Première lettre aux Corinthiens 15​:​1-58

15  Frères, je vous rappelle la bonne nouvelle que je vous ai annoncée+, que vous avez acceptée et pour laquelle vous avez pris parti.  Par le moyen de cette bonne nouvelle que je vous ai annoncée, vous êtes aussi en train d’être sauvés si vous y restez attachés, à moins que vous ne soyez devenus croyants pour rien.  Parmi les premières choses que je vous ai transmises, il y a ce que j’ai reçu moi aussi : Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures+,  il a été enterré+ et il a été ressuscité*+ le troisième jour+ conformément aux Écritures+,  et il est apparu à Céphas*+, puis aux Douze+.  Après cela, il est apparu à plus de 500 frères à la fois+, dont quelques-uns se sont endormis dans la mort, mais dont la plupart sont encore parmi nous.  Ensuite il est apparu à Jacques+, puis à tous les apôtres+.  Et, en tout dernier lieu, il m’est apparu à moi aussi+, comme à quelqu’un qui est né avant terme.  En effet, je suis le plus petit des apôtres, et je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’assemblée de Dieu+. 10  Mais je suis ce que je suis par la faveur imméritée de Dieu. Et la faveur imméritée qu’il m’a accordée n’a pas été inutile, car j’ai travaillé plus qu’eux tous, enfin, pas moi mais la faveur imméritée de Dieu qui est avec moi. 11  Mais que ce soit moi ou eux, c’est ainsi que nous prêchons et c’est ainsi que vous avez cru. 12  Maintenant, si nous prêchons que Christ a été relevé d’entre les morts+, comment se fait-​il que certains parmi vous disent qu’il n’y a pas de résurrection des morts ? 13  Si vraiment il n’y a pas de résurrection des morts, alors Christ n’a pas été ressuscité. 14  Et si Christ n’a pas été ressuscité, notre prédication est inutile, et notre foi aussi est inutile. 15  Et il se trouve même que nous sommes de faux témoins de Dieu+, puisque, si les morts ne doivent pas être ressuscités, nous faisons un faux témoignage contre Dieu en disant qu’il a ressuscité le Christ+, alors qu’il ne l’a pas ressuscité. 16  Donc, si les morts ne doivent pas être ressuscités, Christ non plus n’a pas été ressuscité. 17  Et si Christ n’a pas été ressuscité, votre foi est inutile ; vous restez dans vos péchés+. 18  Quant à ceux qui se sont endormis dans la mort en union avec Christ, ils ont disparu pour toujours+. 19  Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir en Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. 20  Mais Christ a bien été relevé d’entre les morts, les prémices* de ceux qui se sont endormis dans la mort+. 21  Étant donné que la mort est venue par un homme+, la résurrection des morts vient aussi par un homme+. 22  En effet, de même qu’en Adam tous meurent+, de même aussi dans le Christ tous seront ramenés à la vie+. 23  Mais chacun selon cet ordre* : comme prémices, Christ+, ensuite ceux qui appartiennent au Christ durant sa présence+. 24  Puis, à la fin, il remettra le Royaume à son Dieu et Père après avoir réduit à rien tout gouvernement et tout pouvoir et puissance+. 25  Il faut en effet qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tout ennemi sous ses pieds+. 26  Et le dernier ennemi, la mort, sera réduit à rien+. 27  Car Dieu « a soumis toutes choses sous ses pieds+ ». Mais lorsqu’il est dit que toutes choses ont été soumises+, il est évident que cela n’inclut pas celui qui lui a soumis toutes choses+. 28  Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-​même se soumettra aussi à celui qui lui a soumis toutes choses+, afin que Dieu soit tout pour tous+. 29  Autrement, que feront-​ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour être des morts+ ? Si vraiment les morts ne doivent pas être ressuscités, pourquoi aussi sont-​ils en train d’être baptisés pour être des morts ? 30  Et pourquoi nous mettons-​nous en danger constamment*+ ? 31  Chaque jour je risque la mort. Et cela, mes frères, est aussi vrai que les raisons que j’ai d’être fier de vous en Christ Jésus notre Seigneur. 32  Si, comme d’autres hommes*, j’ai combattu contre des bêtes sauvages à Éphèse+, à quoi cela me sert-​il ? Si les morts ne doivent pas être ressuscités, « mangeons et buvons, car demain il nous faudra mourir+ ». 33  Ne vous laissez pas tromper. Les mauvaises fréquentations font perdre les bonnes habitudes*+. 34  Revenez à la raison en faisant ce qui est juste et ne pratiquez pas le péché, car certains d’entre vous ne connaissent pas Dieu. Je parle ainsi pour vous faire honte. 35  Toutefois, quelqu’un dira : « Comment les morts doivent-​ils être ressuscités ? Oui, avec quelle sorte de corps reviennent-​ils+ ? » 36  Insensé ! Ce que tu sèmes doit d’abord mourir avant de reprendre vie. 37  Et ce que tu sèmes, ce n’est pas la plante* qui va pousser, mais seulement un grain nu, que ce soit du blé ou un autre type de semence ; 38  Dieu lui donne alors un corps comme il le veut, et il donne à chacune des semences un corps qui lui est propre. 39  Tous les êtres vivants* n’ont pas la même chair : il y a la chair des humains, la chair du bétail, la chair des oiseaux, et la chair des poissons. 40  Il y a aussi des corps célestes+ et des corps terrestres+ ; mais la gloire des corps célestes est différente de celle des corps terrestres. 41  Le soleil a son éclat, la lune a le sien, et les étoiles ont le leur+ ; à vrai dire, chaque étoile a un éclat différent de celui d’une autre. 42  Il en va de même pour la résurrection des morts. Le corps est semé périssable* ; il est ressuscité impérissable*+. 43  Il est semé déshonoré ; il est ressuscité glorifié+. Il est semé faible ; il est ressuscité puissant+. 44  Il est semé corps physique ; il est ressuscité corps spirituel. S’il y a un corps physique, il y a aussi un corps spirituel. 45  Il est écrit : « Le premier homme, Adam, devint un être* vivant+. » Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie+. 46  Toutefois, ce qui est spirituel ne vient pas en premier. C’est ce qui est physique qui vient en premier, et ensuite ce qui est spirituel. 47  Le premier homme vient de la terre et il est fait de poussière+ ; le deuxième homme vient du ciel+. 48  Comme celui qui est fait de poussière, ainsi sont ceux qui sont faits de poussière ; et comme celui qui est céleste, ainsi sont ceux qui sont célestes+. 49  Et de même que nous sommes à l’image de celui qui est fait de poussière+, nous serons aussi à l’image de celui qui est céleste+. 50  Mais je vous le dis, frères : la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, et ce qui est périssable n’hérite pas de ce qui est impérissable. 51  Écoutez ! Je vais vous dire un saint secret : nous ne nous endormirons pas tous dans la mort, mais tous nous serons changés+, 52  en un instant, en un clin d’œil, durant la sonnerie de la dernière trompette. Car la trompette sonnera+, et les morts seront ressuscités impérissables, et nous serons changés. 53  Il faut en effet que ce qui est périssable devienne impérissable+, et que ce qui est mortel devienne immortel+. 54  Et quand ce qui est périssable deviendra impérissable, et que ce qui est mortel deviendra immortel, alors se réalisera ce qui est écrit : « La mort est engloutie pour toujours+. » 55  « Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon+ ? » 56  L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché+, et la puissance du péché, c’est la Loi*+. 57  Mais que Dieu soit remercié, car il nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ+ ! 58  Par conséquent, mes frères bien-aimés, soyez fermes+, inébranlables. Ayez toujours beaucoup à faire+ dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail en rapport avec le Seigneur n’est pas inutile+.

Notes

Ou « relevé ».
Aussi appelé Pierre.
Litt. « à son propre rang ».
Litt. « à toute heure ».
Ou p.-ê. « pour des raisons purement humaines ».
Ou « corrompent les bonnes mœurs ».
Litt. « corps ».
Litt. « toute chair ».
Ou « corruptible ».
Ou « incorruptible ».
Ou « âme », « personne ».
Ou « la Loi donne au péché sa puissance ».

Notes d'étude

Documents multimédias