Deuxième livre de Samuel 11​:​1-27

11  Au début de l’année*, durant la période où les rois partent en expéditions militaires, David envoya Joab et ses officiers ainsi que toute l’armée israélite anéantir les Ammonites. Ils allèrent donc assiéger Raba+. David, lui, resta à Jérusalem+.  Un soir*, David se leva de son lit et se promena sur le toit en terrasse de son palais*. Depuis la terrasse, il aperçut une femme qui se baignait. Cette femme était très belle.  Alors David envoya quelqu’un se renseigner sur elle. Il apprit qu’elle s’appelait Bethsabée+ et que c’était la fille d’Éliam+ et la femme d’Urie+ le Hittite+.  Puis David envoya des messagers pour la faire venir chez lui+. Elle entra donc chez David et il coucha avec elle+. (Cela se passa alors qu’elle se purifiait de son impureté*+.) Ensuite, elle retourna chez elle.  Bethsabée fut enceinte. Elle envoya un message à David pour lui faire savoir qu’elle était enceinte.  Alors David envoya ce message à Joab : « Envoie-​moi Urie le Hittite. » Joab envoya donc Urie chez le roi.  Quand Urie arriva, David lui demanda comment allait Joab, comment allaient les soldats et comment se déroulaient les combats.  Finalement David dit à Urie : « Rentre chez toi et repose-​toi*. » Urie quitta donc la maison du roi, et le roi lui fit porter un cadeau de politesse*.  Mais Urie dormit à l’entrée du palais, avec tous les autres soldats du roi, et il ne rentra pas chez lui. 10  Quelqu’un annonça à David qu’Urie n’était pas rentré chez lui. Alors David demanda à Urie : « Tu viens de faire un long voyage ; pourquoi n’es-​tu pas rentré chez toi ? » 11  Urie lui répondit : « L’Arche+ et les hommes d’Israël et de Juda sont sous des tentes, et mon seigneur Joab et ses soldats campent dans la campagne. Je ne vais quand même pas rentrer chez moi pour manger et boire, et pour coucher avec ma femme+ ! Aussi vrai que tu es vivant*, je jure que je ne ferai pas une chose pareille ! » 12  Alors David dit à Urie : « Reste ici encore aujourd’hui, et demain je te laisserai partir. » Urie resta donc à Jérusalem ce jour-​là et le lendemain. 13  David l’invita à manger et à boire avec lui. Et il réussit à l’enivrer. Mais le soir, Urie alla se coucher avec les serviteurs du roi, et il ne rentra pas chez lui. 14  Au matin, David écrivit une lettre pour Joab et demanda à Urie de la lui porter. 15  Dans cette lettre, il avait écrit : « Prends Urie avec toi en première ligne, là où les combats sont les plus violents. Puis mets-​toi en retrait, et laisse-​le là pour qu’il se fasse tuer+. » 16  Joab avait bien observé la ville et savait où étaient postés les guerriers les plus puissants. C’est face à eux qu’il plaça Urie. 17  Quand les hommes de la ville sortirent combattre contre Joab, quelques-uns des soldats de David furent tués. Parmi eux, il y avait Urie le Hittite+. 18  Alors Joab envoya un messager raconter à David comment s’était déroulé le combat. 19  Il lui ordonna : « Quand tu auras fini de raconter au roi tout ce qui s’est passé, 20  peut-être qu’il se mettra en colère et qu’il te dira : “Pourquoi vous êtes-​vous approchés si près de la ville ? Ne saviez-​vous pas que l’ennemi tirerait sur vous du haut de la muraille ? 21  Qui a tué autrefois Abimélech+ fils de Jeroubésheth+ ? C’est une femme de Tébez qui, du haut de la muraille, a lancé sur lui une meule de moulin. Pourquoi donc vous êtes-​vous approchés si près de la muraille ?” Si le roi te dit cela, alors tu ajouteras : “Ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi.” » 22  Le messager partit donc et il répéta à David tout ce que Joab lui avait ordonné de dire. 23  Il expliqua à David : « Nos ennemis ont été plus forts que nous et ils sont sortis combattre contre nous dans la campagne. Mais nous avons réussi à les repousser jusqu’à l’entrée de la porte de la ville. 24  Leurs archers tiraient sur nous du haut de la muraille. Et certains de tes soldats sont morts, ô roi. Ton serviteur Urie le Hittite est mort lui aussi+. » 25  Alors David dit au messager : « Voici ce que tu diras à Joab : “Ne t’inquiète pas pour ce qui s’est passé. Dans une guerre, l’épée dévore soit l’un soit l’autre. Maintenant, intensifie les combats contre la ville et renverse-​la+.” Et toi, messager, encourage Joab. » 26  Quand la femme d’Urie apprit que son mari était mort, elle se mit en deuil. 27  Dès que la période de deuil fut achevée, David la fit venir chez lui, et elle devint sa femme+. Par la suite, elle lui donna un fils. Mais ce que David avait fait déplut beaucoup* à Jéhovah+.

Notes

C.-à-d. au printemps.
Ou « un jour, en fin d’après-midi ».
Litt. « maison ».
P.-ê. l’impureté liée à ses règles.
Litt. « lave-​toi les pieds ».
Ou « la portion du roi », c.-à-d. une portion de nourriture qu’un hôte envoyait à un invité qu’il voulait honorer.
Ou « que tu vis et que ton âme est vivante ».
Litt. « était mauvais aux yeux de ».

Notes d'étude

Documents multimédias