Juges 7​:​1-25

  • Gédéon et ses 300 hommes (1-8)

  • L’armée de Gédéon l’emporte sur les Madianites (9-25)

    • « L’épée de Jéhovah et de Gédéon ! » (20)

    • Confusion dans le camp madianite (21, 22)

7  Alors Jeroubaal, c’est-à-dire Gédéon+, se leva de bonne heure, lui ainsi que tous les hommes qui étaient avec lui, et il installa son camp près de la source Harod. Le camp des Madianites se trouvait plus au nord, près de la colline de Moré, dans la vallée.  Jéhovah dit alors à Gédéon : « Les soldats qui t’accompagnent sont trop nombreux pour que je leur livre les Madianites+. En effet, Israël pourrait se vanter et me dire : “La victoire, nous l’avons obtenue par nos propres forces*+.”  Maintenant, s’il te plaît, fais cette annonce à tes hommes : “Que celui qui a peur et qui tremble rentre chez lui+.” » Gédéon leur dit donc cela pour les mettre à l’épreuve. Alors, 22 000 hommes rentrèrent chez eux, et 10 000 restèrent.  Mais Jéhovah dit à Gédéon : « Il y a encore trop d’hommes. Fais-​les descendre au bord de l’eau. Je vais les mettre à l’épreuve pour toi. Quand je te dirai : “Celui-ci ira avec toi”, il ira avec toi ; mais quand je te dirai : “Celui-ci n’ira pas avec toi”, il n’ira pas. »  Gédéon emmena donc ses soldats au bord de l’eau. Alors Jéhovah dit à Gédéon : « Tu sépareras ceux qui lapent l’eau avec leur langue, comme le font les chiens, de ceux qui se mettent à genoux pour boire. »  Le nombre de ceux qui lapèrent l’eau, en amenant leur main à leur bouche, fut de 300. Le reste des hommes se mirent à genoux pour boire.  Jéhovah dit alors à Gédéon : « C’est par les 300 hommes qui ont lapé l’eau que je vous sauverai. Oui, je te livrerai les Madianites+. Que tous les autres hommes rentrent chez eux. »  Alors, les 300 hommes récupérèrent les provisions et les cors des autres soldats. Gédéon garda avec lui les 300 hommes seulement et il invita tous les autres soldats israélites à rentrer chez eux. Or le camp des Madianites se trouvait plus bas, dans la vallée+.  Durant cette nuit-​là, Jéhovah dit à Gédéon : « Lève-​toi, attaque le camp, car je te l’ai livré+. 10  Mais si tu as peur de l’attaquer, descends vers le camp avec ton assistant, Poura. 11  Écoute ce qui se dit dans le camp, et ensuite tu auras le courage* de l’attaquer. » Alors Gédéon et Poura, son assistant, descendirent jusqu’aux abords du camp. 12  Or les Madianites, les Amalécites et tous les Orientaux+ couvraient la vallée comme une colonie de criquets, et leurs chameaux étaient très nombreux+, aussi nombreux que les grains de sable au bord de la mer. 13  Quand Gédéon arriva, il y avait un soldat qui racontait un rêve à un camarade. Il disait : « Voici le rêve que j’ai fait : Il y avait un pain d’orge rond qui venait en roulant dans le camp des Madianites. Il est arrivé jusqu’à une tente et l’a heurtée si fort qu’elle est tombée+. Oui, le pain a mis la tente sens dessus dessous, et la tente s’est effondrée. » 14  Alors son camarade lui répondit : « Ce ne peut être que l’épée de Gédéon+ fils de Joash, un homme d’Israël. Dieu lui a livré les Madianites et tout le camp+. » 15  Dès que Gédéon eut entendu le récit du rêve et son interprétation+, il se prosterna pour adorer. Puis il revint au camp d’Israël et dit : « Levez-​vous, car Jéhovah vous a livré le camp des Madianites ! » 16  Il divisa alors les 300 hommes en trois bandes et leur donna à tous un cor+ et une grande jarre vide, avec une torche à l’intérieur de la jarre. 17  Ensuite il leur dit : « Vous me regarderez et vous ferez exactement comme moi. Quand je serai aux abords du camp, vous devrez faire la même chose que moi. 18  Quand je sonnerai du cor, moi et tous ceux qui sont avec moi, alors vous sonnerez du cor vous aussi, tout autour du camp, et vous crierez : “Pour Jéhovah et pour Gédéon !” » 19  Peu avant minuit*, alors que les sentinelles venaient juste d’être postées, Gédéon et les 100 soldats qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp. Ils sonnèrent du cor+ et brisèrent les grandes jarres qui étaient dans leurs mains+. 20  Ainsi les hommes des trois bandes sonnèrent du cor et brisèrent les grandes jarres. Ils tinrent les torches avec leur main gauche et sonnèrent du cor avec leur main droite, et ils crièrent : « L’épée de Jéhovah et de Gédéon ! » 21  Pendant tout ce temps, chacun se tenait à sa place autour du camp, et tous les soldats madianites s’enfuirent en poussant des cris+. 22  Les 300 sonnaient toujours du cor. Alors dans tout le camp Jéhovah retourna l’épée de chacun contre l’autre+, et tous les soldats madianites s’enfuirent jusqu’à Beth-Shita, vers Zeréra, jusqu’aux abords d’Abel-Mehola+ près de Tabath. 23  Alors les hommes d’Israël appartenant aux tribus de Nephtali, d’Aser et de tout Manassé+ furent convoqués, et ils poursuivirent les Madianites. 24  Gédéon envoya des messagers dire dans toute la région montagneuse d’Éphraïm : « Descendez pour attaquer les Madianites et barrez l’accès aux cours d’eaux jusqu’à Beth-Bara et jusqu’au Jourdain. » Tous les hommes d’Éphraïm se rassemblèrent donc, et ils prirent le contrôle des cours d’eau jusqu’à Beth-Bara et jusqu’au Jourdain. 25  Ils capturèrent aussi Oreb et Zéeb, les deux princes de Madian. Ils tuèrent Oreb au rocher d’Oreb+, et ils tuèrent Zéeb au pressoir à vin de Zéeb. Ils continuèrent à poursuivre les Madianites+, et ils apportèrent les têtes d’Oreb et de Zéeb à Gédéon, dans les environs du Jourdain.

Notes

Litt. « ma main m’a sauvé ».
Litt. « tes mains se fortifieront pour ».
Litt. « au début de la veille du milieu de la nuit », veille qui allait d’env. 10 h du soir à 2 h du matin.