Esdras 9​:​1-15

9  Dès que ces choses ont été faites, les princes sont venus me dire : « Le peuple d’Israël, les prêtres et les Lévites ne se sont pas séparés des peuples des pays et de leurs pratiques détestables+, celles des Cananéens, des Hittites, des Perizites, des Jébuséens, des Ammonites, des Moabites, des Égyptiens+ et des Amorites+.  Eux et leurs fils se sont mariés avec certaines de leurs filles+. Eux qui sont la descendance sainte+, ils se sont mélangés avec les peuples des pays+. Et ce sont les princes et les magistrats qui ont été les premiers à se rendre coupables de cette infidélité. »  Dès que j’ai appris cela, j’ai déchiré mon vêtement et mon manteau sans manches, je me suis arraché des cheveux et des poils de barbe, et je me suis assis, abattu.  Puis tous ceux qui éprouvaient un profond respect* pour les paroles du Dieu d’Israël se sont regroupés autour de moi en raison de l’infidélité des exilés, tandis que moi je restais assis, abattu, jusqu’à l’offrande de céréales* du soir+.  Après m’être ainsi humilié, je me suis relevé à l’heure où est présentée l’offrande de céréales du soir+. Mon vêtement et mon manteau sans manches étaient déchirés. Je me suis mis à genoux et j’ai levé mes mains vers Jéhovah mon Dieu.  Puis j’ai dit : « Ô mon Dieu, j’ai honte, je me sens indigne de lever mon visage vers toi, ô mon Dieu, car nos fautes se sont accumulées au-dessus de nos têtes et notre culpabilité a même atteint le ciel+.  Depuis l’époque de nos ancêtres jusqu’à aujourd’hui, nous avons été extrêmement coupables+. Et à cause de nos fautes, nous avons été livrés, nous, nos rois et nos prêtres, en la main des rois des pays. Nous avons été tués par l’épée+, nous avons subi la captivité+, le pillage+ et l’humiliation, comme c’est encore le cas aujourd’hui+.  Mais pendant un bref instant, ô Jéhovah notre Dieu, tu nous as manifesté ta faveur en accordant à un petit groupe de rescapés un refuge* dans ton lieu saint+, afin de faire briller nos yeux, ô notre Dieu, et de nous redonner de la vigueur alors que nous étions esclaves.  Car nous sommes des esclaves+, mais toi, notre Dieu, tu ne nous as pas abandonnés à notre condition d’esclaves. Tu nous as témoigné ton amour fidèle en nous attirant la faveur des rois de Perse+, afin de nous redonner de la vigueur pour que la maison de notre Dieu+ soit reconstruite et ses ruines restaurées, et afin de nous donner un mur de pierres* en Juda et à Jérusalem. 10  « Mais après ce qui vient de se passer, que pouvons-​nous dire, ô notre Dieu ? Car nous avons abandonné tes commandements, 11  ceux que tu nous as donnés par l’intermédiaire de tes serviteurs les prophètes, en disant : “Le pays dans lequel vous entrez pour en prendre possession est un pays souillé à cause de la souillure des peuples qui y vivent, à cause de leurs pratiques détestables dont ils l’ont rempli d’un bout à l’autre par leur impureté+. 12  C’est pourquoi ne donnez pas vos filles à leurs fils et n’acceptez pas leurs filles pour vos fils+, et ne faites rien qui favoriserait leur paix et leur prospérité+. Il faut en effet que vous deveniez forts, que vous mangiez les bonnes choses du pays et que vous preniez possession du pays afin qu’il soit à vos fils pour toujours.” 13  Tout ce qui nous est arrivé est la conséquence de nos mauvaises actions et de notre grande culpabilité (et pourtant, ô notre Dieu, tu ne nous as pas traités comme nous l’aurions mérité à cause de notre faute+, et tu as permis à ceux qui sont présents ici de réchapper de la captivité+). 14  Et maintenant, allons-​nous de nouveau transgresser tes commandements et nous allier par mariage avec les peuples qui pratiquent ces choses détestables+ ? Cela ne te mettrait-​il pas dans une telle colère que tu nous détruirais complètement sans laisser chez nous ni rescapé ni survivant ? 15  Ô Jéhovah le Dieu d’Israël, tu es juste+, car un groupe de rescapés a survécu jusqu’à aujourd’hui. Nous voici devant toi avec notre culpabilité. En effet, après ce qui s’est passé, aucun de nous n’aurait le droit de se tenir devant toi+. »

Notes

Litt. « qui tremblaient à cause des ».
Ou « de grain ». Voir lexique (Offrande de céréales).
Litt. « piquet ».
Ou « mur de protection ».

Notes d'étude

Documents multimédias