Lettre aux Hébreux 1​:​1-14

1  Autrefois, Dieu a parlé à nos ancêtres par les prophètes à bien des reprises et de bien des manières+.  Maintenant, à la fin de ces jours, il nous a parlé par un Fils+, qu’il a établi héritier de toutes choses+, et par l’intermédiaire de qui il a fait les systèmes de choses*+.  Il est le reflet de la gloire de Dieu+ et la représentation exacte de son être même+, et il soutient toutes choses par sa parole puissante. Après avoir fait une purification pour nos péchés+, il s’est assis à la droite de la Majesté dans les hauteurs+.  Ainsi, il est devenu d’autant plus supérieur aux anges+ qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur+.  Par exemple, auquel des anges Dieu a-​t-​il jamais dit : « Tu es mon fils ; aujourd’hui, je suis devenu ton père+ » ? Et encore : « Moi, je deviendrai son père, et lui, il deviendra mon fils+ » ?  Mais quand il introduit de nouveau son Premier-Né+ dans le monde*, il dit : « Que tous les anges de Dieu lui rendent hommage*. »  De plus, il dit à propos des anges : « Il fait de ses anges des esprits, de ses ministres*+ une flamme de feu+. »  Mais à propos du Fils, il dit : « Dieu est ton trône+ à tout jamais, et le sceptre de ton royaume est le sceptre de droiture*.  Tu as aimé la justice et tu as haï le mépris de la loi*. C’est pourquoi Dieu, ton Dieu, t’a oint*+ avec l’huile de joie plus que tes compagnons+. » 10  Et : « Au commencement, ô Seigneur, tu as posé les fondations de la terre, et les cieux sont les œuvres de tes mains. 11  Ils périront, mais toi, tu subsisteras ; et comme un vêtement, ils s’useront tous, 12  et tu les rouleras comme un manteau, comme un vêtement, et ils seront remplacés. Mais toi tu es le même, et tes années ne s’achèveront jamais+. » 13  Mais à propos duquel des anges a-​t-​il jamais dit : « Assieds-​toi à ma droite jusqu’à ce que je place tes ennemis comme un escabeau sous tes pieds+ » ? 14  Ne sont-​ils pas tous des esprits pour un saint service*+, envoyés pour servir ceux qui vont hériter du salut* ?

Notes

Litt. « la terre habitée ».
Ou « se prosternent devant lui ».
Ou « serviteurs publics ».
Ou « justice ».
Ou « as haï l’illégalité ».
Voir lexique (Oindre).
Ou « un service public ».

Notes d'étude

Documents multimédias