Isaïe 26​:​1-21

26  Ce jour-​là, on chantera ce chant+ dans le pays de Juda+ : « Nous avons une ville forte+. Il* lui donne le salut* comme murailles et comme rempart+.   Ouvrez ses portes+, pour que puisse entrer la nation juste,une nation qui se conduit fidèlement.   Tu protégeras ceux qui s’appuient complètement sur toi* ;tu leur accorderas une paix constante+,car c’est en toi qu’ils mettent leur confiance+.   Mettez votre confiance en Jéhovah pour toujours+,puisque Jah* Jéhovah est le Rocher éternel+.   Car il a abaissé ceux qui habitaient sur les hauteurs, la ville élevée. Il la jette,il la jette à terre ;il lui fait mordre la poussière.   Elle sera piétinéepar les pieds des malheureux, par les pas des faibles. »   Le sentier du juste est droit*. Toi qui es droit,tu aplaniras le chemin du juste.   Nous suivons le sentier de tes jugements, ô Jéhovah,et nous espérons en toi. Nous souvenir de toi et de ton nom, voilà notre plus vif désir.   Dans la nuit, j’aspire de tout mon être à te trouver,oui, mon esprit te cherche sans relâche+ ;car quand tu juges la terre,les habitants du pays apprennent la justice+. 10  Même si on est bienveillant envers le méchant,il n’apprendra pas la justice+. Même au pays de la droiture, il agira méchamment+,et il ne verra pas la majesté de Jéhovah+. 11  Ô Jéhovah, tu as la main levée, mais les méchants ne la voient pas+. En voyant ton empressement* à l’égard de ton peuple, ils auront honte. Oui, le feu qui est destiné à tes adversaires les consumera. 12  Ô Jéhovah, tu nous accorderas la paix+,car tout ce que nous avons fait,c’est toi qui l’as accompli pour nous. 13  Ô Jéhovah notre Dieu, d’autres maîtres que toi ont dominé sur nous+,mais c’est uniquement ton nom que nous mentionnons+. 14  Ils sont morts ; ils ne vivront plus. Sans force dans la mort, ils ne se relèveront pas+. Car tu t’es occupé d’eux,tu les as fait disparaître et tu as effacé toute mention d’eux. 15  Tu as agrandi la nation, ô Jéhovah,tu as agrandi la nation ;tu t’es glorifié+. Tu as repoussé très loin toutes les frontières du pays+. 16  Ô Jéhovah, dans la détresse, ils se sont tournés vers toi ;quand tu les as corrigés, ils ont déversé leur prière dans un chuchotement+. 17  Une femme enceinte sur le point d’accoucherqui souffre et crie de douleur,c’est ce que tu avais fait de nous, ô Jéhovah. 18  Nous avons été en état de grossesse, nous avons eu les douleurs de l’accouchement,mais c’est comme si nous avions enfanté du vent. Nous n’avons pas apporté le salut au pays,et personne n’est venu au monde pour habiter le pays. 19  « Tes morts revivront. Mes cadavres* se relèveront+. Réveillez-​vous et poussez des cris de joie,vous qui résidez dans la poussière+ ! Car ta rosée est comme la rosée du matin*,et la terre fera revenir à la vie* ceux qui sont sans force dans la mort. 20  Va, mon peuple, entre dans tes pièces les plus retiréeset ferme les portes derrière toi+. Cache-​toi un court instant,jusqu’à ce que la colère* soit passée+. 21  Car voici que Jéhovah sort de son lieu de résidenceafin de demander des comptes aux habitants du pays pour leur faute,et le pays dévoilera le sang qu’on y a verséet ne cachera plus ses tués. »

Notes

Désigne prob. Dieu.
Ou p.-ê. « ceux dont l’inclination est inébranlable ».
« Jah » est une abréviation du nom Jéhovah.
Ou « plat ».
Ou « zèle ».
Litt. « un cadavre à moi ».
Ou p.-ê. « rosée des herbes (des mauves) ».
Ou « donnera naissance à ».
Ou « les invectives ».

Notes d'étude

Documents multimédias