Deuxième livre des Chroniques 25​:​1-28

25  Amazia avait 25 ans lorsqu’il devint roi, et il régna 29 ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Jehoadân ; elle était de Jérusalem+.  Amazia faisait ce qui est bien aux yeux de Jéhovah, mais pas d’un cœur entier.  Une fois qu’il eut solidement établi son autorité sur le royaume, Amazia tua les fonctionnaires qui avaient tué son père, le roi+.  Mais leurs fils, il ne les mit pas à mort, car il agit conformément à ce qui est écrit dans la Loi, dans le livre de Moïse, où Jéhovah a ordonné : « Les pères ne mourront pas pour les péchés de leurs fils, et les fils ne mourront pas pour les péchés de leurs pères, mais chacun mourra pour son propre péché+. »  Alors Amazia rassembla les hommes de Juda, et il les fit se placer selon leurs groupes de familles, d’après les chefs de mille et d’après les chefs de cent. Il fit cela pour tout Juda et Benjamin+. Il recensa les hommes de 20 ans et plus+ ; il en compta 300 000, des guerriers entraînés* pour servir dans l’armée, capables de manier la lance et le grand bouclier.  De plus, il engagea en Israël 100 000 guerriers, pour 100 talents* d’argent.  Mais un homme du vrai Dieu vint le voir et lui dit : « Ô roi, il ne faut pas que l’armée d’Israël aille avec toi, car Jéhovah n’est pas avec Israël+, non, avec aucun des Éphraïmites.  Vas-​y sans eux, agis, et bats-​toi avec courage. Autrement, le vrai Dieu pourrait te faire tomber devant l’ennemi ; car Dieu a le pouvoir d’aider+ ou de faire tomber. »  Alors Amazia demanda à l’homme du vrai Dieu : « Et pour les 100 talents que j’ai donnés aux soldats d’Israël, que dois-​je faire ? » L’homme du vrai Dieu lui répondit : « Jéhovah a le moyen de te donner bien plus que cela+. » 10  Alors Amazia renvoya chez eux les soldats d’Éphraïm qui l’avaient rejoint. Mais ils furent très en colère contre Juda. Ainsi, ils rentrèrent chez eux dans une ardente colère. 11  Amazia prit alors courage et il conduisit ses soldats à la vallée du Sel+. Il tua 10 000 hommes de Séïr+. 12  Les hommes de Juda capturèrent aussi 10 000 hommes vivants. Puis ils les emmenèrent au sommet du rocher et les précipitèrent en bas ; ils furent tous déchiquetés. 13  Quant aux soldats qu’Amazia avait renvoyés pour qu’ils ne l’accompagnent pas à la guerre+, ils menèrent des expéditions militaires contre les villes de Juda, depuis Samarie+ jusqu’à Beth-Horôn+. Et ils tuèrent 3 000 habitants de Juda et emportèrent un grand butin. 14  Or, quand Amazia fut revenu après avoir tué les Édomites, il apporta les dieux des hommes de Séïr et les installa pour en faire ses dieux+. Il commença à se prosterner devant eux et à faire s’élever pour eux la fumée de sacrifices. 15  Alors Jéhovah se mit dans une grande colère contre Amazia, et il lui envoya un prophète, qui lui dit : « Pourquoi sers-​tu les dieux de ce peuple, ces dieux qui n’ont pas sauvé leur peuple quand tu l’as attaqué+ ? » 16  Tandis que le prophète lui parlait, le roi dit : « Est-​ce que nous t’avons nommé conseiller du roi+ ? Arrête+ ! Sinon nous allons devoir te tuer ! » Alors, en se retirant, le prophète ajouta : « Je sais que Dieu a décidé de te faire disparaître, parce que tu as fait cela et que tu n’as pas écouté mon conseil+. » 17  Alors le roi Amazia de Juda consulta ses conseillers. Puis il envoya ce message à Joas fils de Joachaz, lui-​même fils du roi Jéhu d’Israël : « Viens, affrontons-​nous dans une bataille*+. » 18  Alors le roi Joas d’Israël envoya cette réponse au roi Amazia de Juda : « La plante épineuse du Liban a envoyé au cèdre du Liban ce message : “Donne ta fille en mariage à mon fils.” Mais un animal sauvage du Liban est passé par là et a piétiné la plante épineuse. 19  Tu as dit : “Regardez ! J’ai* remporté la victoire sur Édom+ !” Ainsi ton cœur est devenu arrogant et désire être glorifié. Reste plutôt chez toi*. Pourquoi voudrais-​tu provoquer ton malheur et ta chute, et entraîner Juda avec toi ? » 20  Mais Amazia n’écouta pas+, car le vrai Dieu voulait qu’il en soit ainsi. En effet, il avait décidé de livrer à l’ennemi Amazia et son peuple+, parce qu’ils avaient servi les dieux d’Édom+. 21  Le roi Joas d’Israël alla donc affronter le roi Amazia de Juda dans une bataille à Beth-Shémèsh+, dans le territoire de Juda. 22  Juda fut battu par Israël ; les soldats judéens s’enfuirent donc chez eux*. 23  À Beth-Shémèsh, le roi Joas d’Israël captura le roi Amazia de Juda, le fils de Joas, lui-​même fils de Joachaz*. Puis il l’emmena à Jérusalem, où il démolit une partie de la muraille, faisant une brèche de 400 coudées* qui allait de la porte d’Éphraïm+ à la porte de l’Angle+. 24  Il prit tout l’or et l’argent, et tous les objets qui se trouvaient dans le temple* du vrai Dieu, chez* Obed-Édom, et dans les salles du trésor du palais* du roi+, ainsi que des otages. Puis il repartit à Samarie. 25  Le roi Amazia+ de Juda, le fils de Joas, vécut encore 15 ans après la mort du roi Joas+ d’Israël, le fils de Joachaz+. 26  Le reste de l’histoire d’Amazia ? Il est raconté, du début à la fin, dans le Livre des rois de Juda et d’Israël. 27  À partir du moment où Amazia tourna le dos à Jéhovah, des hommes se mirent à comploter+ contre lui à Jérusalem. Alors il s’enfuit à Lakish. Mais on envoya à sa poursuite des hommes, qui le mirent à mort à Lakish. 28  Son cadavre fut rapporté sur un char tiré par des chevaux, et il fut enterré avec ses ancêtres dans la ville de Juda.

Notes

Litt. « d’élite ».
1 talent : 34,2 kg. Voir app. B14.
Ou « rencontrons-​nous face à face ».
Litt. « tu as ».
Ou « dans ton palais ».
Litt. « chacun à sa tente ».
Aussi appelé Ochozias.
C.-à-d. 178 m. Voir app. B14.
Litt. « maison ».
Ou « sous la garde de ».
Litt. « maison ».

Notes d'étude

Documents multimédias