Juges 8​:​1-35

8  Alors les hommes d’Éphraïm dirent à Gédéon : « Qu’est-​ce que tu nous as fait ? Pourquoi ne nous as-​tu pas appelés lorsque tu es allé combattre les Madianites+ ? » Et ils lui firent des reproches sévères+.  Mais il leur dit : « Ce que j’ai fait n’est rien en comparaison de ce que vous avez accompli. Les grappillages d’Éphraïm+ ne valent-​ils pas mieux que la vendange d’Abiézèr+ ?  C’est à vous que Dieu a livré Oreb et Zéeb+, les princes de Madian. Ce que j’ai fait n’est rien en comparaison. » Après cette réponse*, ils se calmèrent*.  Puis Gédéon arriva au Jourdain et le traversa. Lui et les 300 hommes qui étaient avec lui étaient fatigués, mais ils continuèrent leur poursuite.  Il dit alors aux hommes de Soukkot : « S’il vous plaît, donnez du pain aux soldats qui m’accompagnent, car ils sont fatigués, et moi je poursuis Zéba et Zalmouna, les rois de Madian. »  Mais les princes de Soukkot lui répondirent : « Pourquoi devrions-​nous donner du pain à ton armée ? Aurais-​tu déjà capturé Zéba et Zalmouna ? »  Alors Gédéon dit : « Eh bien, quand Jéhovah me livrera Zéba et Zalmouna, je vous fouetterai avec les épines et les ronces du désert+. »  De là, il monta ensuite à Penouel. Il fit la même demande aux hommes de Penouel, mais ils lui répondirent de la même façon que les hommes de Soukkot.  C’est pourquoi il dit aux hommes de Penouel : « Quand je reviendrai en paix, je démolirai la tour de votre ville+. » 10  Or Zéba et Zalmouna étaient à Karkor avec leurs troupes, environ 15 000 hommes. Il ne restait qu’eux de toute l’armée des Orientaux+, car 120 000 hommes armés d’épées avaient été tués. 11  Gédéon monta par le chemin que suivent les nomades, à l’est de Noba et de Jogbeha+, et il attaqua le camp, où les soldats se croyaient en sécurité. 12  Zéba et Zalmouna, les deux rois de Madian, s’enfuirent, mais il les poursuivit et les captura. Alors ce fut la panique dans tout le camp. 13  Gédéon fils de Joash revint alors de la guerre en empruntant le passage qui monte vers Hérès. 14  En chemin, il captura et interrogea un jeune homme de Soukkot. Le jeune homme lui écrivit les noms des princes et des anciens de Soukkot ; en tout, 77 hommes. 15  Puis Gédéon alla voir les hommes de Soukkot et leur dit : « Voici Zéba et Zalmouna, au sujet desquels vous m’avez provoqué, en disant : “Zéba et Zalmouna sont-​ils déjà en ton pouvoir pour que nous donnions du pain à tes hommes épuisés+ ?” » 16  Il prit alors les anciens de la ville, et il administra à ces hommes de Soukkot une leçon avec des épines et des ronces du désert+. 17  Ensuite il démolit la tour de Penouel+, et il tua les hommes de la ville. 18  Il demanda à Zéba et à Zalmouna : « Comment étaient les hommes que vous avez tués au mont Thabor ? » Ils lui répondirent : « Ils étaient comme toi, ils ressemblaient tous à des fils de rois. » 19  Alors il dit : « C’étaient mes frères, les fils de ma mère. Aussi vrai que Jéhovah est vivant, si vous les aviez épargnés, je ne serais pas forcé de vous tuer. » 20  Puis il dit à Jétèr, son premier-né : « Viens et tue-​les. » Mais le jeune homme ne dégaina pas son épée ; il avait peur, car ce n’était encore qu’un jeune homme. 21  Zéba et Zalmouna dirent alors : « Viens toi-​même et tue-​nous, car la valeur d’un homme se juge à sa force*. » Gédéon s’avança donc et tua Zéba et Zalmouna+, puis il prit les ornements en forme de croissant qui étaient au cou de leurs chameaux. 22  Plus tard, les hommes d’Israël dirent à Gédéon : « Domine sur nous, toi, ton fils et ton petit-fils aussi, car tu nous as défendus contre les Madianites+. » 23  Mais Gédéon leur répondit : « Je ne dominerai pas sur vous, et mon fils non plus ne dominera pas sur vous. C’est Jéhovah qui dominera sur vous+. » 24  Gédéon poursuivit : « Je voudrais vous demander une chose : Donnez-​moi, chacun, un anneau de nez pris sur votre butin. » (En effet, les vaincus avaient des anneaux de nez en or, car c’étaient des Ismaélites+.) 25  Ils lui répondirent : « C’est d’accord, nous allons te les donner. » Alors ils étendirent un long vêtement par terre et chacun y jeta un anneau de nez pris sur son butin. 26  Le poids des anneaux de nez en or qu’il avait demandés fut de 1 700 sicles* ; à cela s’ajoutèrent les ornements en forme de croissant, les pendentifs, les vêtements en laine pourpre que portaient les rois de Madian et les colliers des chameaux+. 27  Gédéon en fit un éphod*+ et l’exposa dans sa ville, Ofra+. Et là tout Israël pratiqua la prostitution spirituelle en adorant cet éphod+, et il devint un piège pour Gédéon et pour sa famille+. 28  C’est ainsi que les Madianites+ furent vaincus par les Israélites, et ils n’essayèrent plus de les attaquer*. Et le pays vécut dans le calme* pendant 40 ans à l’époque de Gédéon+. 29  Jeroubaal+ fils de Joash rentra chez lui et continua de vivre là-bas. 30  Gédéon eut 70 fils*, car il avait beaucoup de femmes. 31  Sa concubine qui était à Sichem lui donna, elle aussi, un fils ; il l’appela Abimélech+. 32  Gédéon fils de Joash mourut dans une belle vieillesse et il fut enterré dans la tombe de son père, Joash, à Ofra-des-Abiézerites+. 33  Dès que Gédéon mourut, les Israélites pratiquèrent de nouveau la prostitution spirituelle en adorant les Baals+, et ils se choisirent Baal-Berith comme dieu+. 34  Les Israélites ne se souvinrent pas de Jéhovah leur Dieu+, qui les avait sauvés de tous les ennemis qui étaient autour d’eux+. 35  Ils ne firent pas non plus preuve de bonté* envers la famille de Jeroubaal, c’est-à-dire Gédéon, malgré tout le bien qu’il avait fait en faveur d’Israël+.

Notes

Litt. « quand il prononça cette parole ».
Litt. « leur esprit se calma à son égard ».
Ou « tel est l’homme, telle est sa force ».
1 sicle : 11,4 g. Voir app. B14.
Litt. « ils ne relevèrent plus la tête ».
Ou « paix ».
Litt. « 70 fils sortis de sa cuisse ».
Ou « amour fidèle ».

Notes d'étude

Documents multimédias