Lettre aux Hébreux 9​:​1-28

9  L’alliance précédente avait pour sa part des exigences légales pour le service sacré et son lieu saint+ terrestre.  En effet, on avait construit le premier compartiment de la tente, dans lequel se trouvaient le porte-lampes+ et la table avec les pains de présentation*+ ; on l’appelle le Lieu Saint+.  Mais derrière le deuxième rideau+ se trouvait le compartiment de la tente appelé le Très-Saint+.  Il y avait là un encensoir en or+ et l’arche de l’Alliance+ entièrement recouverte d’or+, dans laquelle se trouvaient la jarre en or contenant la manne+, le bâton d’Aaron qui avait bourgeonné+ et les tablettes+ de l’Alliance ;  et au-dessus de l’Arche se trouvaient les chérubins glorieux couvrant de leur ombre le couvercle de l’Arche*+. Mais ce n’est pas le moment de parler de cela en détail.  Ces choses ayant été construites de cette façon, les prêtres entrent régulièrement dans le premier compartiment de la tente pour accomplir les services sacrés+ ;  mais le grand prêtre entre seul dans le deuxième compartiment une fois par an+, non sans apporter du sang+, qu’il offre pour lui-​même+ et pour les péchés involontaires* du peuple+.  L’esprit saint montre par là que le chemin du lieu saint n’avait pas encore été révélé tant que la première tente était debout+.  Cette tente est un symbole* pour le temps présent+, et conformément à ce symbole, on offre et des dons et des sacrifices+. Cependant, ceux-ci ne peuvent pas rendre parfaitement pure la conscience de l’homme qui accomplit un service sacré+. 10  Ils concernent seulement des aliments, des boissons et divers lavages rituels*+. C’étaient là des exigences légales concernant le corps physique+, et elles furent imposées jusqu’au temps fixé pour redresser les choses. 11  Cependant, lorsque Christ est venu comme grand prêtre des bienfaits qui ont déjà eu lieu, il est entré dans la tente plus grande et plus parfaite, qui n’est pas faite par des mains, c’est-à-dire qui n’est pas de cette création. 12  Il est entré dans le lieu saint, non pas avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang+, une fois pour toutes, et il a obtenu pour nous une délivrance* éternelle+. 13  Car si le sang de boucs et de taureaux+ et si la cendre de génisse* dont on asperge ceux qui sont souillés sanctifient pour la purification de la chair+, 14  combien plus le sang du Christ+, qui, grâce à un esprit éternel, s’est offert lui-​même à Dieu sans tache, purifiera-​t-​il notre conscience des œuvres mortes+, pour que nous puissions offrir un service sacré au Dieu vivant+ ? 15  C’est pourquoi il est médiateur d’une alliance nouvelle+, afin que, parce qu’une mort a eu lieu pour les libérer par rançon+ de leurs transgressions commises sous l’alliance précédente, ceux qui sont appelés puissent recevoir la promesse de l’héritage éternel+. 16  Car là où il y a alliance, il faut que la mort de l’homme faisant l’alliance soit établie, 17  car une alliance est validée par la mort, puisqu’elle n’est pas en vigueur tant que l’homme faisant l’alliance est en vie. 18  C’est pourquoi l’alliance précédente non plus n’est pas entrée en vigueur* sans que du sang soit répandu. 19  Car après avoir énoncé à tout le peuple chaque commandement de la Loi, Moïse prit le sang des jeunes taureaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine écarlate et de l’hysope*, et il aspergea le livre* et tout le peuple, 20  en disant : « Ceci est le sang de l’alliance que Dieu vous a ordonné de respecter+. » 21  Il aspergea également avec le sang la tente et tous les récipients du saint service*+. 22  Oui, selon la Loi, presque toutes choses sont purifiées avec du sang+, et s’il n’y a pas de sang répandu, il n’y a pas de pardon+. 23  Il était donc nécessaire que les copies*+ des choses qui sont dans le ciel soient purifiées par ces moyens+, mais les choses célestes exigent des sacrifices bien meilleurs. 24  Car Christ n’est pas entré dans un lieu saint fait par des mains+, qui est une réplique de la réalité+, mais dans le ciel même+, où il se présente maintenant devant* Dieu en notre faveur+. 25  Et ce n’était pas pour s’offrir lui-​même plusieurs fois, comme lorsque le grand prêtre entre dans le lieu saint d’année en année+ avec du sang qui n’est pas le sien. 26  Autrement, il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la fondation du monde. Mais maintenant, il s’est manifesté une fois pour toutes dans la période finale des systèmes de choses* pour abolir le péché grâce au sacrifice de sa personne+. 27  Et de même qu’il est réservé aux hommes de mourir une fois pour toutes, mais après cela de recevoir un jugement, 28  de même aussi le Christ a été offert une fois pour toutes afin de porter les péchés de beaucoup+ ; et la deuxième fois qu’il apparaîtra, ce sera en dehors du péché*, et il sera vu par ceux qui l’attendent ardemment pour leur salut*+.

Notes

Ou « proposition ». Voir lexique (Pains de proposition).
Ou « le propitiatoire ». Voir lexique.
Ou « d’ignorance ».
Ou « exemple ».
Litt. « baptêmes ».
Litt. « rançon », « rédemption ».
Ou « jeune vache ».
Litt. « n’a pas été inaugurée ».
Ou « rouleau ».
Ou « du service public ».
Ou « représentations typiques ».
Litt. « devant le visage de ».
Ou « ères ». Voir lexique (Système de choses).
Ou « ce sera sans rapport avec le péché ».

Notes d'étude

Documents multimédias