Lamentations 4​:​1-22

  • Les conséquences terribles du siège de Jérusalem

    • La nourriture manque (4, 5, 9)

    • Des femmes font cuire leurs enfants (10)

    • Jéhovah a déversé sa colère (11)

א [Aleph] 4  Comme il s’est terni, l’or brillant, l’or fin+ ! Hélas ! Les pierres sacrées*+ sont éparpillées à tous les coins de rue*+ ! ב [Beth]   Quant aux précieux fils de Sion, eux qui valaient leur poids en or affiné*,on les a considérés comme de vulgaires jarres en terre cuite,l’œuvre des mains d’un potier ! ג [Guimel]   Même les chacals présentent la mamelle à leurs petits pour les allaiter. Mais la fille de mon peuple, elle, est devenue cruelle+, comme les autruches dans le désert+. ד [Daleth]   La langue du nourrisson colle à son palais à cause de la soif. Les enfants réclament du pain+, mais personne ne leur en donne+. ה []   Ceux qui étaient habitués à manger des aliments savoureux sont étendus dans les rues, affamés*+. Ceux qui ont grandi habillés de vêtements écarlates+ saisissent des tas de cendres. ו [Vav]   La punition* de la fille de mon peuple est plus grande que la punition* de Sodome+,qui a été renversée en un instant, sans aucune main pour la secourir+. ז [Zayin]   Ses naziréens+ étaient plus purs que la neige, plus blancs que le lait. Ils avaient le teint plus rose que les coraux, ils brillaient comme des saphirs. ח [Heth]   Leur aspect est devenu plus sombre que la suie*. On ne les reconnaît pas dans les rues. Leur peau s’est ratatinée sur leurs os+, elle est comme du bois sec. ט [Teth]   Mieux vaut être tué par l’épée que d’être tué par la famine+,que de dépérir, comme transpercé par le manque de produits des champs. י [Yod] 10  Des femmes compatissantes ont fait cuire leurs enfants+ de leurs propres mains. Ils sont devenus leur nourriture de deuil lors du désastre de la fille de mon peuple+. כ [Kaph] 11  Jéhovah a exprimé sa fureuret il a déversé sa colère ardente+. Il allume dans Sion un incendie qui en consume les fondations+. ל [Lamed] 12  Ni les rois de la terre ni aucun de ses habitantsne croyaient que l’adversaire et l’ennemi entreraient par les portes de Jérusalem+. מ [Mem] 13  Cela est arrivé à cause des péchés de ses prophètes, des fautes de ses prêtres+,qui ont fait couler le sang des justes au milieu de la ville+. נ [Noun] 14  Ils ont erré comme des aveugles+ dans les rues. Parce qu’ils sont souillés de sang+,personne ne peut toucher leurs vêtements. ס [Samek] 15  On leur crie : « Allez-​vous-​en, impurs ! Allez-​vous-​en ! Allez-​vous-​en ! Ne nous touchez pas ! » Car ils sont devenus des gens sans abri et ils errent ici et là. On a dit parmi les nations : « Ils ne peuvent pas rester ici avec nous*+. פ [] 16  Jéhovah lui-​même* les a dispersés+. Il ne les regardera plus avec bienveillance. Les hommes n’auront aucun respect pour les prêtres+, aucune considération pour les anciens+. » ע [Ayin] 17  Aujourd’hui encore, nos yeux sont épuisés d’avoir guetté en vain si quelqu’un viendrait nous aider+. Nous avons guetté en espérant l’aide d’une nation qui ne pouvait pas nous sauver+. צ [Tsadé] 18  À chaque fois que nous faisions un pas, ils nous pourchassaient+, si bien que nous ne pouvions plus nous aventurer sur les places de notre ville. Notre fin s’est approchée. Nos jours sont achevés, car notre fin est venue. ק [Qoph] 19  Nos poursuivants ont été plus rapides que les aigles dans le ciel+. Ils nous ont traqués sur les montagnes, ils nous ont tendu une embuscade dans le désert. ר [Resh] 20  Ils ont pris dans leur grande fosse l’oint* de Jéhovah+, lui qui était le souffle de nos narines,lui dont nous disions : « À son ombre nous vivrons parmi les nations. » ש [Sin] 21  Exulte et réjouis-​toi, ô fille d’Édom+, toi qui habites au pays d’Ouz. Mais à toi aussi on passera la coupe+. Tu t’enivreras et tu te montreras complètement nue+. ת [Tav] 22  Ô fille de Sion, la punition pour ta faute a pris fin. Il ne t’emmènera plus en exil+. Mais il s’occupera de ta faute, ô fille d’Édom ! Il dévoilera tes péchés+.

Notes

Ou « pierres du sanctuaire ».
Litt. « à la tête de toutes les rues ».
Ou « qui étaient aussi précieux que de l’or affiné ».
Litt. « dévastés ».
Litt. « faute ».
Litt. « péché ».
Litt. « noirceur ».
Ou « résider ici comme étrangers ».
Litt. « le visage de Jéhovah ».