Deuxième lettre aux Corinthiens 1​:​1-24

1  De la part de Paul, apôtre de Christ Jésus par la volonté de Dieu, et de la part de notre frère Timothée+, à l’assemblée* de Dieu qui est à Corinthe et à tous les saints qui sont dans l’Achaïe+ entière :  Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ vous accordent faveur imméritée et paix !  Loué soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ+, le Père des tendres miséricordes+ et le Dieu de toute consolation+,  qui nous console* dans toutes nos épreuves*+ pour que, grâce à la consolation que nous recevons de Dieu+, nous puissions consoler ceux+ qui sont dans toutes sortes d’épreuves.  Car tout comme nous subissons beaucoup de souffrances pour le Christ+, nous recevons aussi beaucoup de consolation par l’intermédiaire du Christ.  Or, si nous subissons des épreuves, c’est pour votre consolation et votre salut* ; et si nous sommes consolés, c’est pour que vous soyez consolés et que cela vous aide à endurer les mêmes souffrances que nous.  Et nous avons à votre sujet de solides raisons d’espérer, car nous savons que, tout comme vous partagez nos souffrances, vous partagerez aussi notre consolation+.  Nous ne voulons donc pas, frères, vous cacher les épreuves que nous avons subies dans la province d’Asie+. Nous avons été soumis à une pression extrême, au-delà de nos forces, si bien que nous avons même eu peur pour nos vies+.  Oui, nous avions l’impression d’avoir été condamnés à mort. C’était pour que nous mettions notre confiance, non pas en nous-​mêmes, mais dans le Dieu+ qui ressuscite* les morts. 10  C’est d’un tel danger de mort qu’il nous a délivrés et qu’il nous délivrera encore, et nous avons en lui l’espérance qu’il continuera de nous délivrer+. 11  Vous aussi, vous pouvez nous aider en suppliant pour nous+. Ainsi, grâce à la faveur que nous aurons reçue en réponse aux prières de nombreuses personnes*+, beaucoup remercieront Dieu à notre sujet. 12  Et voici ce dont nous sommes fiers : notre conscience témoigne que c’est avec sainteté et avec une sincérité qui vient de Dieu que nous nous sommes conduits dans le monde, et tout particulièrement envers vous, en nous appuyant, non pas sur une sagesse humaine*+, mais sur la faveur imméritée de Dieu. 13  Car nous ne vous écrivons vraiment rien d’autre que ce que vous pouvez lire* et comprendre, et j’espère que vous comprendrez ces choses pleinement*, 14  comme vous avez compris dans une certaine mesure que vous avez des raisons d’être fiers de nous — et nous en aurons aussi d’être fiers de vous au jour de notre Seigneur Jésus. 15  C’est donc avec cette conviction que j’avais envisagé de venir chez vous en premier, pour que vous ayez une deuxième occasion de vous réjouir* ; 16  en effet, j’avais l’intention de m’arrêter chez vous en me rendant en Macédoine et de repasser chez vous en revenant de Macédoine ; ensuite, vous m’auriez accompagné un bout de chemin vers la Judée+. 17  Eh bien, ai-​je envisagé cela en prenant les choses à la légère ? Ou bien est-​ce que je fais des projets en raisonnant de façon purement humaine*, si bien que je dis « oui, bien sûr », et ensuite « non, pas du tout » ? 18  Mais aussi vrai qu’on peut compter sur Dieu, ce que nous vous avons dit n’est pas « oui » et en même temps « non ». 19  En effet, le Fils de Dieu, Jésus Christ, que nous — c’est-à-dire moi, Silvain* et Timothée+ — avons prêché au milieu de vous n’est pas devenu « oui » et pourtant « non », mais « oui » est devenu « oui » dans son cas. 20  Car peu importe le nombre des promesses de Dieu, elles sont devenues « oui » par son moyen+. C’est donc aussi grâce à lui que l’« Amen » est dit à Dieu+, ce qui rend gloire à Dieu par notre intermédiaire. 21  Mais celui qui garantit que nous appartenons à Christ — vous et nous — et celui qui nous a oints*, c’est Dieu+. 22  Il a aussi mis son sceau sur nous+ et nous a donné dans nos cœurs le gage de ce qui est à venir*, à savoir l’esprit+. 23  Maintenant, je jure sur ma vie en prenant Dieu à témoin que c’est pour vous épargner que je ne suis pas encore venu à Corinthe. 24  Ce n’est pas que nous dominions sur votre foi+, mais nous sommes des collaborateurs pour votre joie, car c’est par votre foi que vous êtes debout.

Notes

Ou « congrégation ».
Ou « encourage ».
Ou « tribulations ».
Litt. « relève ».
Ou « en réponse à un grand nombre de visages suppliants ».
Litt. « charnelle ».
Ou p.-ê. « connaissez bien ».
Litt. « jusqu’à la fin ».
Ou p.-ê. « ayez le double de bienfaits ».
Litt. « charnelle ».
Aussi appelé Silas.
Ou « l’acompte (les arrhes) », « la garantie de ce qui est à venir ».

Notes d'étude

Documents multimédias