Évangile selon Jean 9​:​1-41

9  Comme il passait, il vit un homme qui était aveugle depuis sa naissance.  Et ses disciples lui demandèrent : « Rabbi+, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? »  Jésus répondit : « Ni cet homme ni ses parents n’ont péché, mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient rendues manifestes dans son cas+.  Il nous faut accomplir les œuvres de celui qui m’a envoyé pendant qu’il fait jour+ ; la nuit vient où personne ne peut travailler.  Aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde+. »  Après avoir dit ces choses, il cracha par terre, fit un peu de boue avec sa salive et l’étala sur les yeux de l’homme+,  et il lui dit : « Va te laver au bassin de Siloé » (mot qui se traduit par « envoyé »). Il s’en alla et se lava, et il revint voyant clair+.  Alors les voisins et ceux qui auparavant l’avaient vu mendier, se mirent à dire : « C’est bien lui l’homme qui était assis et qui mendiait, n’est-​ce pas ? »  Certains disaient : « C’est lui. » D’autres disaient : « Non, c’est juste qu’il lui ressemble. » Mais l’homme n’arrêtait pas de dire : « C’est moi. » 10  Alors ils lui demandèrent : « Comment donc tes yeux ont-​ils été ouverts ? » 11  Il répondit : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait un peu de boue et l’a étalée sur mes yeux, et il m’a dit : “Va à Siloé et lave-​toi+.” J’y suis donc allé, je me suis lavé et je me suis mis à voir. » 12  Alors ils lui dirent : « Où est cet homme ? » Il dit : « Je ne sais pas. » 13  Ils amenèrent aux pharisiens l’homme qui avait été aveugle. 14  Or, le jour où Jésus avait fait cette boue et lui avait ouvert les yeux+ était un sabbat+. 15  À ce moment-​là, les pharisiens aussi se mirent à demander à l’homme comment il s’était mis à voir clair. Il leur dit : « Il m’a mis un peu de boue sur les yeux, et je me suis lavé et je vois. » 16  Alors certains pharisiens se mirent à dire : « Ce n’est pas un homme qui vient de Dieu, parce qu’il ne respecte pas le sabbat+. » D’autres dirent : « Comment un homme qui est un pécheur peut-​il accomplir des miracles de ce genre+ ? » Ils n’étaient donc pas d’accord entre eux+. 17  Et de nouveau, ils dirent à l’aveugle : « Toi, que dis-​tu de lui, puisque ce sont tes yeux qu’il a ouverts ? » L’homme dit : « C’est un prophète. » 18  Cependant, les Juifs ne crurent pas qu’il avait été aveugle et qu’il s’était mis à voir ; finalement ils appelèrent les parents de l’homme qui maintenant voyait. 19  Et ils leur demandèrent : « Est-​ce là votre fils dont vous dites, vous, qu’il est né aveugle ? Comment se fait-​il qu’il voie clair maintenant ? » 20  Ses parents répondirent : « Nous savons que c’est bien notre fils et qu’il est né aveugle. 21  Mais comment se fait-​il qu’il voie maintenant, nous ne le savons pas ; ou qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-​le. Il est en âge de répondre. C’est à lui de parler. » 22  Ses parents dirent ces choses parce qu’ils avaient peur des Juifs+, car les Juifs s’étaient déjà mis d’accord : si quelqu’un reconnaissait Jésus comme Christ, il serait expulsé de la synagogue+. 23  Voilà pourquoi ses parents dirent : « Il a l’âge. Interrogez-​le. » 24  Ils appelèrent donc une deuxième fois l’homme qui avait été aveugle et lui dirent : « Rends gloire à Dieu ; nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. » 25  Il répondit : « Si c’est un pécheur ou non, je ne le sais pas. Je ne sais qu’une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. » 26  Alors ils lui dirent : « Que t’a-​t-​il fait ? Comment t’a-​t-​il ouvert les yeux ? » 27  Il leur répondit : « Je vous l’ai déjà dit, mais vous n’avez pas écouté. Pourquoi voulez-​vous l’entendre de nouveau ? Vous ne voulez quand même pas devenir ses disciples, vous aussi ? » 28  Alors ils lui dirent avec mépris : « Toi, tu es un disciple de cet homme, mais nous, nous sommes des disciples de Moïse. 29  Nous savons que Dieu a parlé à Moïse, mais en ce qui concerne cet homme, nous ne savons pas d’où il vient. » 30  L’homme leur répondit : « C’est bien étonnant que vous ne sachiez pas d’où il vient ; il m’a pourtant ouvert les yeux. 31  Nous savons que Dieu n’écoute pas les pécheurs+, mais si quelqu’un craint Dieu et fait sa volonté, celui-là il l’écoute+. 32  Depuis les temps anciens, on n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’une personne née aveugle. 33  Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire+. » 34  Ils lui répondirent : « Tu es né tout entier dans le péché, et pourtant tu nous enseignes ? » Et ils le jetèrent dehors+ ! 35  Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors et, lorsqu’il le rencontra de nouveau, il lui demanda : « As-​tu foi dans le Fils de l’homme ? » 36  L’homme répondit : « Et qui est-​il, seigneur*, pour que j’aie foi en lui ? » 37  Jésus lui dit : « Tu l’as vu. En effet, c’est lui qui parle avec toi. » 38  Il dit : « Oui, j’ai foi en lui, Seigneur. » Et il s’inclina devant lui*. 39  Alors Jésus dit : « Je suis venu dans ce monde pour le jugement que voici : pour que ceux qui ne voient pas voient+ et que ceux qui voient deviennent aveugles+. » 40  Ceux des pharisiens qui étaient avec lui entendirent ces choses, et ils lui dirent : « Nous ne sommes tout de même pas aveugles nous aussi ? » 41  Jésus leur dit : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : “Nous voyons.” Votre péché demeure+. »

Notes

Ou « monsieur ». Ici, simple appellation de politesse.
Ou « lui rendit hommage ».

Notes d'étude

Documents multimédias