Actes des apôtres 23​:​1-35

23  Fixant du regard le sanhédrin, Paul dit : « Hommes, frères, jusqu’à aujourd’hui c’est avec une conscience tout à fait nette+ que je me suis conduit devant Dieu. »  Aussitôt le grand prêtre Ananias ordonna à ceux qui étaient près de Paul de le frapper sur la bouche.  Alors Paul lui dit : « Dieu va te frapper, mur blanchi ! Tu sièges là pour me juger selon la Loi et, en même temps, tu transgresses la Loi en ordonnant de me frapper ? »  Ceux qui étaient là s’exclamèrent : « Tu insultes le grand prêtre de Dieu ! »  Paul répondit : « Frères, je ne savais pas que c’était le grand prêtre. C’est vrai qu’il est écrit : “Tu ne dois pas parler en mal d’un chef de ton peuple+.” »  Paul savait qu’une partie du sanhédrin était composée de sadducéens et l’autre de pharisiens. Il cria donc : « Hommes, frères, je suis pharisien+, fils de pharisiens. C’est à propos de l’espérance en la résurrection des morts qu’on me juge ! »  À ces mots, une dispute éclata entre les pharisiens et les sadducéens, et ils se divisèrent.  En effet, les sadducéens disent qu’il n’y a ni résurrection, ni anges, ni esprits, tandis que les pharisiens croient* à tout cela+.  Tout le monde se mit donc à crier, et quelques-uns des scribes du parti des pharisiens se levèrent et commencèrent à argumenter violemment en disant : « Nous ne trouvons rien de mal en cet homme ; et si un esprit ou un ange lui a parlé+... » 10  Comme la dispute dégénérait, le commandant eut peur qu’ils mettent en pièces Paul, et il ordonna aux soldats de descendre pour l’arracher du milieu d’eux et le ramener à la caserne*. 11  Mais la nuit suivante, le Seigneur vint près de lui et lui dit : « Courage+ ! Car, de même que tu as pleinement rendu témoignage à mon sujet à Jérusalem, de même il faut que tu témoignes à Rome+. » 12  Au lever du jour, les Juifs formèrent un complot et firent le serment* de ne pas manger ni boire tant qu’ils n’auraient pas tué Paul. 13  Ils étaient plus de 40 à s’engager par ce serment. 14  Ils allèrent voir les prêtres en chef et les anciens, et leur dirent : « Nous nous sommes solennellement engagés par un serment* à ne rien manger tant que nous n’aurons pas tué Paul. 15  Maintenant vous, avec le sanhédrin, demandez au commandant de vous l’amener, comme si vous vouliez examiner son affaire plus en détail. Mais avant qu’il arrive, nous nous tiendrons prêts à le supprimer. » 16  Cependant, le fils de la sœur de Paul entendit parler de leur guet-apens ; il se rendit à la caserne et avertit Paul. 17  Alors Paul appela l’un des officiers et lui dit : « Conduis ce jeune homme au commandant, car il a une information à lui donner. » 18  L’homme le conduisit donc au commandant, à qui il dit : « Le prisonnier Paul m’a appelé et m’a demandé de t’amener ce jeune homme, car il a quelque chose à te dire. » 19  Le commandant le prit par la main, l’emmena à l’écart et lui demanda : « Qu’est-​ce que tu as à me dire ? » 20  Il répondit : « Les Juifs se sont mis d’accord pour te demander d’amener Paul au sanhédrin, demain, comme s’ils voulaient en savoir plus sur son affaire+. 21  Mais ne les écoute pas, car plus de 40 de leurs hommes se sont mis en embuscade, et ils ont fait le serment* de ne pas manger ni boire tant qu’ils ne l’auront pas tué+ ; ils sont prêts et n’attendent que ton autorisation. » 22  Le commandant laissa partir le jeune homme après lui avoir ordonné : « Ne dis à personne que tu m’as révélé ces choses. » 23  Puis il fit venir deux officiers et leur dit : « Tenez prêts 200 soldats, 70 cavaliers et 200 lanciers pour partir à Césarée vers neuf heures du soir*. 24  Prévoyez aussi des chevaux pour Paul, afin de le conduire sain et sauf chez le gouverneur Félix. » 25  Et il écrivit cette lettre : 26  « De la part de Claude Lysias à Son Excellence le gouverneur Félix : Salutations ! 27  L’homme que voici, les Juifs s’en étaient emparés, et ils allaient le tuer, mais je suis rapidement intervenu avec mes soldats et je l’ai sauvé+, parce que je venais d’apprendre qu’il était Romain+. 28  Voulant savoir de quoi ils l’accusaient, je l’ai fait comparaître devant leur sanhédrin+. 29  J’ai constaté qu’on l’accusait de choses concernant leur Loi+, mais qu’on ne pouvait rien lui reprocher qui mérite la mort ou la prison. 30  Cependant, comme on m’a révélé l’existence d’un complot contre cet homme+, je te l’envoie immédiatement et j’ordonne aux accusateurs d’exposer devant toi leur plainte contre lui. » 31  Les soldats, obéissant aux ordres qu’ils avaient reçus, prirent Paul+ et l’emmenèrent de nuit à Antipatris. 32  Le lendemain, ils laissèrent les cavaliers continuer avec lui, mais eux retournèrent à la caserne. 33  Les cavaliers entrèrent dans Césarée, remirent la lettre au gouverneur et lui amenèrent Paul. 34  Alors il lut la lettre et demanda de quelle province il était ; Paul lui apprit qu’il était de Cilicie+. 35  « J’entendrai attentivement ton affaire, dit-​il, quand tes accusateurs arriveront+. » Et il ordonna de mettre Paul sous garde dans le palais* d’Hérode.

Notes

Ou « déclarent publiquement ».
Ou « quartier ».
Ou « imprécation ».
Ou « imprécation ».
Ou « imprécation ».
Litt. « à la troisième heure de la nuit ».
Ou « prétoire ».

Notes d'étude

Documents multimédias