Évangile selon Luc 18​:​1-43

  • Exemple de la veuve insistante (1-8)

  • Le pharisien et le collecteur d’impôts (9-14)

  • Jésus et les enfants (15-17)

  • Question d’un chef riche (18-30)

  • Jésus annonce de nouveau sa mort (31-34)

  • Un mendiant aveugle retrouve la vue (35-43)

18  Puis Jésus leur donna un exemple montrant qu’ils devaient toujours prier et ne pas renoncer+.  Il dit : « Dans une ville, il y avait un juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait personne.  Dans cette ville, il y avait aussi une veuve qui allait sans cesse le voir pour lui dire : “Fais en sorte que j’obtienne justice contre celui qui est en procès avec moi.”  Pendant un certain temps, il a refusé. Cependant, par la suite il s’est dit : “Je ne crains pas Dieu et je ne respecte personne,  mais parce que cette veuve n’arrête pas de me harceler, je vais faire en sorte qu’elle obtienne justice. Sinon, elle continuera de venir et m’épuisera à force de réclamer*+.” »  Alors le Seigneur dit : « Notez bien ce que ce juge a dit, alors qu’il était injuste !  Et Dieu, ne fera-​t-​il pas en sorte que justice soit rendue à ceux qu’il a choisis et qui crient vers lui jour et nuit+, tout en étant patient avec eux+ ?  Je vous le dis, il fera en sorte que justice leur soit rendue rapidement. Toutefois, quand le Fils de l’homme arrivera, trouvera-​t-​il vraiment ce genre de foi* sur la terre ? »  Il donna aussi un exemple pour certains qui étaient convaincus d’être justes et qui considéraient les autres comme rien : 10  « Deux hommes sont montés au Temple pour prier : l’un était pharisien, l’autre collecteur d’impôts. 11  Le pharisien, debout, s’est mis à prier ainsi en lui-​même : “Ô Dieu, je te remercie parce que je ne suis pas comme tous les autres — qui sont extorqueurs, injustes, adultères — ou même comme ce collecteur d’impôts. 12  Je jeûne deux fois par semaine et je donne le dixième de tout ce que j’acquiers+.” 13  Le collecteur d’impôts, lui, se tenait à une certaine distance et ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel. Il se frappait la poitrine en disant : “Ô Dieu, aie pitié de moi*, qui suis un pécheur+.” 14  Je vous le dis, cet homme est redescendu chez lui s’étant révélé plus juste que le pharisien+. Car celui qui s’élève sera humilié, mais celui qui s’humilie sera élevé+. » 15  Des gens lui amenaient aussi leurs tout petits enfants pour qu’il les touche. En voyant cela, les disciples se mirent à les réprimander+. 16  Cependant, Jésus demanda qu’on lui amène les tout petits enfants. Il dit : « Laissez les jeunes enfants venir vers moi, n’essayez pas de les en empêcher. Car le royaume de Dieu appartient à ceux qui leur ressemblent+. 17  Vraiment je vous le dis, celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu comme un jeune enfant n’y entrera pas+. » 18  Un chef juif lui demanda : « Bon Enseignant, que dois-​je faire pour hériter de la vie éternelle+ ? » 19  Jésus lui répondit : « Pourquoi m’appelles-​tu bon ? Personne n’est bon*, sinon un seul : Dieu+. 20  Tu connais les commandements : “Ne commets pas d’adultère+. N’assassine pas+. Ne vole pas+. Ne fais pas de faux témoignage+. Honore ton père et ta mère+.” » 21  Alors l’homme dit : « J’obéis à tous ces commandements depuis ma jeunesse. » 22  Après avoir entendu cela, Jésus lui dit : « Il te manque encore une chose : Vends tout ce que tu as et distribue l’argent aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, suis-​moi+. » 23  Quand il entendit cela, l’homme s’attrista profondément, car il était très riche+. 24  Jésus le regarda et dit : « Comme il sera difficile à ceux qui ont de l’argent d’entrer dans le royaume de Dieu+ ! 25  Oui, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille à coudre qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu+. » 26  Ceux qui entendirent cela dirent : « Qui donc peut être sauvé+ ? » 27  Il répondit : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu+. » 28  Mais Pierre dit : « Vois ! Nous avons quitté ce que nous avions et nous t’avons suivi+. » 29  Jésus leur dit : « Vraiment je vous le dis, il n’y a personne qui ait quitté maison, femme, frères, parents ou enfants pour le royaume de Dieu+, 30  qui ne reçoive dès maintenant beaucoup plus, et dans le monde* à venir, la vie éternelle+. » 31  Puis il prit les Douze à part et leur dit : « Écoutez ! Nous montons à Jérusalem, et toutes les choses que les prophètes ont écrites au sujet du Fils de l’homme vont s’accomplir+. 32  Par exemple, il sera livré aux hommes des nations+, on se moquera de lui+, on l’insultera* et on lui crachera dessus+. 33  Et après l’avoir fouetté, on le tuera+. Mais le troisième jour, il ressuscitera+. » 34  Cependant, ils ne comprirent rien à tout cela, car le sens de ces paroles leur était caché ; ils ne savaient pas ce que ces choses voulaient dire. 35  Alors que Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord de la route et mendiait+. 36  Comme il entendait une foule qui passait, il se mit à demander ce que c’était. 37  On lui dit : « C’est Jésus le Nazaréen qui passe ! » 38  Alors il cria : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! » 39  Ceux qui marchaient en tête lui disaient d’un ton sévère de se taire, mais il criait encore plus : « Fils de David, aie pitié de moi ! » 40  Jésus s’arrêta et ordonna qu’on lui amène l’homme. L’homme s’approcha et Jésus lui demanda : 41  « Que veux-​tu que je fasse pour toi ? » Il répondit : « Seigneur, que je retrouve la vue. » 42  Alors Jésus lui dit : « Retrouve la vue. Ta foi t’a guéri+. » 43  Et immédiatement l’homme retrouva la vue, et il se mit à suivre Jésus+ en glorifiant Dieu. En voyant cela, tout le peuple aussi loua Dieu+.

Notes

Ou « venir jusqu’au bout me bourrer de coups ».
Ou « cette foi ». Litt. « la foi ».
Ou « sois miséricordieux envers moi ».
C.-à-d. en droit de définir ce qui est bien, ou bon.
Ou « ère », « système de choses ». Voir lexique (Système de choses).
Ou « maltraitera ».