Daniel 4​:​1-37

4  « Le roi Nabuchodonosor, à tous les peuples, nations et gens de différentes langues qui habitent sur toute la terre : Que votre paix soit abondante !  Il me paraît bon de vous faire connaître les signes et les prodiges que le Dieu Très-Haut a accomplis pour moi.  Comme ses signes sont grands, et comme ses prodiges sont puissants ! Son royaume est un royaume éternel, et sa domination est de génération en génération+.  « Moi, Nabuchodonosor, je vivais tranquille dans ma maison et je jouissais de la prospérité dans mon palais.  J’ai fait un rêve qui m’a effrayé. Tandis que j’étais sur mon lit, des images et des visions m’ont fait peur+.  J’ai donc ordonné qu’on m’amène tous les sages de Babylone pour qu’ils me donnent l’interprétation du rêve+.  « Alors les prêtres-magiciens, les devins*, les Chaldéens* et les astrologues+ sont venus. Je leur ai raconté le rêve, mais ils n’ont pas pu m’en donner l’interprétation+.  Finalement s’est présenté devant moi Daniel, qu’on appelle Beltshazar+ en référence à mon dieu+ ; il a en lui l’esprit des dieux saints+. Je lui ai raconté le rêve :  « “Ô Beltshazar, chef des prêtres-magiciens+, je sais bien que l’esprit des dieux saints est en toi+ et qu’aucun secret n’est trop difficile à percer pour toi+. Alors explique-​moi les visions que j’ai eues dans mon rêve et donne-​m’en l’interprétation. 10  « “Dans les visions que j’ai eues sur mon lit, j’ai vu un arbre+ au milieu de la terre ; il était d’une hauteur immense+. 11  L’arbre a grandi et il est devenu fort, et son sommet a atteint le ciel ; il était visible depuis les extrémités de la terre. 12  Son feuillage était magnifique, et ses fruits étaient abondants ; il produisait de la nourriture pour tous. Sous lui, les animaux des champs venaient chercher l’ombre, et sur ses branches habitaient les oiseaux du ciel ; et tous les êtres vivants* se nourrissaient de ses fruits. 13  « “Quand j’ai eu ces visions sur mon lit, j’ai vu un veilleur, un saint, qui descendait du ciel+. 14  Il a crié avec force : ‘Abattez l’arbre+, coupez ses branches, faites tomber ses feuilles et dispersez ses fruits. Que les animaux s’enfuient de dessous lui, et les oiseaux, de ses branches. 15  Mais laissez la souche et ses racines en terre, au milieu de l’herbe des champs, et mettez-​lui des liens en fer et en cuivre. Qu’il soit mouillé par la rosée du ciel et que sa part soit parmi la végétation de la terre, avec les animaux+. 16  Que son cœur soit changé et qu’il ne soit plus un cœur d’humain mais un cœur d’animal, et que sept temps+ passent sur lui+. 17  Cette décision est proclamée par les veilleurs+, ce verdict* est annoncé par les saints, afin que les vivants sachent que le Très-Haut domine sur le royaume des humains+, et qu’il le donne à qui il veut, et qu’il établit sur lui le plus insignifiant* des humains.’ 18  « “Voilà le rêve que j’ai fait, moi, le roi Nabuchodonosor ; et maintenant, ô Beltshazar, donne-​moi son interprétation, car tous les autres sages de mon royaume sont incapables de me faire connaître l’interprétation+. Mais toi, tu en es capable, parce que l’esprit des dieux saints est en toi.” 19  « Alors Daniel, qu’on appelle Beltshazar+, est resté sans voix pendant un moment ; ses pensées l’effrayaient. « Le roi lui a dit : “Ô Beltshazar, ne te laisse pas effrayer par le rêve et son interprétation.” « Beltshazar lui a répondu : “Ô mon seigneur, que le rêve se réalise sur ceux qui te haïssent, et son interprétation, sur tes ennemis. 20  « “L’arbre que tu as vu, qui a grandi et est devenu fort, dont le sommet a atteint le ciel, qui était visible sur toute la terre+, 21  dont le feuillage était magnifique, dont les fruits étaient abondants et qui produisait de la nourriture pour tous, sous lequel habitaient les animaux des champs et sur les branches duquel résidaient les oiseaux du ciel+, 22  cet arbre, c’est toi, ô roi, car tu as grandi et tu es devenu fort, et ta grandeur est devenue telle qu’elle a atteint le ciel+, et ta domination, les extrémités de la terre+. 23  « “Et le roi a vu un veilleur, un saint+, qui descendait du ciel et qui disait : ‘Abattez l’arbre et détruisez-​le, mais laissez la souche et ses racines en terre, au milieu de l’herbe des champs, et mettez-​lui des liens en fer et en cuivre. Qu’il soit mouillé par la rosée du ciel, et que sa part soit avec les animaux des champs jusqu’à ce que sept temps aient passé sur lui+.’ 24  Voici l’interprétation, ô roi ; c’est ce qui va arriver à mon seigneur le roi, par décision du Très-Haut : 25  Tu seras chassé de chez les humains et tu habiteras avec les animaux des champs ; on te donnera de la végétation à manger, comme aux taureaux ; tu seras mouillé par la rosée du ciel+ ; et sept temps+ passeront sur toi+, jusqu’à ce que tu comprennes que le Très-Haut domine sur le royaume des humains et qu’il l’accorde à qui il veut+. 26  « “Mais comme on a dit de laisser la souche de l’arbre avec ses racines+, ton pouvoir royal te sera rendu quand tu auras compris que c’est le ciel qui domine. 27  C’est pourquoi, ô roi, puisses-​tu accepter mon conseil. Renonce à tes péchés et fais le bien, renonce à tes fautes et témoigne de la miséricorde aux pauvres. Peut-être profiteras-​tu de ta prospérité plus longtemps encore+.” » 28  Tout cela arriva au roi Nabuchodonosor. 29  Douze mois plus tard, tandis qu’il se promenait sur le toit du palais royal de Babylone, 30  le roi dit : « N’est-​ce pas là Babylone la Grande que moi j’ai bâtie comme maison royale grâce à ma force et à ma puissance, et pour la gloire de ma majesté ? » 31  Ces paroles étaient encore dans la bouche du roi, quand une voix venue du ciel déclara : « Voici un message pour toi, ô roi Nabuchodonosor : “Le pouvoir royal t’est retiré+, 32  et tu vas être chassé de chez les humains. Tu vas habiter avec les animaux des champs, et on te donnera de la végétation à manger, comme aux taureaux, et sept temps passeront sur toi, jusqu’à ce que tu aies compris que le Très-Haut domine sur le royaume des humains, et qu’il l’accorde à qui il veut+.” » 33  À l’instant même, la parole s’accomplit sur Nabuchodonosor. Il fut chassé de chez les humains et se mit à manger de la végétation, comme les taureaux ; son corps fut mouillé par la rosée du ciel, ses cheveux devinrent aussi longs que des plumes d’aigle, et ses ongles devinrent comme des griffes d’oiseau+. 34  « À la fin de cette période+, moi, Nabuchodonosor, j’ai regardé vers le ciel, et mon intelligence m’est revenue. Alors j’ai loué le Très-Haut, et j’ai attribué gloire et louange à celui qui vit pour toujours, car sa domination est une domination éternelle et son royaume est de génération en génération+. 35  Tous les habitants de la terre ne sont rien devant lui, et il agit comme il veut avec l’armée du ciel et les habitants de la terre. Et il n’y a personne qui puisse l’empêcher d’agir*+ ou lui dire : “Qu’as-​tu fait+ ?” 36  « À ce moment-​là, mon intelligence m’est revenue. Et la gloire de ma royauté, ma majesté et ma splendeur m’ont été rendues+. Mes hauts fonctionnaires et les nobles m’ont recherché avec empressement ; j’ai retrouvé le pouvoir royal et reçu une gloire encore plus grande qu’avant. 37  « Maintenant moi, Nabuchodonosor, je loue, j’exalte et je glorifie le Roi du ciel+, parce que toutes ses œuvres sont vérité et que ses manières d’agir sont justes+, et parce qu’il est capable d’humilier ceux qui se conduisent avec orgueil+. »

Notes

Ou « évocateurs d’esprits ».
C.-à-d. un groupe spécialisé dans la divination et l’astrologie.
Litt. « toute chair ».
Ou « demande ».
Ou « humble ».
Ou « arrêter sa main ».

Notes d'étude

Documents multimédias