Évangile selon Luc 1​:​1-80

  • Luc s’adresse à Théophile (1-4)

  • Gabriel annonce la naissance de Jean le Baptiseur (5-25)

  • Gabriel annonce la naissance de Jésus (26-38)

  • Marie rend visite à Élisabeth (39-45)

  • Marie « loue la grandeur de Jéhovah » (46-56)

  • Naissance de Jean ; on lui donne son nom (57-66)

  • Prophétie de Zacharie (67-80)

1  Puisque beaucoup ont entrepris de rédiger un récit des faits auxquels nous croyons fermement+,  tels qu’ils nous ont été transmis par ceux qui, dès le début, en ont été témoins+ et sont devenus serviteurs de la parole+,  j’ai décidé à mon tour, parce que j’ai recherché avec soin tout ce qui s’est passé depuis le début, de te l’écrire, très excellent Théophile+, dans un ordre logique  pour que tu constates la véracité des choses qu’on t’a enseignées de vive voix+.  À l’époque où Hérode*+ était roi de Judée, il y avait un prêtre qui s’appelait Zacharie et qui était de la division d’Abia+. Sa femme était une descendante* d’Aaron et s’appelait Élisabeth.  Dieu les considérait tous les deux comme justes, parce qu’ils obéissaient de façon irréprochable à tous les commandements et à toutes les lois de Jéhovah*.  Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce qu’Élisabeth était stérile, et ils étaient tous les deux très avancés en âge.  Alors que Zacharie accomplissait son service de prêtre devant Dieu avec sa division+,  ce fut à son tour, selon la règle établie* pour la prêtrise, d’entrer dans le sanctuaire de Jéhovah*+ pour offrir de l’encens+. 10  Et toute la foule priait dehors à l’heure où l’on offre l’encens. 11  L’ange de Jéhovah* apparut à Zacharie, debout à droite de l’autel de l’encens. 12  En le voyant, Zacharie fut troublé, et la crainte le saisit. 13  Mais l’ange lui dit : « N’aie pas peur, Zacharie, car Dieu a entendu ta supplication : ta femme, Élisabeth, te donnera un fils, et tu devras l’appeler Jean+. 14  Tu auras de la joie, une très grande joie, et beaucoup se réjouiront de sa naissance+, 15  car il sera grand du point de vue de Jéhovah*+. Mais il ne devra pas boire du tout de vin ni de boisson alcoolisée+. Il sera rempli d’esprit saint avant même de naître*+ 16  et il ramènera beaucoup de fils d’Israël à Jéhovah* leur Dieu+. 17  De plus, il marchera devant Dieu avec l’esprit et la puissance d’Élie+, pour ramener le cœur des pères vers les enfants+, pour aider les désobéissants à agir avec sagesse comme les justes et pour apprêter à Jéhovah* un peuple préparé+. » 18  Zacharie dit à l’ange : « Comment puis-​je en être sûr ? Car je suis vieux et ma femme est très avancée en âge elle aussi. » 19  L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel+, celui qui se tient devant Dieu, près de lui+, et j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle*. 20  Mais puisque tu n’as pas cru à mes paroles, qui s’accompliront au moment fixé, tu seras muet : tu ne pourras plus parler jusqu’au jour où ces choses arriveront. » 21  Pendant ce temps, le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il reste aussi longtemps dans le sanctuaire. 22  Quand il sortit, il fut incapable de leur parler. Ils comprirent alors qu’il venait de voir un spectacle surnaturel* dans le sanctuaire. Il leur faisait des signes, mais il restait muet. 23  Après avoir terminé son temps de service*, il rentra chez lui. 24  Quelque temps plus tard, Élisabeth, sa femme, fut enceinte. Elle demeura cachée pendant cinq mois. Elle disait : 25  « Voilà ce que Jéhovah* a fait pour moi : il s’est intéressé à moi et a enlevé ma honte+. » 26  Alors qu’elle était dans son sixième mois, l’ange Gabriel+ fut envoyé par Dieu à Nazareth, une ville de Galilée, 27  chez une vierge+ qui était promise en mariage* à un homme appelé Joseph, un descendant de David ; et le nom de la vierge était Marie+. 28  En entrant, l’ange dit à Marie : « Bonjour, femme extrêmement favorisée, Jéhovah* est avec toi. » 29  Elle fut profondément troublée par ces paroles et elle essaya de comprendre ce que cette salutation pouvait signifier. 30  L’ange lui dit alors : « N’aie pas peur, Marie, car tu as la faveur de Dieu. 31  Écoute ! Tu vas être enceinte* et tu donneras naissance à un fils+. Tu devras l’appeler Jésus+. 32  Il deviendra quelqu’un de grand+ et sera appelé Fils du Très-Haut+. Jéhovah* Dieu lui donnera le trône de son ancêtre* David+. 33  Il régnera sur les descendants de Jacob pour toujours, et son royaume n’aura pas de fin+. » 34  Mais Marie dit à l’ange : « Comment cela arrivera-​t-​il puisque je n’ai pas de relations sexuelles avec un homme+ ? » 35  L’ange lui répondit : « De l’esprit saint viendra sur toi+, et de la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi l’enfant qui naîtra sera appelé saint+, le Fils de Dieu+. 36  Et voici qu’Élisabeth, qui est de ta famille, est enceinte elle aussi, dans sa vieillesse, et elle attend un fils. Elle, qu’on appelait la stérile, en est à son sixième mois, 37  car aucune déclaration* n’est impossible pour Dieu+. » 38  Alors Marie dit : « Je suis l’esclave de Jéhovah* ! Que tout se passe pour moi comme tu l’as dit. » Puis l’ange la quitta. 39  Après cela, Marie partit et se rendit au plus vite dans la région montagneuse, dans une ville de Juda. 40  Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth. 41  Eh bien, au moment où Élisabeth entendit la salutation de Marie, le bébé dans son ventre bondit. Et Élisabeth fut remplie d’esprit saint. 42  Elle s’écria d’une voix forte : « Tu es la plus bénie de toutes les femmes ! Et béni est l’enfant que tu portes ! 43  Comment donc se fait-​il que j’aie l’honneur de recevoir la visite de la mère de mon Seigneur ? 44  Car au moment où j’ai entendu ta salutation, le bébé dans mon ventre a bondi de joie. 45  Heureuse aussi est celle qui a cru aux choses qui lui ont été dites de la part de Jéhovah*, car elles se réaliseront complètement. » 46  Et Marie dit : « Mon âme* loue la grandeur de Jéhovah*+, 47  et mon esprit ne peut pas s’empêcher de déborder de joie au sujet de Dieu mon Sauveur+, 48  parce qu’il a remarqué l’humble condition de son esclave+. Voici qu’à partir de maintenant toutes les générations me déclareront heureuse+, 49  parce que le Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint+. 50  Et de génération en génération, il est miséricordieux envers ceux qui le craignent+. 51  Il a agi puissamment avec son bras ; il a dispersé les orgueilleux*+. 52  Il a fait descendre les hommes puissants de leurs trônes+ et a élevé les humbles+. 53  Il a comblé de bonnes choses les affamés+ et a renvoyé les riches les mains vides. 54  Il est venu en aide à son serviteur Israël, se souvenant pour toujours de sa miséricorde+, 55  comme il l’avait annoncé à nos ancêtres, à Abraham et à sa descendance*+. » 56  Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle retourna chez elle. 57  Le moment où Élisabeth devait accoucher arriva, et elle eut un fils. 58  Ses voisins et les membres de sa famille apprirent que Jéhovah* avait été très miséricordieux envers elle, et ils se réjouirent avec elle+. 59  Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant+, et ils allaient l’appeler Zacharie, comme son père. 60  Mais sa mère dit : « Non ! Il s’appellera Jean. » 61  Ils lui répondirent : « Mais il n’y a personne dans ta famille qui porte ce nom. » 62  Alors ils demandèrent à son père par signes comment il voulait qu’on l’appelle. 63  Il demanda une tablette et écrivit : « Son nom est Jean+. » Ils furent tous très étonnés. 64  À l’instant même, il retrouva la parole*. Et il se mit à parler+ et à louer Dieu. 65  Alors tous ceux qui habitaient dans leur voisinage furent saisis de crainte. Et on parla de ces choses dans toute la région montagneuse de Judée. 66  Tous ceux qui en entendirent parler y réfléchirent. Ils se demandaient : « Que deviendra donc cet enfant ? » Car Jéhovah* était vraiment avec lui. 67  Et Zacharie, son père, fut rempli d’esprit saint et prophétisa : 68  « Que Jéhovah*, le Dieu d’Israël+, soit loué, parce qu’il s’est occupé de son peuple et l’a délivré+. 69  Et il nous a donné un puissant sauveur*+, de la famille* de son serviteur David+, 70  comme il l’a dit par l’intermédiaire de ses saints prophètes des temps anciens+. 71  Ce sauveur doit nous sauver de nos ennemis et de tous ceux qui nous haïssent+. 72  Ainsi, Dieu nous témoignera la miséricorde qu’il a promise à nos ancêtres et il se souviendra de sa sainte alliance+, 73  c’est-à-dire du serment qu’il a fait à notre ancêtre Abraham+ 74  de nous permettre, après que nous aurions été délivrés de nos ennemis, de lui offrir sans crainte un service sacré 75  avec fidélité et justice tous les jours de notre vie. 76  Mais toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant Jéhovah* pour préparer son chemin+, 77  pour faire savoir à son peuple qu’il va les sauver en pardonnant leurs péchés+, 78  en raison de sa tendre compassion. Cette compassion qui nous visitera d’en haut sera comme une aube 79  qui éclairera ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort+, et qui dirigera nos pieds sur le chemin de la paix. » 80  L’enfant grandit et acquit une grande force de caractère*. Puis il vécut dans le désert jusqu’au jour où il se fit connaître aux habitants d’Israël.

Notes

Litt. « d’entre les filles ».
Ou « coutume ».
Ou « dès le ventre de sa mère ».
Ou « l’évangile ».
Ou « vision ».
Ou « service sacré », « service public ».
Ou « fiancée ».
Ou « concevoir ».
Litt. « père ».
Ou « rien ».
Ou « tout mon être ». Voir lexique (Âme).
Ou « ceux qui sont orgueilleux dans l’intention de leur cœur ».
Ou « semence ».
Ou « sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia ».
Ou « la main de Jéhovah ». Voir app. A5.
Litt. « une corne de salut ». Voir lexique (Corne).
Litt. « dans la maison ».
Litt. « se fortifiait en esprit ».