Premier livre des Rois 19​:​1-21

19  Puis Achab+ raconta à Jézabel+ tout ce qu’Élie avait fait et comment il avait tué tous les prophètes par l’épée+.  Alors Jézabel envoya un messager à Élie pour lui dire : « Que les dieux me punissent sévèrement* si demain, à cette heure-​ci, je ne te fais pas ce que tu as fait à chacun de ces prophètes* ! »  En entendant cela, Élie eut peur et partit en courant pour sauver sa vie+. Il arriva à Bersabée+, dans le territoire de Juda+, et laissa son serviteur dans cette ville.  Mais lui, il partit dans le désert, à un jour de route, et il s’assit à l’ombre d’un genêt. Et là, il demanda à mourir*. Il s’exclama : « Je n’en peux plus ! Ô Jéhovah, fais-​moi mourir*+, car je ne vaux pas mieux que mes ancêtres. »  Puis il se coucha et s’endormit sous le genêt. Soudain, un ange le toucha+ et lui dit : « Lève-​toi et mange+. »  Quand Élie ouvrit les yeux, il vit près de sa tête un pain rond sur des pierres chaudes et une cruche d’eau. Il mangea et but, puis il se recoucha.  Plus tard, l’ange de Jéhovah revint, le toucha et lui dit : « Lève-​toi et mange, sinon tu n’auras pas la force de faire la longue route qui t’attend. »  Élie se leva donc, il mangea et but, et avec la force que cette nourriture lui avait donnée, il marcha pendant 40 jours et 40 nuits, jusqu’à ce qu’il arrive à l’Horeb, la montagne du vrai Dieu+.  Là, il entra dans une grotte+ pour y passer la nuit. Pendant la nuit, Jéhovah lui demanda : « Que fais-​tu ici, Élie ? » 10  Élie répondit : « J’ai agi avec un grand zèle pour toi, Jéhovah le Dieu des armées+. Mais les Israélites ont abandonné ton alliance+, ils ont démoli tes autels et ils ont tué tes prophètes par l’épée+. Il ne reste que moi. Et maintenant ils veulent me tuer+ ! » 11  Mais Dieu lui dit : « Sors, et tiens-​toi sur la montagne devant Jéhovah. » Et Jéhovah passait+ devant Élie, et un vent grand et fort fendait des montagnes et brisait des rochers devant Jéhovah+, mais Jéhovah n’était pas dans le vent. Après le vent, il y eut un tremblement de terre+, mais Jéhovah n’était pas dans le tremblement de terre. 12  Après le tremblement de terre, il y eut un feu+, mais Jéhovah n’était pas dans le feu. Après le feu, il y eut une voix calme et basse+. 13  Dès qu’Élie entendit la voix, il s’enveloppa le visage dans son vêtement*+, sortit et se tint à l’entrée de la grotte. Alors la voix lui demanda : « Que fais-​tu ici, Élie ? » 14  Élie répondit : « J’ai agi avec un grand zèle pour toi, Jéhovah le Dieu des armées. Mais les Israélites ont abandonné ton alliance+, ils ont démoli tes autels et ils ont tué tes prophètes par l’épée. Il ne reste que moi. Et maintenant ils veulent me tuer+ ! » 15  Alors Jéhovah lui dit : « Retourne sur tes pas et rends-​toi dans le désert de Damas. Quand tu arriveras là-bas, tu oindras Hazael+ comme roi de Syrie. 16  Jéhu+ petit-fils de Nimshi, tu l’oindras comme roi d’Israël. Et Élisée fils de Shafath, de la ville d’Abel-Mehola, tu l’oindras comme prophète pour qu’il te succède+. 17  Celui qui échappera à l’épée de Hazael+, c’est Jéhu qui le mettra à mort+. Et celui qui échappera à l’épée de Jéhu, c’est Élisée qui le mettra à mort+. 18  Il y a encore en Israël 7 000 hommes+ qui ne se sont pas mis à genoux devant Baal pour l’adorer+ et qui n’ont pas donné de baisers à ses statues+. » 19  Élie partit donc de là. Il trouva Élisée fils de Shafath en train de labourer avec 12 paires de taureaux devant lui, lui-​même étant avec la 12paire. Alors Élie s’approcha de lui et jeta sur lui son vêtement*+. 20  Élisée laissa immédiatement les taureaux, courut derrière Élie et lui dit : « S’il te plaît, laisse-​moi aller embrasser mon père et ma mère. Puis je viendrai avec toi. » Élie lui répondit : « Va, rentre chez toi, je ne t’en empêche pas. » 21  Élisée revint donc sur ses pas, prit une paire de taureaux et la sacrifia. Avec le bois du joug et de la charrue, il fit cuire la viande des taureaux. Puis il donna la viande aux gens qui étaient là et ils mangèrent. Après cela, il partit à la suite d’Élie et entra à son service+.

Notes

Litt. « qu’ainsi me fassent les dieux et qu’ainsi ils y ajoutent ».
Ou « si je ne rends pas ton âme pareille à l’âme de chacun de ces prophètes ».
Ou « que son âme meure ».
Ou « enlève mon âme ».
Ou « vêtement de prophète ».
Ou « vêtement de prophète ».

Notes d'étude

Documents multimédias