Jérémie 20​:​1-18

20  Or Pashour fils d’Imèr, le prêtre, qui était aussi le surveillant en chef du temple de Jéhovah, écoutait Jérémie prophétiser ces choses.  Alors Pashour frappa le prophète Jérémie et l’attacha dans les entraves*+ qui se trouvaient à la porte supérieure de Benjamin, celle qui menait au temple de Jéhovah.  Mais, le lendemain, quand Pashour libéra Jérémie des entraves, Jérémie lui dit : « Jéhovah ne t’a pas appelé “Pashour”, mais “Terreur tout autour+”.  Car voici ce que dit Jéhovah : “Je ferai de toi une cause de terreur pour toi et pour tous tes amis ; leurs ennemis les tueront par l’épée sous tes yeux+. Je livrerai tous les habitants de Juda au pouvoir du roi de Babylone ; il les emmènera en exil à Babylone et les mettra à mort par l’épée+.  Oui, je donnerai à leurs ennemis toutes les richesses de cette ville, toutes ses ressources, toutes ses choses précieuses et tous les trésors des rois de Juda+. Et ils les pilleront, les prendront et les emporteront à Babylone+.  Quant à toi, Pashour, et à tous ceux qui vivent dans ta maison, vous irez en captivité. Tu partiras à Babylone et tu mourras là-bas. C’est là-bas que tu seras enterré avec tous tes amis, parce que tu leur as prophétisé des mensonges+.” »   Tu m’as dupé, ô Jéhovah, et je me suis fait duper. Tu as employé ta force contre moi et tu as été le plus fort+. À longueur de journée on me tourne en ridicule ;tout le monde se moque de moi+.   Car chaque fois que je parle, je dois crier et proclamer : « Violence et destruction ! » À cause de la parole de Jéhovah, je subis des insultes et des sarcasmes à longueur de journée+.   Voilà pourquoi j’ai dit : « Je ne vais plus parler de luiet je ne m’exprimerai plus en son nom+. » Mais sa parole est devenue dans mon cœur comme un feu dévorant. C’était comme un feu dévorant enfermé dans mes os,et je n’en pouvais plus de la garder en moi. Je ne pouvais plus me taire+. 10  En effet, j’entendais beaucoup de rumeurs méchantes. La terreur m’encerclait+. « Dénoncez-​le, oui, dénonçons-​le ! » Tous ceux qui me souhaitaient la paix espéraient me voir chuter+ : « À la moindre erreur qu’il commettra,nous pourrons en finir avec lui et prendre notre revanche ! » 11  Mais Jéhovah était avec moi comme un guerrier redoutable+. C’est pourquoi ceux qui me persécutent trébucheront. Ils ne seront pas les plus forts+. Grande sera leur honte, car ils échoueront. Leur humiliation sera éternelle ; jamais on ne l’oubliera+. 12  Mais toi, ô Jéhovah des armées, tu examines le juste. Tu vois le cœur et les pensées les plus secrètes*+. Permets-​moi de voir ta vengeance contre eux+,car c’est à toi que j’ai confié mon procès+. 13  Chantez pour Jéhovah ! Louez Jéhovah ! Car il a délivré le pauvre de la main des gens malfaisants. 14  Que le jour où je suis né soit maudit ! Que le jour où ma mère m’a mis au monde ne soit pas béni+ ! 15  Qu’il soit maudit, l’homme qui a annoncé à mon père cette bonne nouvelle qui l’a tant réjoui : « Tu viens d’avoir un fils, un garçon ! » 16  Que cet homme devienne comme les villes que Jéhovah a détruites sans regret. Qu’il entende de grands cris le matin et la sonnerie d’alerte à midi. 17  Pourquoi ne m’a-​t-​on pas mis à mort quand j’étais encore dans le ventre de ma mère,pour qu’elle devienne ma tombeet qu’elle reste enceinte toute sa vie+ ? 18  À quoi bon être sorti du ventre de ma mèresi c’est pour voir la souffrance et le chagrin,et finir mes jours dans la honte+ ?

Notes

Ou « sentiments les plus profonds ». Litt. « reins ».

Notes d'étude

Documents multimédias