Psaumes 32​:​1-11

Maskil* de David. 32  Heureux celui dont la transgression est pardonnée, dont le péché est couvert*+.   Heureux l’homme que Jéhovah ne tient pas pour coupable+,dans l’esprit duquel il n’y a pas de tromperie.   Lorsque j’ai gardé le silence, mes os s’usaient parce que je gémissais toute la journée+.   Car jour et nuit ton mécontentement* pesait sur moi+. Ma force s’est évaporée*, comme de l’eau dans la chaleur sèche de l’été. (Sèla.)   Finalement, je t’ai confessé mon péché+ ;je n’ai pas caché ma faute. J’ai dit : « Je confesserai mes transgressions à Jéhovah+. » Et tu as pardonné ma faute, mes péchés+. (Sèla.)   C’est pourquoi tout fidèle te priera+tant que l’on peut encore te trouver+. Alors, même l’inondation ne l’atteindra pas.   Tu es pour moi une cachette ;tu me préserveras de la détresse+. Tu m’entoureras de joyeux cris de délivrance+. (Sèla.)   « Je te rendrai perspicace et t’enseignerai le chemin où tu dois aller+. Je veux te conseiller, l’œil sur toi+.   Ne deviens* pas comme un cheval ou un mulet, des bêtes sans intelligence+,dont il faut dompter la fougue avec un mors ou un licouavant qu’ils ne s’approchent de toi. » 10  Nombreuses sont les douleurs du méchant ;mais celui qui a confiance en Jéhovah est entouré de son amour fidèle+. 11  Que Jéhovah soit votre source de joie, oui, exultez, vous les justes ;poussez des cris de joie, vous tous qui avez le cœur droit !

Notes

Ou « pardonné ».
Litt. « ta main ».
Ou « la sève de ma vie s’est altérée ».
Litt. « devenez ».

Notes d'étude

Documents multimédias