Jérémie 24​:​1-10

24  Alors Jéhovah m’a fait voir deux corbeilles de figues posées devant le temple de Jéhovah. (À cette époque-​là, le roi Nabuchodonosor* de Babylone avait déjà emmené en exil Jéchonias*+ fils de Joachim+, le roi de Juda, ainsi que les princes de Juda, les artisans et les forgerons* ; il les avait emmenés de Jérusalem à Babylone+.)  L’une des corbeilles contenait de très bonnes figues ; on aurait dit des figues précoces. Mais l’autre corbeille contenait de très mauvaises figues, si mauvaises qu’elles étaient immangeables.  Puis Jéhovah m’a demandé : « Que vois-​tu, Jérémie ? » J’ai répondu : « Des figues. Les bonnes figues sont très bonnes, mais les mauvaises sont très mauvaises, si mauvaises qu’elles sont immangeables+. »  Alors Jéhovah m’a parlé. Il m’a dit :  « Voici ce que dit Jéhovah, le Dieu d’Israël : “Tout comme ces figues sont bonnes, c’est d’un bon œil que je regarderai les exilés de Juda que j’ai chassés de ce lieu vers le pays des Chaldéens.  Je veillerai sur eux pour leur faire du bien et je les ferai revenir dans ce pays+. Je les construirai et ne les démolirai pas. Je les planterai et ne les déracinerai pas+.  Oui, je leur donnerai un cœur désireux de me connaître, de savoir que je suis Jéhovah+. Ils deviendront mon peuple, et je deviendrai leur Dieu+, car ils reviendront vers moi de tout leur cœur+.  « “Mais voici ce que dit Jéhovah au sujet des mauvaises figues qui sont si mauvaises qu’elles sont immangeables+ : ‘Voilà le regard que je porterai sur le roi Sédécias+ de Juda, sur ses princes et sur les habitants de Jérusalem qui ont survécu, ceux qui sont restés dans ce pays et ceux qui habitent en Égypte+.  Le malheur que je leur infligerai fera d’eux un spectacle qui inspirera l’horreur à tous les royaumes de la terre+. Dans tous les lieux où je les disperserai+, les gens les humilieront ; ils se moqueront d’eux et les citeront dans leurs dictons et leurs malédictions+. 10  Oui, j’enverrai contre eux la guerre+, la famine et des épidémies*+, jusqu’à ce qu’ils aient disparu du pays que je leur ai donné, à eux et à leurs ancêtres.’” »

Notes

Ou « Nébukadrézar », une autre orthographe.
Aussi appelé Joachin ou Konia.
Ou p.-ê. « bâtisseurs de remparts ».
Ou « la maladie ».

Notes d'étude

Documents multimédias