Job 31​:​1-40

31  « J’ai conclu une alliance avec mes yeux+. Comment donc pourrais-​je prêter une attention déplacée à une vierge+ ?   Car quelle serait alors ma part venant de Dieu là-haut,mon héritage venant du Tout-Puissant depuis les hauteurs ?   Le désastre ne guette-​t-​il pas le malfaiteur,et le malheur, ceux qui commettent le mal+ ?   Dieu ne voit-​il pas ma conduite+et ne compte-​t-​il pas tous mes pas ?   Ai-​je déjà marché dans le mensonge* ? Mon pied s’est-​il hâté de tromper+ ?   Que Dieu me pèse avec une balance exacte+ ;alors il constatera mon intégrité+.   Si mes pas dévient du chemin+,si mon cœur a suivi mes yeux+ou si mes mains ont été souillées,   qu’un autre mange ce que je sème+et qu’on déracine ce que je plante*.   Si mon cœur s’est laissé attirer par une femme+et si j’ai guetté+ à la porte de mon prochain, 10  que ma femme moule le grain pour un autre hommeet que d’autres hommes couchent avec elle*+. 11  Car ce serait une conduite honteuse,une faute méritant d’être punie par les juges+. 12  Ce serait un feu qui dévorerait et détruirait*+,qui consumerait tous mes produits jusqu’à la racine*. 13  Si j’ai refusé la justice à mes serviteurs ou à mes servanteslorsqu’ils avaient un motif de plainte* contre moi, 14  que ferai-​je quand Dieu me jugera* ? Que lui répondrai-​je quand il me demandera des comptes+ ? 15  Celui qui m’a fait dans le ventre ne les a-​t-​il pas faits aussi+ ? N’est-​ce pas le même qui nous a formés avant notre naissance*+ ? 16  Si j’ai refusé aux pauvres ce qu’ils désiraient+ou si j’ai attristé les yeux de la veuve*+, 17  si j’ai mangé seul ma portion de nourriture,sans la partager avec les orphelins+ 18  (car dès ma jeunesse, l’orphelin* a grandi avec moi comme si j’étais son père,et depuis mon enfance*, j’ai été un guide pour la veuve*), 19  si j’ai vu quelqu’un périr faute de vêtementsou un homme pauvre n’ayant rien pour se couvrir+, 20  s’il* ne m’a pas béni+,parce que je ne lui aurais pas donné la laine de mes moutons pour se réchauffer, 21  si j’ai menacé du poing l’orphelin+quand il avait besoin de mon aide à la porte de la ville*+, 22  que mon bras* tombe de mon épauleet que mon bras se casse au coude*. 23  Car je redoutais le désastre venant de Dieuet je n’aurais pas pu tenir devant sa gloire. 24  Si j’avais mis ma confiance dans l’or,ou dit à l’or fin : “Tu es ma sécurité+ !”, 25  si j’avais tiré ma joie de ma grande richesse+,en raison des nombreux biens que j’avais acquis+, 26  si j’avais vu le soleil* brillerou la lune, dans sa splendeur, se déplacer+ 27  et que mon cœur ait été secrètement séduitet que ma bouche ait baisé ma main en geste d’adoration à leur égard+, 28  ce serait une faute méritant d’être punie par les juges,car j’aurais renié le vrai Dieu là-haut. 29  Me suis-​je déjà réjoui de la destruction de mon ennemi+,ou ai-​je déjà jubilé quand le mal l’atteignait ? 30  Je n’ai jamais permis à ma bouche de pécheren réclamant sa vie par un serment+. 31  Les hommes de ma tente n’ont-​ils pas dit :“Qui peut trouver quelqu’un que sa nourriture* n’ait pas rassasié+ ?” 32  Aucun étranger* n’était obligé de passer la nuit dehors+ ;j’ouvrais mes portes au voyageur. 33  Ai-​je déjà essayé, comme d’autres hommes, de couvrir mes transgressions+en cachant ma faute dans la poche de mon vêtement ? 34  Ai-​je redouté la réaction de la foule,ou ai-​je été terrifié par le mépris d’autres familles,des peurs qui m’auraient fait taire et craindre de sortir ? 35  Si seulement quelqu’un m’écoutait+ ! Je signerais de mon nom ce que j’ai dit*. Que le Tout-Puissant me réponde+ ! Si seulement mon accusateur avait écrit ses accusations dans un document ! 36  Je le porterais sur mon épauleet je le mettrais autour de ma tête comme une couronne. 37  Je rendrais des comptes à Dieu pour chacun de mes pas,je m’approcherais de lui avec l’assurance d’un prince. 38  Si mon propre sol protestait contre moiet si ses sillons pleuraient ensemble, 39  si j’en ai mangé le fruit gratuitement+ou si j’ai réduit ses propriétaires au désespoir+, 40  que, pour moi, des épines poussent à la place du blé,et de l’herbe puante à la place de l’orge. » Les paroles de Job s’achèvent ici.

Notes

Ou p.-ê. « avec les hommes faux ».
Ou « que mes descendants soient déracinés ».
Litt. « s’agenouillent sur elle ».
Litt. « mangerait (dévorerait) jusqu’à la destruction ».
Ou « déracinerait tous mes produits ».
Ou « un procès ».
Litt. « se lèvera ».
Litt. « dans le ventre ».
Litt. « laissé s’épuiser les yeux de la veuve ».
Litt. « il ».
Litt. « dès le ventre de ma mère ».
Litt. « elle ».
Litt. « ses reins ».
Ou p.-ê. « quand je voyais que j’avais du soutien à la porte de la ville ».
Ou « omoplate ».
Ou « se détache de sa cavité articulaire », « se détache de son os supérieur ».
Litt. « la lumière ».
Litt. « viande ».
Ou « résident étranger ».
Ou « voici ma signature ».

Notes d'étude

Documents multimédias