Deuxième lettre de Pierre 1​:​1-21

1  De la part de Simon Pierre, esclave et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont acquis une foi aussi précieuse que la nôtre*, grâce à la justice de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ :  Que faveur imméritée et paix vous soient accordées en abondance par une connaissance exacte+ de Dieu et de Jésus notre Seigneur,  car sa divine puissance nous a accordé* toutes les choses qui contribuent à la vie et à l’attachement à Dieu grâce à la connaissance exacte de celui qui nous a appelés+ par sa gloire et sa vertu*.  Par elles, comme nous avons échappé à la corruption du monde causée par les mauvais désirs*, il nous a accordé* les précieuses et très grandes promesses+, afin que grâce à celles-ci vous puissiez devenir participants de la nature divine+.  Pour cette raison même, faites tous les efforts possibles+ pour fournir à votre foi la vertu*+, à votre vertu la connaissance+,  à votre connaissance la maîtrise de soi, à votre maîtrise de soi+ l’endurance, à votre endurance l’attachement à Dieu+,  à votre attachement à Dieu l’affection fraternelle, à votre affection fraternelle l’amour+.  Car si ces qualités existent en vous et y abondent, elles vous empêcheront d’être soit inactifs, soit stériles*+ concernant la connaissance exacte de notre Seigneur Jésus Christ.  Mais celui qui ne possède pas ces qualités est aveugle, fermant les yeux à la lumière*+, et il oublie qu’il a été purifié de ses péchés+ d’autrefois. 10  C’est pourquoi, frères, appliquez-​vous d’autant plus à assurer l’appel+ et le choix dont vous avez fait l’objet, car si vous continuez à faire ces choses, non vous ne chuterez* jamais+. 11  C’est ainsi, en effet, que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel+ de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ+. 12  C’est pourquoi je suis toujours prêt à vous rappeler ces choses, bien que vous les connaissiez et que vous soyez solidement établis dans la vérité qui est présente en vous. 13  Mais j’estime juste, aussi longtemps que je suis dans ce tabernacle*+, de vous stimuler par des rappels+, 14  sachant que mon tabernacle va bientôt m’être enlevé, comme notre Seigneur Jésus Christ me l’a fait savoir+. 15  Je ferai toujours mon possible pour qu’après mon départ vous puissiez vous souvenir* de ces choses. 16  Non, ce n’est pas en nous fondant sur des fables habilement inventées que nous vous avons fait connaître la puissance et la présence de notre Seigneur Jésus Christ, mais c’est parce que nous avons vu sa splendeur de nos propres yeux+. 17  Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire lorsque les paroles que voici* ont été portées jusqu’à lui par la gloire magnifique : « Voici mon Fils, mon bien-aimé, qui a mon approbation+. » 18  Oui, ces paroles, nous, nous les avons entendues qui venaient du ciel quand nous étions avec lui dans la montagne sainte. 19  Ainsi la parole prophétique est devenue pour nous plus certaine, et vous faites bien d’y prêter attention comme à une lampe+ qui brille dans un lieu obscur (jusqu’à ce que le jour commence à paraître et qu’une étoile du matin+ se lève), dans vos cœurs. 20  Car, avant tout, vous savez qu’aucune prophétie de l’Écriture ne provient d’une interprétation personnelle. 21  En effet, la prophétie n’a jamais été apportée par la volonté de l’homme+, mais c’est poussés* par l’esprit saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu+.

Notes

Ou « une foi, c’est-à-dire le même privilège que nous ».
Ou « donné volontiers ».
Ou « excellence morale ».
Ou « les passions ».
Ou « donné volontiers ».
Ou « excellence morale ».
Ou « improductifs ».
Ou p.-ê. « est aveugle, myope ».
Ou « faillirez ».
Ou « tente », c.-à-d. son corps de chair.
Ou « mentionner ».
Litt. « lorsqu’une telle voix ».
Litt. « portés ».

Notes d'étude

Documents multimédias