Évangile selon Luc 12​:​1-59

12  Pendant ce temps, une foule de gens s’était rassemblée par milliers, si bien qu’ils se marchaient les uns sur les autres. Jésus commença par dire à ses disciples : « Méfiez-​vous du levain des pharisiens, qui est hypocrisie+.  Mais il n’y a rien de soigneusement caché qui ne soit révélé, et rien de secret qui ne finisse par être connu+.  C’est pourquoi tout ce que vous dites dans l’obscurité sera entendu dans la lumière, et ce que vous dites tout bas dans les pièces retirées sera prêché du haut des toits en terrasse.  Je vous dis également à vous, mes amis+ : ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus+.  Je vais vous dire qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne*+. Oui, je vous le dis, celui-là, craignez-​le+.  On vend cinq moineaux pour deux pièces de monnaie de peu de valeur*, n’est-​ce pas ? Pourtant, aucun d’eux n’est oublié* par Dieu+.  En ce qui vous concerne, même vos cheveux sont tous comptés+. N’ayez pas peur : vous avez plus de valeur que beaucoup de moineaux+.  « Je vous dis que, si quelqu’un affirme devant les hommes qu’il est mon disciple+, le Fils de l’homme affirmera lui aussi devant les anges de Dieu que cette personne est son disciple+.  Mais si quelqu’un me renie devant les hommes, il sera renié devant les anges de Dieu+. 10  Et celui qui parle contre le Fils de l’homme sera pardonné, mais celui qui blasphème contre l’esprit saint ne sera pas pardonné+. 11  Quand on vous amènera devant des assemblées publiques*, des fonctionnaires du gouvernement, ou des autorités, ne vous inquiétez pas de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz+, 12  car l’esprit saint vous enseignera à ce moment-​là ce que vous devrez dire+. » 13  Alors quelqu’un dans la foule lui dit : « Enseignant, dis à mon frère de partager l’héritage avec moi. » 14  Jésus lui répondit : « Homme, qui m’a établi juge ou arbitre entre vous ? » 15  Puis il leur dit : « Ouvrez l’œil : rejetez toute forme d’avidité*+, parce que, même quand quelqu’un a beaucoup de biens, ce qu’il possède ne lui donne pas la vie+. » 16  Puis il utilisa cet exemple : « Les terres d’un homme riche avaient bien produit. 17  Il s’est donc mis à réfléchir et à se dire : “Que vais-​je faire maintenant que je n’ai plus de place ? Où vais-​je stocker mes récoltes ?” 18  Alors il a dit : “Voilà ce que je vais faire+ : Je vais démolir mes greniers et en construire de plus grands, et j’y mettrai toutes mes céréales et tous mes biens. 19  Puis je me dirai : ‘Tu as beaucoup de bonnes choses en réserve pour de nombreuses années. Repose-​toi, mange, bois, fais-​toi plaisir.’” 20  Mais Dieu lui a dit : “Insensé, cette nuit tu vas perdre la vie*. Et alors, qui aura les choses que tu as accumulées+ ?” 21  Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-​même, mais qui n’est pas riche aux yeux de Dieu+. » 22  Puis il dit à ses disciples : « Voilà pourquoi je vous dis : Arrêtez de vous inquiéter pour votre vie, au sujet de ce que vous mangerez, ou pour votre corps, au sujet de ce que vous mettrez+. 23  Car la vie a plus de valeur que la nourriture, et le corps a plus de valeur que les vêtements. 24  Regardez les corbeaux : ils ne sèment pas, ne moissonnent pas et n’ont ni grange ni grenier, mais Dieu les nourrit+. N’avez-​vous pas beaucoup plus de valeur que les oiseaux+ ? 25  Qui de vous, en s’inquiétant, peut allonger, même un peu*, la durée de sa vie ? 26  Puisque vous ne pouvez même pas faire cela, pourquoi vous inquiéter des autres choses+ ? 27  Regardez comment poussent les lis : ils ne font pas d’efforts et ne tissent pas de vêtements*. Mais je vous dis que même Salomon, dans toute sa gloire, n’a jamais été habillé comme l’un d’eux+. 28  Si Dieu habille ainsi la végétation des champs, qui est là aujourd’hui, mais qui sera jetée au feu* demain, il vous habillera à plus forte raison, gens de peu de foi ! 29  Arrêtez donc de vous demander ce que vous mangerez et boirez, et arrêtez de vous tourmenter*+. 30  Ce sont là les choses dont les nations du monde se préoccupent beaucoup, mais votre Père sait que vous avez besoin de ces choses+. 31  Continuez plutôt à chercher son royaume, et ces choses vous seront ajoutées+. 32  « N’aie pas peur, petit troupeau+, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume+. 33  Vendez vos biens et faites des dons aux pauvres*+. Faites-​vous des bourses qui ne s’usent pas, un trésor inépuisable dans le ciel+, là où aucun voleur ne vient et où aucune mite ne ronge. 34  Car là où est votre trésor, c’est là aussi que sera votre cœur. 35  « Soyez habillés et prêts*+, et que vos lampes soient allumées+. 36  Vous devriez être comme des hommes qui attendent que leur maître revienne+ du mariage+ afin de lui ouvrir la porte dès qu’il arrivera et frappera. 37  Heureux ces serviteurs que le maître, en arrivant, trouve en train de veiller ! Vraiment je vous le dis, il se préparera*, les fera s’étendre à table et viendra les servir. 38  Heureux sont-​ils s’il arrive entre neuf heures du soir et minuit*, ou même entre minuit et trois heures du matin*, et qu’il les trouve prêts ! 39  Comprenez-​le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur allait venir, il ne l’aurait pas laissé forcer sa maison+. 40  Vous aussi, tenez-​vous prêts, parce que le Fils de l’homme viendra à une heure que vous jugez peu probable+. » 41  Alors Pierre demanda : « Seigneur, est-​ce seulement pour nous que tu donnes cet exemple, ou bien pour tout le monde ? » 42  Le Seigneur répondit : « Qui est donc l’intendant* fidèle, l’intendant avisé*, que son maître établira sur l’ensemble de ses serviteurs pour continuer à leur donner leur part de nourriture au bon moment+ ? 43  Heureux cet esclave si son maître, quand il viendra, le trouve en train de faire ainsi ! 44  Je vous le dis, c’est la vérité, il l’établira sur tous ses biens. 45  Mais si jamais cet esclave se dit : “Mon maître tarde à venir”, et qu’il commence à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer+, 46  le maître de cet esclave viendra un jour où il ne l’attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas, il le punira très sévèrement et le mettra avec ceux qui sont infidèles. 47  Cet esclave, qui a compris ce que son maître voulait mais qui ne s’est pas préparé ou n’a pas fait ce qu’il demandait*, recevra de nombreux coups+. 48  Mais celui qui n’a pas compris et ainsi a fait des choses qui méritent des coups recevra peu de coups. En effet, celui à qui on a beaucoup donné, on exigera beaucoup de lui ; et celui à qui on a confié beaucoup, on exigera de lui plus que d’ordinaire+. 49  « Je suis venu allumer un feu sur la terre. S’il est déjà allumé, que puis-​je vouloir de plus ? 50  Mais il y a un baptême dont je dois être baptisé, et comme je suis angoissé tant qu’il n’est pas achevé+ ! 51  Pensez-​vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non. Je vous dis que je suis venu apporter plutôt la division+. 52  Car à partir de maintenant, s’il y a cinq personnes dans une maison, elles seront divisées : trois contre deux et deux contre trois. 53  Elles seront divisées : père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère+. » 54  Puis il dit aussi à la foule : « Quand vous voyez un nuage apparaître à l’ouest, vous dites aussitôt : “Il va y avoir une tempête”, et c’est ce qui arrive. 55  Et quand vous voyez que le vent vient du sud, vous dites : “Il va y avoir une vague de chaleur”, et c’est ce qui arrive. 56  Hypocrites ! Vous savez analyser l’aspect de la terre et du ciel, mais pourquoi ne savez-​vous pas analyser ce qui se passe à cette époque-​ci+ ? 57  Pourquoi ne discernez-​vous pas non plus par vous-​mêmes ce qui est juste ? 58  Par exemple, si tu es en procès avec quelqu’un et si tu vas avec lui chez un chef, efforce-​toi de régler ton problème avec lui en chemin. Sinon, il pourrait t’emmener devant le juge, le juge te livrer à l’officier de justice, et l’officier de justice te jeter en prison+. 59  Je te dis que tu ne sortiras pas de là tant que tu n’auras pas remboursé ta dette jusqu’à la dernière petite pièce*. »

Notes

Litt. « pour deux assarions ». Voir app. B14.
Ou « ignoré ».
Ou p.-ê. « synagogues ».
Ou « convoitise ».
Ou « on va te réclamer ton âme ».
Litt. « d’une coudée ». Voir app. B14.
Litt. « ne filent pas ».
Litt. « four ».
Ou « d’être dans une incertitude anxieuse ».
Litt. « dons de miséricorde ». Voir lexique (Aumône).
Litt. « que vos reins soient ceints ».
Ou « se ceindra ».
Litt. « pendant la deuxième veille ».
Litt. « pendant la troisième veille ».
Ou « gérant de la maison ».
Ou « plein de bon sens », « sage ».
Ou « agi selon sa volonté ».
Litt. « dernier lepton ». Voir app. B14.

Notes d'étude

Documents multimédias

La vallée de Hinnom aujourd’hui
La vallée de Hinnom aujourd’hui

1) La vallée de Hinnom, appelée « géhenne » dans les Écritures grecques chrétiennes. 2) Le mont du Temple. C’est là que se trouvait le temple juif au 1er siècle. Aujourd’hui, l’édifice le plus imposant sur le mont du Temple est le sanctuaire musulman qu’on appelle le dôme du Rocher (voir carte de l’appendice B12).

Lis des champs
Lis des champs

Jésus a encouragé ses disciples à ‘regarder comment poussent les lis’ et à ‘regarder ce qu’ils leur apprennent’. Le mot de la langue originale qui est rendu par « lis » dans des traductions de la Bible peut désigner une grande variété de fleurs, comme les tulipes, les anémones, les jacinthes, les iris et les glaïeuls. D’après certains biblistes, Jésus pensait probablement aux anémones. Mais il faisait peut-être simplement allusion à n’importe quelles fleurs apparentées aux lis. Sur la photo, on voit des anémones couronnées rouge écarlate (Anemone coronaria). Ces fleurs sont très répandues en Israël. On en trouve aussi des blanches, des bleues, des pourpres et des roses.