Première lettre à Timothée 1​:​1-20

  • Salutations (1, 2)

  • Mise en garde contre les faux enseignants (3-11)

  • Paul, objet de la faveur imméritée (12-16)

  • Le Roi d’éternité (17)

  • « Fais la belle guerre » (18-20)

1  De la part de Paul, apôtre de Christ Jésus par ordre de Dieu notre Sauveur et de Christ Jésus, notre espérance+,  à Timothée*+, mon véritable enfant+ dans la foi : Que Dieu le Père et Christ Jésus notre Seigneur t’accordent faveur imméritée, miséricorde et paix !  Tout comme je t’y ai encouragé lorsque j’étais sur le point de partir pour la Macédoine, je t’encourage à rester à Éphèse, pour que tu ordonnes à certains de ne pas enseigner une autre doctrine  ni de prêter attention à des histoires fausses+ et à des généalogies. Celles-ci ne mènent à rien d’utile+ ; elles ne font que donner lieu à des suppositions infondées plutôt que d’apporter quelque chose qui vient de Dieu en ce qui concerne la foi.  Le but de cette instruction*, en effet, c’est l’amour+ qui vient d’un cœur pur, d’une bonne conscience et d’une foi+ sans hypocrisie.  S’étant écartés de ces choses, certains ont dévié vers des discussions qui ne mènent à rien+.  Ils veulent être des enseignants+ de la loi, mais ils ne comprennent ni ce qu’ils disent ni ce sur quoi ils insistent avec tant de force.  Or, nous savons que la Loi est excellente si l’on en fait bon usage*,  si l’on comprend que la loi est faite, non pas pour les justes, mais pour les gens qui méprisent la loi+ et sont rebelles, les gens sans respect pour Dieu et les pécheurs, les gens infidèles* et les profanateurs, ceux qui tuent père ou mère, et tout autre meurtrier, 10  les gens qui commettent des actes sexuels immoraux*, les hommes qui pratiquent l’homosexualité*, les kidnappeurs, les menteurs, les gens qui font de faux serments*, et pour tout ce qui s’oppose à l’enseignement bénéfique*+ 11  qui est en accord avec la glorieuse bonne nouvelle du Dieu heureux, qui m’a été confiée+. 12  Je suis reconnaissant à Christ Jésus notre Seigneur, qui m’a donné de la puissance, parce qu’il m’a estimé fidèle en me désignant pour un ministère+, 13  bien que j’aie été autrefois un blasphémateur, un persécuteur et un insolent+. Cependant, il m’a été fait miséricorde parce que j’agissais par ignorance et par manque de foi. 14  Mais la faveur imméritée de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et l’amour qui est en Christ Jésus. 15  La parole qui suit est digne de foi et mérite d’être pleinement acceptée : Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver des pécheurs+. De ceux-là, je suis le premier+. 16  Toutefois, il m’a été fait miséricorde pour que par moi, le premier des pécheurs, Christ Jésus puisse montrer toute sa patience, faisant de moi un exemple pour ceux qui vont mettre leur foi en lui pour la vie éternelle+. 17  Au Roi d’éternité+, impérissable*+, invisible+, au seul Dieu+, soient honneur et gloire à tout jamais. Amen. 18  Cette instruction*, je te la confie, mon enfant Timothée, conformément aux prophéties qui ont été faites à ton sujet, pour que grâce à celles-ci tu continues à faire la belle guerre+, 19  tout en gardant la foi et une bonne conscience+, conscience que quelques-uns ont rejetée, ce qui a causé le naufrage de leur foi. 20  Parmi eux figurent Hyménée+ et Alexandre, que j’ai livrés à Satan+ pour qu’au moyen de cette correction ils soient enseignés à ne pas blasphémer.

Notes

Signifie « celui qui honore Dieu ».
Ou « ordre ».
Litt. « un usage légitime ».
Ou « qui manquent d’amour fidèle ».
Voir lexique (Acte sexuel immoral).
Litt. « hommes qui couchent avec des hommes ».
Ou « les parjures ».
Ou « sain ».
Ou « incorruptible ».
Ou « ordre ».