Exode 22​:​1-31

22  « Si un homme vole un taureau ou un mouton et qu’il l’abatte ou le vende, il compensera par cinq taureaux pour le taureau et par quatre moutons pour le mouton+.  « (Si un voleur+ est surpris en flagrant délit d’effraction, si on le frappe et qu’il meure, on ne sera pas coupable de meurtre.  Mais si cela se passe après le lever du soleil, on sera coupable de meurtre.) « Il devra donner la compensation. S’il n’a rien, alors il devra être vendu pour payer ce qu’il a volé.  Si ce qu’il a volé est retrouvé vivant en sa possession — que ce soit un taureau, un âne ou un mouton —, il compensera au double.  « Si quelqu’un fait brouter ses animaux dans un champ ou une vigne et qu’il les laisse aller brouter dans le champ de quelqu’un d’autre, il compensera par le meilleur de son champ ou le meilleur de sa vigne.  « Si un feu se déclare, qu’il atteigne des buissons épineux et qu’il finisse par détruire des gerbes, des céréales sur pied ou un champ, celui qui a allumé l’incendie devra compenser ce qui a été brûlé.  « Si un homme donne à son semblable de l’argent ou des objets à garder et qu’on les vole dans la maison de ce dernier, si le voleur est trouvé, il compensera au double+.  Si le voleur n’est pas trouvé, on devra amener devant le vrai Dieu+ le propriétaire de la maison, pour savoir s’il a pris* le bien de son semblable.  Dans toutes les affaires de possession illégale d’un bien, que ce soit un taureau, un âne, un mouton, un vêtement ou tout objet perdu dont il peut dire : “C’est à moi !”, les deux parties présenteront leur affaire devant le vrai Dieu+. La personne que Dieu déclarera coupable donnera à l’autre le double en compensation+. 10  « Si un homme donne à son semblable un âne, un taureau, un mouton ou tout autre animal domestique à garder et que l’animal meure, s’estropie ou soit emmené sans que personne le voie, 11  le dépositaire jurera devant Jéhovah qu’il n’a pas pris le bien de son semblable, et le propriétaire devra l’accepter. L’autre n’aura pas à donner de compensation+. 12  Mais si l’animal lui a été volé, il devra donner la compensation à son propriétaire. 13  Si l’animal a été déchiré par une bête sauvage, il l’apportera comme preuve. Il n’aura pas à donner de compensation pour un animal déchiré par une bête sauvage. 14  « Mais si quelqu’un emprunte un animal à son semblable et que l’animal s’estropie ou meure alors que son propriétaire n’est pas présent, l’emprunteur devra donner la compensation. 15  Si son propriétaire est présent, il n’aura pas à donner de compensation. Si l’animal était loué, la compensation sera le prix de location. 16  « Si un homme séduit une vierge qui n’est pas fiancée et qu’il couche avec elle, il devra payer la dot pour qu’elle devienne sa femme+. 17  Si son père refuse catégoriquement de la lui donner, il paiera quand même l’équivalent de la dot. 18  « Tu ne dois pas garder en vie une sorcière+. 19  « Celui qui couche avec un animal doit absolument être mis à mort+. 20  « Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux, et non à Jéhovah seul, sera exécuté*+. 21  « Tu ne dois pas maltraiter un résident étranger ni l’opprimer+, car vous étiez des résidents étrangers en Égypte+. 22  « Vous ne devez faire de mal à aucune veuve ni à aucun orphelin de père+. 23  Si tu leur fais du mal d’une manière ou d’une autre et que leur plainte monte vers moi, je ne manquerai pas d’entendre leurs cris+ ; 24  ma colère s’enflammera et je vous tuerai par l’épée, et vos femmes deviendront veuves et vos enfants seront orphelins de père. 25  « Si tu prêtes de l’argent à un pauvre* de mon peuple, quelqu’un qui habite près de toi, tu ne dois pas devenir pour lui comme un prêteur à intérêt. Vous ne devez pas lui imposer d’intérêt+. 26  « Si tu prends en gage* le vêtement de ton semblable+, tu le lui rendras avant le coucher du soleil. 27  Car c’est sa seule couverture, le vêtement qui lui couvre le corps*. Dans quoi dormira-​t-​il+ ? Quand sa plainte montera vers moi, j’entendrai vraiment, car je suis compatissant+. 28  « Tu ne dois pas maudire* Dieu+ ni maudire un chef de ton peuple+. 29  « Tu ne devras pas hésiter à m’offrir une partie de ton abondante production et du trop-plein de tes pressoirs*+. Tu me donneras le premier-né de tes fils+. 30  Voici ce que tu feras avec ton taureau et avec ton mouton+ : il restera sept jours avec sa mère et, le huitième jour, tu me le donneras+. 31  « Vous vous montrerez des personnes saintes pour moi+ : vous ne mangerez pas la viande d’un animal déchiré par une bête sauvage dans la campagne+. Vous la jetterez aux chiens.

Notes

Litt. « mis la main sur ».
Litt. « voué à la destruction ». Voir lexique.
Ou « affligé ».
C.-à-d. en garantie pour un prêt.
Litt. « peau ».
Ou « insulter ».
C.-à-d. les pressoirs à huile et à vin.

Notes d'étude

Documents multimédias