Lamentations 2​:​1-22

  • Jéhovah est en colère contre Jérusalem

    • Il n’a pas pitié d’elle (2)

    • Jéhovah se comporte en ennemi avec elle (5)

    • Jérémie pleure sur Sion (11-13)

    • Les passants se moquent de la ville qui a perdu sa beauté (15)

    • Les ennemis de Sion se réjouissent de sa chute (17)

א [Aleph] 2  Hélas ! Jéhovah a couvert la fille de Sion du nuage de sa colère ! La beauté d’Israël, il l’a jetée du ciel sur la terre+. Il ne s’est pas souvenu de son marchepied+ à l’époque de sa colère. ב [Beth]   Jéhovah a détruit sans pitié toutes les habitations de Jacob. Dans sa fureur, il a démoli les fortifications de la fille de Juda+. Il a jeté à terre et a profané ses princes+ et le royaume+. ג [Guimel]   Dans sa colère ardente, il a privé Israël de sa force*. Il a retiré sa main droite quand l’ennemi s’est approché+,et dans Jacob il a continué de brûler comme un feu qui dévore tout ce qui se trouve autour de lui+. ד [Daleth]   Il a tendu* son arc comme le ferait un ennemi, et sa main droite se tient prête à attaquer comme un adversaire+. Sans relâche il a tué tous ceux qui charmaient les yeux+. Et il a déversé sa fureur comme un feu+ dans la tente de la fille de Sion+. ה []   Jéhovah est devenu comme un ennemi+ ;il a englouti Israël. Il a englouti toutes ses tours ;il a détruit toutes ses fortifications. Et chez la fille de Juda il fait abonder le deuil et les gémissements. ו [Vav]   Il ravage sa hutte+, comme si c’était une cabane dans un jardin. Il a mis fin à* sa fête+. Jéhovah a fait oublier les fêtes et les sabbats dans Sion. Et, dans sa vive indignation, il n’a de considération ni pour les rois ni pour les prêtres+. ז [Zayin]   Jéhovah a rejeté son autel ;il a repoussé avec mépris son sanctuaire+. Il a livré les murs des tours fortifiées de Sion aux mains de l’ennemi+. De grands cris ont retenti dans la maison de Jéhovah+ comme lors d’un jour de fête. ח [Heth]   Jéhovah a décidé de détruire la muraille de la fille de Sion+. Il a tendu la corde à mesurer+. Il n’a pas empêché sa main de provoquer la destruction*. Il plonge dans le deuil le rempart et la muraille. L’un et l’autre ont perdu toute force. ט [Teth]   Ses portes se sont enfoncées dans le sol+. Il a détruit et brisé ses barres. Son roi et ses princes sont dispersés parmi les nations+. Il n’y a plus de loi* ; même ses prophètes ne trouvent pas de vision venant de Jéhovah+. י [Yodh] 10  Les anciens de la fille de Sion sont assis par terre en silence+. Habillés avec de la toile de sac, ils se jettent de la poussière sur la tête+. Les vierges de Jérusalem ont baissé la tête jusqu’à terre. כ [Kaph] 11  Mes yeux sont épuisés à force de pleurer+. J’ai l’estomac noué*. Mon foie s’est vidé par terre, à cause de la chute de la fille* de mon peuple+,parce que sur les places de la ville les enfants et les nourrissons s’évanouissent+. ל [Lamed] 12  Sans arrêt ils demandent à leurs mères : « Où y a-​t-​il quelque chose à manger ou à boire*+ ? »,alors que sur les places de la ville ils s’évanouissent comme un blessé,alors que dans les bras de leurs mères ils meurent lentement. מ [Mem] 13  Quel exemple pourrais-​je te citer ? Ou à quoi pourrais-​je te comparer, ô fille de Jérusalem ? À quoi pourrais-​je te comparer pour te consoler, ô vierge, fille de Sion ? Car ton désastre est aussi étendu que la mer+. Qui peut te guérir+ ? נ [Noun] 14  Les visions que tes prophètes ont eues pour toi étaient mensongères et sans valeur+,et ils n’ont pas révélé ta faute pour t’éviter la captivité+. Au contraire, ils ne voyaient en vision pour toi que des déclarations mensongères et trompeuses+. ס [Samek] 15  Tous ceux qui passent sur la route t’applaudissent avec mépris+. Ils sifflent, stupéfaits+, et secouent la tête en voyant la fille de Jérusalem. Ils disent : « Est-​ce bien la ville dont on disait : “Elle est d’une beauté parfaite, elle fait la joie de toute la terre+” ? » פ [] 16  Tous tes ennemis ont parlé en mal de toi. Ils sifflent et grincent des dents. Ils disent : « Nous l’avons engloutie+ ! Voilà enfin le jour que nous attendions+ ! Il est arrivé, et nous l’avons vu+ ! » ע [Ayin] 17  Jéhovah a fait ce qu’il avait décidé de faire+ ; il a accompli sa parole+,ce qu’il avait ordonné autrefois+. Il a démoli sans pitié+. Il a laissé l’ennemi se réjouir à ton sujet ; il a rendu tes adversaires plus forts*. צ [Tsadé] 18  Le cœur du peuple appelle Jéhovah à grands cris, ô muraille de la fille de Sion ! Que tes larmes coulent comme un torrent jour et nuit. Ne t’accorde aucun répit, ne laisse pas ton œil* se reposer. ק [Qoph] 19  Lève-​toi ! Pousse des cris pendant la nuit, au début des veilles*. Ce que tu as dans le cœur, répands-​le devant Jéhovah comme de l’eau. Élève tes mains vers lui pour la survie de tes enfants,qui s’évanouissent à tous les coins de rue* à cause de la famine+. ר [Resh] 20  Vois, ô Jéhovah, et regarde le peuple que tu as traité si durement. Faut-​il que les femmes continuent à manger leurs propres petits*, des enfants nés en pleine santé*+ ? Faut-​il que les prêtres et les prophètes soient tués dans le sanctuaire de Jéhovah+ ? ש [Shin] 21  Sur le sol des rues, les jeunes garçons et les vieillards sont étendus, morts+. Mes vierges* et mes jeunes hommes ont été tués par l’épée+. Le jour de ta colère, tu as tué, tu as abattu sans pitié+. ת [Tav] 22  Tu convoques des terreurs de toutes parts, comme si elles devaient assister à une fête+. Le jour de la colère de Jéhovah, personne n’en a réchappé, personne n’a survécu+ ;ceux que j’avais mis au monde* et que j’avais élevés, mon ennemi les a exterminés+.

Notes

Litt. « abattu toute corne d’Israël ».
Litt. « posé le pied sur ».
Ou « détruit ».
Litt. « l’engloutissement ».
Ou « d’enseignement ».
Litt. « mes intestins bouillonnent ».
Personnification poétique, p.-ê. pour exprimer la pitié ou la compassion.
Litt. « où sont les céréales et le vin ».
Litt. « il a élevé leur corne ».
Litt. « la fille de ton œil ».
Les Hébreux divisaient la nuit en périodes appelées veilles.
Litt. « à la tête de toutes les rues ».
Ou « leur propre fruit ».
Ou « pleinement formés ».
Ou « jeunes filles ».
Ou « mis au monde et qui étaient en bonne santé ».