Évangile selon Marc 7​:​1-37

7  Des pharisiens et quelques scribes qui étaient venus de Jérusalem se rassemblèrent autour de lui+.  Ils virent certains de ses disciples manger avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées*.  (Les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé les mains jusqu’au coude, pour suivre de près la tradition de leurs ancêtres.  Et quand ils reviennent du marché, ils ne mangent pas sans s’être lavés. Il y a beaucoup d’autres traditions qu’ils ont reçues et qu’ils suivent de près, comme le baptême des coupes, des cruches et des récipients en cuivre+.)  Donc, ces pharisiens et ces scribes lui demandèrent : « Pourquoi tes disciples ne suivent-​ils pas la tradition de nos ancêtres ? Pourquoi mangent-​ils avec des mains impures+ ? »  Il leur répondit : « Hypocrites, Isaïe avait raison quand il a prophétisé à votre sujet, comme c’est écrit : “Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est très éloigné de moi+.  Ils continuent à me rendre un culte, mais cela ne sert à rien parce qu’ils enseignent pour doctrines des commandements d’hommes+.”  Vous abandonnez le commandement de Dieu et vous suivez de près la tradition des hommes+. »  Il ajouta : « Vous mettez habilement de côté le commandement de Dieu pour suivre votre tradition+. 10  Par exemple, Moïse a dit : “Honore ton père et ta mère+” et “Celui qui injurie* son père ou sa mère sera mis à mort+”. 11  Mais vous, vous dites : “Un homme peut dire à son père ou à sa mère : ‘Tout ce que j’ai et qui pourrait t’être utile est corban (c’est-à-dire une offrande promise à Dieu).’” 12  Ainsi, vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou sa mère+. 13  De cette façon, vous annulez la parole de Dieu à cause de votre tradition, que vous transmettez aux autres+. Et vous faites beaucoup de choses de ce genre+. » 14  Puis il appela de nouveau la foule et dit : « Écoutez-​moi, vous tous, et comprenez bien mes paroles+. 15  Un homme n’est pas rendu impur par ce qui entre en lui. Ce sont les choses qui sortent de l’homme qui le rendent impur+. » 16  ——* 17  Quand il fut entré dans une maison, loin de la foule, ses disciples l’interrogèrent à propos de cet exemple+. 18  Il leur répondit : « Êtes-​vous donc, vous aussi, sans intelligence ? Ne comprenez-​vous pas que rien de ce qui vient de l’extérieur et qui entre dans l’homme ne le rend impur, 19  puisque cela ne va pas dans son cœur, mais dans son estomac, puis est éliminé ? » Il indiquait ainsi que tous les aliments sont purs. 20  Il ajouta : « C’est ce qui sort d’un homme qui le rend impur+. 21  Car c’est de l’intérieur des hommes, de leur cœur+, que viennent les raisonnements mauvais : les actes sexuels immoraux*, les vols, les meurtres, 22  les adultères, l’avidité, les actes de méchanceté, la tromperie, la conduite indigne et effrontée*, l’envie*, les injures, l’orgueil, les comportements insensés*. 23  Toutes ces choses mauvaises viennent de l’intérieur et rendent un homme impur. » 24  Puis il partit pour aller dans la région de Tyr et de Sidon+. Là, il entra dans une maison. Il voulait que personne ne le sache, mais il ne put passer inaperçu. 25  À peine était-​il arrivé qu’une femme dont la fille était possédée par un esprit impur entendit parler de lui. Elle vint le voir et se jeta à ses pieds+. 26  La femme était d’origine grecque, et de nationalité* syro-phénicienne. Elle lui demanda plusieurs fois d’expulser le démon de sa fille. 27  Il lui dit : « Laisse d’abord les enfants manger à leur faim. Ce n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens+. » 28  Mais elle lui répondit : « C’est vrai, Seigneur. Pourtant les petits chiens, sous la table, mangent les miettes que les enfants font tomber. » 29  Alors il lui dit : « Tu peux rentrer chez toi. Parce que tu as dit cela, le démon est sorti de ta fille+. » 30  Elle rentra donc chez elle et trouva la petite fille allongée sur le lit. Le démon était sorti d’elle+. 31  Jésus quitta la région de Tyr, passa par Sidon, puis retourna vers la mer de Galilée en passant par la Décapole*+. 32  Là, on lui amena un homme sourd qui avait du mal à parler+, et on le supplia de poser la main sur lui. 33  Il l’emmena alors à l’écart de la foule. Il mit ses doigts dans les oreilles de l’homme, cracha et lui toucha la langue+. 34  Puis il leva les yeux vers le ciel, soupira profondément et lui dit : « Effata », c’est-à-dire : « Ouvre-​toi. » 35  Alors les oreilles de l’homme s’ouvrirent+, sa langue se délia et il se mit à parler normalement. 36  Jésus leur ordonna de ne le raconter à personne+. Mais plus il le leur disait, plus ils en parlaient+. 37  Extrêmement stupéfaits+, ils disaient : « Tout ce qu’il fait est magnifique ! Il fait même entendre les sourds et parler les muets+. »

Notes

Autrement dit non lavées de façon rituelle.
Ou « insulte ».
Pluriel du grec pornéïa. Voir lexique (Acte sexuel immoral).
Ou « conduite éhontée ». Grec asélgéïa. Voir lexique (Conduite indigne et effrontée).
Litt. « œil envieux ».
Ou « la folie ».
Ou « naissance ».
Ou « la région des Dix Villes ».

Notes d'étude

Documents multimédias