Psaumes 35​:​1-28

De David. 35  Ô Jéhovah, défends ma cause contre mes adversaires+ ;combats ceux qui me combattent+.   Prends ton petit* et ton grand bouclier+,et lève-​toi pour me défendre+.   Brandis ta lance et ta hache de guerre* contre mes poursuivants+. Dis-​moi : « Je suis ton salut*+. »   Que ceux qui pourchassent ma vie aient honte et soient humiliés+. Que ceux qui complotent de m’éliminer reculent, couverts de honte.   Qu’ils deviennent comme la bale dans le vent ;que l’ange de Jéhovah les chasse+.   Que leur sentier soit sombre et glissanttandis que l’ange de Jéhovah les poursuit.   Car, sans raison, ils ont caché un filet pour me piéger ;sans raison, ils ont creusé une fosse pour moi.   Qu’un désastre les surprenne ;que le filet qu’ils ont caché les capture ;qu’ils y tombent et soient détruits+.   Mais moi, je serai joyeux au sujet de Jéhovah ;je me réjouirai de ses actes sauveurs. 10  Tous mes os diront : « Ô Jéhovah, qui est comme toi ? Tu sauves les faibles des plus forts+,les faibles et les pauvres de ceux qui les dépouillent+. » 11  Des témoins malveillants se présentent+et me demandent des choses dont je ne sais rien. 12  Ils me rendent le mal pour le bien+,ce qui me plonge dans une profonde tristesse. 13  Pourtant, quand ils étaient malades, je m’habillais d’une toile de sac ;je m’affligeais par le jeûneet, lorsque ma prière revenait sans réponse*, 14  je circulais comme si j’avais été en deuil d’un ami ou d’un frère ;je me courbais de chagrin, comme un homme qui pleure sa mère. 15  Mais quand j’ai trébuché, ils se sont réjouis et se sont rassemblés ;ensemble, ils se sont postés en embuscade pour m’abattre ;ils m’ont mis en pièces et n’ont pas gardé le silence. 16  Les gens sans respect pour Dieu se moquent de moi avec mépris*,ils grincent des dents contre moi+. 17  Ô Jéhovah, jusqu’à quand te contenteras-​tu de regarder+ ? Sauve-​moi de leurs attaques+,sauve ma précieuse vie* des jeunes lions*+. 18  Alors je te remercierai dans la grande assemblée+ ;je te louerai parmi les foules. 19  Que ceux qui, sans raison, sont mes ennemis ne se réjouissent pas de mon malheur ! Que ceux qui, sans raison, me haïssent+ ne clignent pas des yeux avec malveillance+ ! 20  En effet, ils ne prononcent pas des paroles de paix,mais ils complotent des choses trompeuses contre les gens paisibles du pays+. 21  Ils ouvrent la bouche toute grande pour m’accuser,en disant : « Ah ah ! ah ah ! nos yeux ont vu cela ! » 22  Tu as vu ces choses, ô Jéhovah ! Ne garde pas le silence+. Ô Jéhovah, ne reste pas loin de moi+. 23  Réveille-​toi et lève-​toi pour me défendre,mon Dieu, Jéhovah, défends-​moi dans mon procès. 24  Juge-​moi selon ta justice+, ô Jéhovah mon Dieu ;qu’ils ne se réjouissent pas de mon malheur. 25  Qu’ils ne se disent jamais : « Ah ah ! nous avons eu ce que nous voulions* ! » Qu’ils ne disent jamais : « Nous l’avons englouti+ ! » 26  Que tous soient honteux et déshonorés,ceux qui se réjouissent de mon malheur. Que ceux qui s’élèvent au-dessus de moi soient revêtus de honte et d’humiliation. 27  Mais que ceux qui prennent plaisir à ma justice poussent des cris de joie ;qu’ils disent constamment : « Que Jéhovah soit glorifié, lui qui prend plaisir à la paix de son serviteur+. » 28  Alors, ma langue racontera* ta justice+et te louera tout au long du jour+.

Notes

Le petit bouclier était souvent utilisé par les archers.
Ou « double hache ».
Ou « sur mon sein ».
Ou p.-ê. « se moquent pour un gâteau ».
Litt. « mon unique », expression qui désigne son âme, ou sa vie.
Ou « jeunes lions à crinière ».
Ou « ah ah ! notre âme ».
Ou « méditera sur ».

Notes d'étude

Documents multimédias