu’un a-​t-​il à gagner le monde entier s’il cause sa propre perte ou sa destruction+ ? 26  Car si quelqu’un a honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aussi aura honte de lui quand il viendra dans sa gloire et dans celle du Père et des saints anges+. 27  Mais vraiment je vous le dis, certains de ceux qui sont ici ne goûteront pas la mort avant de voir d’abord le royaume de Dieu+. » 28  Et en effet, environ huit jours après avoir dit cela, il prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta dans la montagne pour prier+. 29  Et pendant qu’il priait, son visage changea d’aspect et ses vêtements devinrent d’un blanc éclatant. 30  Soudain, il y eut deux hommes qui discutaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie. 31  Ils apparurent avec gloire et se mirent à parler de son départ, qui devait avoir lieu à Jérusalem+. 32  Pierre et les deux autres disciples étaient accablés de sommeil. Mais quand ils furent bien réveillés, ils virent sa gloire+ ainsi que les deux hommes qui étaient avec lui. 33  Et alors que ces hommes quittaient Jésus, Pierre lui dit : « Enseignant*, c’est très bien que nous soyons ici. Dressons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. » Il ne se rendait pas compte de ce qu’il disait. 34  Pendant qu’il parlait, un nuage se forma et se mit à les couvrir. Puis le nuage les enveloppa, et ils eurent peur. 35  Et une voix+ venant du nuage dit : « Voici mon Fils, celui que j’ai choisi+. Écoutez-​le+. » 36  Alors que la voix parlait, Jésus se retrouva seul. Les disciples gardèrent le silence et, pendant un certain temps, ils ne racontèrent à personne ce qu’ils avaient vu+. 37  Le lendemain, quand ils descendirent de la montagne, une grande foule vint à la rencontre de Jésus+. 38  Et voici que dans la foule, un homme cria : « Enseignant, je t’en supplie, aide* mon fils. C’est mon fils unique+. 39  Un esprit s’empare de lui, et l’enfant se met soudain à crier. L’esprit le secoue violemment et le fait baver, et ce n’est que difficilement qu’il sort de lui après lui avoir infligé des blessures. 40  J’ai demandé à tes disciples de l’expulser, mais ils n’ont pas réussi. » 41  Alors Jésus dit : « Génération sans foi et corrompue+ ! Jusqu’à quand devrai-​je rester avec vous et vous supporter ? Amène ton fils ici+. » 42  Mais alors que l’enfant approchait, le démon le jeta par terre et le secoua violemment. Cependant, Jésus parla sévèrement à l’esprit impur, guérit le garçon et le rendit à son père. 43  Tous les gens furent impressionnés par la puissance magnifique de Dieu. Comme tous s’étonnaient de tout ce qu’il faisait, Jésus dit à ses disciples : 44  « Écoutez bien et retenez ceci : le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes+. » 45  Mais ils ne comprirent pas ce qu’il disait. En fait, cela leur était caché pour qu’ils ne le comprennent pas, et ils avaient peur de l’interroger à ce sujet. 46  Puis ils se disputèrent pour savoir qui était le plus grand parmi eux+. 47  Sachant ce qu’ils pensaient, Jésus prit un jeune enfant, le plaça près de lui 48  et leur dit : « Si quelqu’un accueille ce jeune enfant par égard pour mon nom, il m’accueille moi aussi. Et si quelqu’un m’accueille, il accueille aussi celui qui m’a envoyé+. Car c’est celui qui se conduit comme un petit parmi vous tous qui est grand+. » 49  Alors Jean dit : « Enseignant, nous avons vu quelqu’un expulser des démons en se servant de ton nom et nous avons essayé de l’en empêcher parce qu’il ne te suit pas avec nous+. » 50  Mais Jésus lui répondit : « N’essayez pas de l’en empêcher, car celui qui n’est pas contre vous est pour vous. » 51  Comme le moment où il devait être emporté*+ approchait, il était bien décidé* à aller à Jérusalem. 52  Il envoya donc des messagers devant lui. Ils partirent et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer son arrivée. 53  Mais on ne l’accueillit pas+, parce qu’il était bien décidé à aller à Jérusalem. 54  Quand les disciples Jacques et Jean+ virent cela, ils dirent : « Seigneur, veux-​tu que nous ordonnions que du feu descende du ciel pour les anéantir+ ? » 55  Mais il se tourna vers eux et les réprimanda. 56  Et ils allèrent dans un autre village. 57  Pendant qu’ils étaient en chemin, quelqu’un lui dit : « Je te suivrai partout où tu iras. » 58  Mais Jésus lui répondit : « Les renards ont des tanières et les oiseaux ont des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où poser la tête+. » 59  Puis il dit à un autre : « Suis-​moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-​moi d’abord d’aller enterrer mon père+. » 60  Mais Jésus lui dit : « Laisse les morts+ enterrer leurs morts, mais toi, va annoncer le royaume de Dieu+. » 61  Et un autre encore dit : « Je te suivrai, Seigneur. Mais permets-​moi d’abord de dire au revoir à ma famille. » 62  Jésus lui répondit : « Celui qui a mis la main à la charrue et regarde derrière lui+ n’est pas fait pour le royaume de Dieu+. »

Notes

Litt. « deux vêtements ».
C.-à-d. Hérode Antipas. Voir lexique.
Litt. « le tétrarque de ».
Litt. « relevé d’entre les morts ».
Ou « Instructeur ».
Litt. « regarde ».
Ou « moment de son ascension ».
Litt. « son visage était tourné pour ».