Deuxième livre des Chroniques 18​:​1-34

18  Josaphat eut richesse et gloire en abondance+, mais il s’allia par mariage à la famille d’Achab+.  Des années plus tard, il alla voir Achab à Samarie+, et Achab sacrifia pour lui et pour ceux qui l’accompagnaient un grand nombre de moutons et de bovins. Puis il lui demanda avec insistance* d’aller attaquer la ville de Ramoth-en-Galaad+ avec lui.  Le roi Achab d’Israël dit au roi Josaphat de Juda : « Viendras-​tu avec moi à Ramoth-en-Galaad ? » Josaphat lui répondit : « Il n’y a pas de différence entre moi et toi, ni entre mes soldats et tes soldats. Nous combattrons avec toi. »  Cependant Josaphat dit au roi d’Israël : « S’il te plaît, interroge d’abord Jéhovah+. »  Le roi d’Israël rassembla donc les prophètes, 400 hommes, et leur demanda : « Devons-​nous aller combattre pour reprendre Ramoth-en-Galaad, ou dois-​je renoncer ? » Ils lui répondirent : « Vas-​y ! Le vrai Dieu te livrera cette ville, ô roi. »  Mais Josaphat demanda : « Y a-​t-​il d’autres prophètes de Jéhovah dans le pays+ ? Si oui, interrogeons Dieu par leur intermédiaire aussi+. »  Le roi d’Israël lui répondit : « Il y a encore un homme+ qui peut interroger Jéhovah pour nous. Mais je le déteste, car il ne prophétise jamais de bonnes choses à mon sujet, mais toujours des mauvaises+ ! C’est Mikaya fils d’Imla. » Cependant Josaphat dit : « Ô roi, tu ne devrais pas dire une chose pareille. »  Alors le roi d’Israël appela un fonctionnaire de la cour et lui ordonna : « Vite, va chercher Mikaya fils d’Imla+. »  Or le roi d’Israël et le roi Josaphat de Juda étaient assis chacun sur son trône, habillés de vêtements royaux. Ils se trouvaient sur l’aire de battage, près de l’entrée de la porte de Samarie. Tous les prophètes étaient en train de prophétiser devant eux. 10  Alors Sédécias fils de Kenaana se fabriqua des cornes en fer et déclara : « Voici ce que dit Jéhovah : “Avec ces cornes tu transperceras* les Syriens et tu les anéantiras.” » 11  Tous les autres prophètes prédisaient la même chose, en disant : « Va combattre à Ramoth-en-Galaad. Tu remporteras la victoire+. Jéhovah te livrera cette ville, ô roi. » 12  Le messager qui était allé chercher Mikaya lui dit : « Écoute, les autres prophètes annoncent tous quelque chose de bon pour le roi. S’il te plaît, prédis la même chose qu’eux+. Annonce quelque chose de bon+. » 13  Mais Mikaya lui répondit : « Aussi vrai que Jéhovah est vivant, j’annoncerai ce que mon Dieu me dira+. » 14  Puis il se présenta devant le roi, et le roi lui demanda : « Mikaya, devons-​nous aller combattre pour reprendre Ramoth-en-Galaad, ou dois-​je renoncer ? » Aussitôt il répondit : « Vas-​y ! Tu remporteras la victoire ; ils seront livrés en votre pouvoir. » 15  Mais le roi insista : « Combien de fois dois-​je te faire jurer de ne me dire que la vérité au nom de Jéhovah ? » 16  Alors Mikaya répondit : « Je vois tous les Israélites dispersés sur les montagnes, comme des brebis qui n’ont pas de berger+. Jéhovah a dit : “Ils n’ont plus de maître. Qu’ils retournent en paix chacun chez soi.” » 17  Alors le roi d’Israël dit à Josaphat : « Je t’avais bien dit qu’il ne prophétiserait pas de bonnes choses à mon sujet, mais uniquement des mauvaises+ ! » 18  Puis Mikaya dit : « Écoute donc ce que Jéhovah te fait savoir. J’ai vu Jéhovah assis sur son trône+. Et toute l’armée du ciel+ se tenait à sa droite et à sa gauche+. 19  Jéhovah a alors demandé : “Qui trompera le roi Achab d’Israël, pour qu’il aille à Ramoth-en-Galaad et qu’il meure ?” Et un ange disait une chose, et un autre ange disait autre chose. 20  Finalement un ange*+ s’est avancé devant Jéhovah et lui a dit : “Moi, je le tromperai.” Jéhovah lui a demandé : “Comment vas-​tu t’y prendre ?” 21  L’ange a répondu : “J’irai là-bas et je ferai mentir* tous ses prophètes.” Alors Dieu a dit : “Oui, tu le tromperas, tu réussiras. Vas-​y et fais ce que tu proposes.” 22  Voilà comment Jéhovah a fait mentir* tes prophètes+. Mais en réalité, Jéhovah a décidé que le malheur allait te frapper. » 23  Alors Sédécias+ fils de Kenaana s’avança, gifla+ Mikaya+ et lui dit : « Alors tu dis que l’esprit de Jéhovah m’a quitté pour parler avec toi ? Et par où serait-​il passé+ ? » 24  Mikaya lui répondit : « Tu le sauras le jour où tu iras te cacher dans la pièce la plus retirée d’une maison. » 25  Alors le roi d’Israël ordonna : « Emmenez Mikaya et remettez-​le à Amon, le chef de la ville, et à Joash, le fils du roi. 26  Dites-​leur : “Voici l’ordre du roi : ‘Mettez cet individu en prison+ et donnez-​lui une ration réduite de pain et d’eau, jusqu’à ce que je revienne en paix.’” » 27  Mais Mikaya dit : « Si jamais tu reviens en paix, ce sera le signe que Jéhovah n’a pas parlé avec moi+. » Puis il ajouta : « N’oubliez pas ce que j’ai dit, vous tous* ! » 28  Alors le roi d’Israël et le roi Josaphat de Juda allèrent à Ramoth-en-Galaad+. 29  Le roi d’Israël dit à Josaphat : « Je vais me déguiser pour aller au combat. Mais toi, mets tes vêtements royaux. » Le roi d’Israël se déguisa donc, et ils allèrent au combat. 30  Or le roi de Syrie avait ordonné aux commandants des chars : « N’attaquez ni les soldats ni les officiers. Attaquez uniquement le roi d’Israël. » 31  Quand les commandants des chars virent Josaphat, ils pensèrent que c’était le roi d’Israël. Ils se dirigèrent donc vers lui pour l’attaquer. Alors Josaphat se mit à appeler à l’aide+, et Jéhovah le secourut ; Dieu les écarta immédiatement de lui. 32  Quand les commandants des chars comprirent que ce n’était pas le roi d’Israël, ils cessèrent aussitôt de le poursuivre. 33  Or un soldat tira une flèche sur quelqu’un au hasard* et toucha le roi d’Israël entre deux pièces de sa cuirasse. Le roi dit donc à son conducteur de char : « Fais demi-tour ! Il faut que je quitte le champ de bataille*, car je suis grièvement blessé+. » 34  Les combats devinrent de plus en plus violents ce jour-​là, et il fallut que des soldats soutiennent le roi d’Israël pour qu’il reste debout dans le char face aux Syriens jusqu’au soir. Le roi mourut au coucher du soleil+.

Notes

Ou « le persuada ».
Ou « pousseras ».
Litt. « esprit ».
Litt. « je deviendrai un esprit trompeur dans la bouche de ».
Litt. « a mis un esprit trompeur dans la bouche de ».
L’hébreu ajoute « peuples ».
Ou « dans son innocence ».
Litt. « le camp ».

Notes d'étude

Documents multimédias