Genèse 3​:​1-24

  • Le péché originel (1-13)

    • Le premier mensonge (4, 5)

  • Jéhovah condamne les rebelles (14-24)

    • Prophétie au sujet de la descendance de la femme (15)

    • Adam et Ève sont chassés d’Éden (23, 24)

3  Le serpent+ était le plus prudent* de tous les animaux sauvages que Jéhovah Dieu avait faits. Il demanda à la femme : « Dieu a-​t-​il vraiment dit que vous ne devez pas manger de fruits de tous les arbres du jardin+ ? »  La femme répondit au serpent : « Nous pouvons manger des fruits des arbres du jardin+.  Mais en ce qui concerne les fruits de l’arbre qui est au milieu du jardin+, Dieu a dit : “Vous ne devez pas en manger, non, vous ne devez pas y toucher, sinon vous mourrez.” »  Cependant le serpent dit à la femme : « Vous ne mourrez absolument pas+.  Car Dieu sait que, le jour même où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu : vous connaîtrez le bien et le mal+. »  Alors la femme vit que les fruits de l’arbre étaient bons et beaux, que l’arbre était agréable à regarder. Elle prit donc un fruit et en mangea+. Puis elle en donna aussi à son mari, quand il fut avec elle, et il en mangea+.  Alors leurs yeux à tous les deux s’ouvrirent et ils s’aperçurent qu’ils étaient nus. Ils cousirent donc des feuilles de figuier et se firent des pagnes+.  Plus tard, alors que Jéhovah Dieu se promenait dans le jardin, vers le moment du jour où souffle la brise, ils entendirent sa voix. L’homme et sa femme se cachèrent alors de Jéhovah Dieu parmi les arbres du jardin.  Et Jéhovah Dieu appelait l’homme et lui disait : « Où es-​tu ? » 10  Finalement l’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, mais j’ai eu peur parce que j’étais nu ; je me suis donc caché. » 11  Mais il dit : « Qui t’a révélé que tu étais nu+ ? As-​tu mangé du fruit de l’arbre dont je t’avais interdit de manger+ ? » 12  Et l’homme dit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » 13  Jéhovah Dieu dit alors à la femme : « Qu’est-​ce que tu as fait ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé+. » 14  Alors Jéhovah Dieu dit au serpent+ : « Parce que tu as fait cela, tu es maudit parmi tous les animaux domestiques et parmi tous les animaux sauvages. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15  Je mettrai une hostilité*+ entre toi+ et la femme+, entre ta descendance*+ et sa descendance*+. Il t’écrasera* la tête+, et tu le blesseras* au talon+. » 16  À la femme il dit : « J’augmenterai beaucoup les douleurs de ta grossesse ; c’est dans les souffrances que tu donneras naissance à des enfants. Tu désireras intensément être avec ton mari, et lui, il te dominera. » 17  Et à Adam* il dit : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé du fruit de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre+ : “Tu ne dois pas en manger”, le sol est maudit à cause de toi+. C’est dans la douleur que tu en tireras ta nourriture* tous les jours de ta vie+. 18  Il produira pour toi des ronces et des chardons, et tu devras manger la végétation des champs. 19  Tu mangeras du pain* à la sueur de ton front jusqu’à ce que tu retournes au sol, car c’est de lui que tu as été pris+. Tu es poussière et tu retourneras à la poussière+. » 20  Après cela, Adam appela sa femme Ève*, parce qu’elle devait devenir la mère de tous les vivants+. 21  Et Jéhovah Dieu fit à Adam et à sa femme de longs vêtements de peau pour les habiller+. 22  Puis Jéhovah Dieu dit : « Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous pour ce qui est de connaître le bien et le mal+. Maintenant, pour qu’il n’avance pas sa main et ne prenne pas aussi du fruit de l’arbre de vie+, pour qu’il n’en mange pas et ne vive pas pour toujours*... » 23  Alors Jéhovah Dieu l’expulsa du jardin d’Éden+ pour cultiver le sol d’où il avait été pris+. 24  Il chassa donc l’homme et, à l’est du jardin d’Éden, il plaça les chérubins+ et la lame flamboyante d’une épée qui tournait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Notes

Ou « astucieux », « rusé ».
Ou « inimitié », « haine ».
Litt. « semence ».
Litt. « semence ».
Ou « te meurtrira », « te frappera ».
Ou « le meurtriras », « lui écraseras le ».
Signifie « homme tiré du sol », « humain ».
Litt. « tu mangeras ses produits ».
Ou « de la nourriture ».
Signifie « vivante ».
Ou « pour des temps indéfinis ».