Premier livre de Samuel 17​:​1-58

17  Et les Philistins+ réunirent leurs armées* pour la guerre. Ils se rassemblèrent à Soko+, une ville du territoire de Juda, et ils installèrent leur camp entre Soko et Azéka+, à Éfès-Damim+.  Saül et les soldats d’Israël se rassemblèrent et installèrent leur camp dans la vallée d’Ela+. Ils se rangèrent ensuite en formation de combat pour affronter les Philistins.  La vallée les séparait. Les Philistins occupaient une montagne d’un côté et les Israélites occupaient une montagne de l’autre côté.  Alors un guerrier d’élite* sortit du camp des Philistins pour lancer un défi aux Israélites : il s’appelait Goliath+, il était de la ville de Gath+. Il mesurait six coudées et un empan*.  Il avait un casque en cuivre sur la tête et il portait une cuirasse* faite d’écailles de cuivre. Le poids de la cuirasse+ était de 5 000 sicles*.  Il avait des protège-tibias en cuivre sur les jambes et un javelot+ en cuivre accroché dans le dos.  Le bois de sa lance était aussi gros que le rouleau d’un métier à tisser+, et la pointe en fer de sa lance pesait 600 sicles*. Un homme marchait devant lui et lui portait son bouclier.  Quand Goliath s’arrêta, il interpela les soldats d’Israël+ et leur dit : « Pourquoi êtes-​vous sortis pour vous mettre en formation de combat ? Je suis le Philistin, et vous, les serviteurs de Saül. Choisissez-​vous un homme, et qu’il vienne se battre avec moi.  S’il arrive à lutter contre moi et s’il me tue, alors nous deviendrons vos serviteurs. Mais si je l’emporte sur lui et que je le tue, alors vous deviendrez nos serviteurs. » 10  Le Philistin ajouta : « Moi, aujourd’hui, je provoque* l’armée d’Israël+. Amenez-​moi votre homme, et qu’on en finisse ! » 11  Quand Saül et tous les soldats israélites entendirent ce que disait le Philistin, ils furent terrifiés. 12  Or David était le fils de Jessé, qui habitait à Éfrata+, c’est-à-dire Bethléem*+ dans le territoire de Juda. Jessé+ avait huit fils+. À l’époque où Saül était roi, Jessé était déjà un vieil homme. 13  Les trois fils aînés de Jessé avaient suivi Saül à la guerre+. Le premier s’appelait Éliab+, le deuxième Abinadab+ et le troisième Shama+. 14  David était le plus jeune+, et les trois aînés avaient suivi Saül. 15  À cette époque-​là, David était au service de Saül, mais il rentrait régulièrement à Bethléem pour garder les moutons+ de son père. 16  Pendant 40 jours, tous les matins et tous les soirs, le Philistin s’avança et se plaça face aux Israélites pour leur lancer un défi. 17  Un jour, Jessé dit à son fils David : « S’il te plaît, prends cet épha* de céréales grillées et ces dix pains, et va vite les apporter à tes frères, qui sont au camp. 18  Et apporte ces dix morceaux de fromage* à leur chef de troupe. Assure-​toi que tes frères vont bien et rapporte-​moi de leurs nouvelles. » 19  Les fils de Jessé étaient avec Saül et tous les autres soldats israélites, dans la vallée d’Ela+, pour combattre les Philistins+. 20  David se leva donc tôt le matin et il laissa les moutons sous la protection de quelqu’un. Puis il emballa ses affaires et partit, comme Jessé le lui avait ordonné. Au moment où il arriva au camp, l’armée sortait vers la ligne de bataille en poussant un cri de guerre. 21  Les Israélites et les Philistins prirent position : les deux armées étaient face à face. 22  Aussitôt David confia ses affaires au gardien des bagages, puis il courut jusqu’au champ de bataille. Quand il arriva, il demanda des nouvelles de ses frères+. 23  Pendant que David se renseignait, le guerrier d’élite arriva, celui qui s’appelait Goliath+, le Philistin qui était de Gath. Il venait de la ligne de bataille des Philistins. Alors il prononça de nouveau des paroles provocantes+, et David l’entendit. 24  Quand les hommes d’Israël virent Goliath, ils reculèrent tous, terrifiés+. 25  Ils disaient : « Avez-​vous vu cet homme qui s’approche ? Il vient pour provoquer l’armée israélite+. Le roi donnera de grandes richesses à l’homme qui le tuera : il lui donnera sa propre fille+, et la famille de son père sera libérée de toute obligation en Israël. » 26  Alors David demanda aux soldats qui se tenaient près de lui : « Quelle récompense recevra celui qui tuera ce Philistin et qui évitera à Israël l’humiliation ? Car ce Philistin incirconcis* ose provoquer l’armée du Dieu vivant+ ! » 27  Alors les soldats lui répétèrent la promesse du roi et ajoutèrent : « Voilà la récompense que recevra celui qui le tuera. » 28  Quand Éliab, le frère aîné de David+, entendit qu’il parlait avec les soldats, il se mit en colère contre lui et lui demanda : « Pourquoi es-​tu venu ici ? À qui as-​tu confié le petit troupeau que nous avons dans le désert+ ? Je sais que c’est par ambition que tu es venu et que tes intentions sont mauvaises : tu voulais juste voir la bataille. » 29  David lui répondit : « Mais je n’ai rien fait de mal ! J’ai juste posé une question ! » 30  Alors il se tourna vers quelqu’un d’autre et lui posa la même question+, et on lui répondit la même chose+. 31  Mais certains entendirent par hasard ce que David disait, et ils en parlèrent à Saül. Alors Saül envoya quelqu’un le chercher. 32  David dit à Saül : « Que personne ne perde courage à cause de ce Philistin. Ô mon roi, moi, j’irai me battre avec lui+. » 33  Mais Saül dit à David : « Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu n’es qu’un garçon+, alors que lui, il est soldat* depuis sa jeunesse. » 34  David répondit à Saül : « Ô mon roi, chez mon père, je garde les moutons. Un jour, un lion+ est venu et a emporté un mouton du troupeau ; une autre fois, c’est un ours qui est venu, et il a fait la même chose. 35  Alors je les ai poursuivis, je les ai frappés, et j’ai arraché les victimes de leur gueule. Quand ils se sont dressés contre moi, je les ai saisis par le pelage* et je les ai mis à mort. 36  Je les ai tués tous les deux, le lion et l’ours ; et ce Philistin incirconcis deviendra comme l’un d’eux, car il a provoqué la ligne de bataille du Dieu vivant+. » 37  Puis David ajouta : « Jéhovah, qui m’a sauvé des griffes du lion et de l’ours, c’est lui qui me sauvera de la main de ce Philistin+. » Et Saül lui répondit : « Vas-​y, et que Jéhovah soit avec toi. » 38  Alors Saül revêtit David de son propre équipement de combat. Il lui mit un casque en cuivre sur la tête, et il le revêtit d’une cuirasse. 39  Puis David accrocha l’épée de Saül à sa ceinture et il essaya de marcher, mais il n’y parvint pas, car il n’avait pas l’habitude de porter une armure. Alors il dit à Saül : « Je n’ai pas l’habitude de ces choses, je n’arrive pas à marcher avec. » David enleva donc l’armure. 40  Il prit son bâton. Il choisit cinq pierres lisses dans le lit de la rivière* et les mit dans la poche de son sac de berger. Puis il s’avança vers le Philistin avec sa fronde+ à la main. 41  Le Philistin s’approchait de plus en plus, et l’homme qui portait son bouclier était devant lui. 42  Quand le Philistin vit David, il se moqua de lui avec mépris, car David n’était encore qu’un garçon. Il était beau et avait le teint rose+. 43  Alors le Philistin dit à David : « Suis-​je un chien+ pour que tu viennes vers moi avec un bâton ? » Et le Philistin maudit David par ses dieux. 44  Puis il dit à David : « Viens donc vers moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux et aux animaux sauvages. » 45  David répondit au Philistin : « Tu viens vers moi avec une épée, une lance et un javelot+, mais moi je viens vers toi au nom de Jéhovah des armées+, le Dieu des troupes d’Israël, que tu as provoqué+. 46  Aujourd’hui même, Jéhovah te livrera en ma main+ : je te tuerai et je te couperai la tête. Aujourd’hui même, je donnerai les cadavres des soldats philistins aux oiseaux et aux animaux sauvages ; et les gens de toute la terre sauront qu’il y a un Dieu en Israël+. 47  Et tous ceux qui sont rassemblés ici sauront* que Jéhovah n’a pas besoin d’épées ni de lances pour nous sauver+. C’est Jéhovah qui décide de l’issue de la bataille*+, et il vous livrera tous en notre main+. » 48  Alors le Philistin se remit à marcher vers David ; et David courut rapidement vers la ligne de bataille ennemie, à la rencontre du Philistin. 49  Il plongea la main dans son sac, prit une pierre, la lança avec sa fronde et atteignit le Philistin au front. La pierre s’enfonça dans le front du Philistin, qui tomba alors face contre terre+. 50  Ainsi David l’emporta sur le Philistin avec une fronde et une pierre. Il réussit à le mettre à mort sans épée+. 51  David continua de courir jusqu’au Philistin, puis il se pencha sur lui. Il tira l’épée du Philistin+ de son fourreau et, pour être sûr de l’avoir tué, il lui coupa la tête. Quand les Philistins virent que leur homme fort était mort, ils prirent la fuite+. 52  Alors les hommes d’Israël et de Juda se décidèrent à passer à l’action. Ils poussèrent des cris et ils poursuivirent les Philistins depuis la vallée+ jusqu’aux portes d’Ékrôn+. Ils tuèrent beaucoup de Philistins. On voyait des cadavres tout le long de la route de Shaaraïm+, jusqu’à Gath et jusqu’à Ékrôn. 53  Après avoir poursuivi les Philistins avec acharnement, les Israélites revinrent et ils pillèrent leurs camps. 54  Alors David prit la tête de Goliath* et l’apporta à Jérusalem, mais les armes du Philistin, il les déposa dans sa propre tente+. 55  Or, au moment où Saül avait vu David partir à la rencontre du Philistin, il avait demandé à Abner+, le chef de l’armée : « De qui ce garçon est-​il le fils+ ? » Abner avait répondu : « Aussi vrai que tu es vivant, ô mon roi, je ne sais pas ! » 56  Le roi lui avait dit : « Renseigne-​toi et dis-​moi de qui ce jeune homme est le fils. » 57  Donc, dès que David revint de son combat avec le Philistin, Abner alla le chercher et l’amena à Saül. David avait à la main la tête du Philistin+. 58  Alors Saül lui demanda : « De qui es-​tu le fils, mon garçon ? » Et David lui répondit : « Je suis le fils de ton serviteur Jessé+ de Bethléem+. »

Notes

Litt. « camps ».
Ou « champion ».
Env. 2,90 m en tout. Voir app. B14.
Ou « cotte de mailles ».
Env. 57 kg. Voir app. B14.
Env. 6,84 kg. Voir app. B14.
Ou « lance un défi à ».
Litt. « cet Éfrathien de Bethléem ».
Env. 22 L. Voir app. B14.
Litt. « portions de lait ».
Ou « non-circoncis ». Voir lexique (Circoncision).
Ou « c’est un homme de guerre ».
Ou « la mâchoire ». Litt. « la barbe ».
Ou « dans l’oued ».
Litt. « toute cette assemblée saura ».
Litt. « la bataille appartient à Jéhovah ».
Litt. « du Philistin ».

Notes d'étude

Documents multimédias