Psaume 88​:​1-18

Chant, mélodie des fils de Qorah. Au directeur, sur Mahalath*, pour répondre. Maskil* de Hémân+ l’Ezrahite. 88  Ô Jéhovah, le Dieu de mon salut+,oui je crie le jour+[et] pendant la nuit devant toi+.   Ma prière viendra devant toi+.Incline ton oreille vers mon cri suppliant+.   Car mon âme en a assez des malheurs+,et vraiment ma vie touche au shéol*+.   On m’a compté parmi ceux qui descendent à la fosse+ ;je suis devenu comme un homme robuste sans force+,   libéré parmi les morts+,comme les tués qui gisent dans la tombe+,dont tu ne te souviens vraiment pluset qui ont été coupés de ta main [secourable]+.   Tu m’as mis dans une fosse des plus profondes,dans des lieux obscurs, dans un grand abîme*+.   Sur moi s’est jetée ta fureur+,et de toutes tes vagues déferlantes tu [m’]as affligé+. Sèla.   Tu as éloigné de moi mes connaissances+ ;tu m’as mis comme quelque chose de très détestable pour elles+.Je suis emprisonné et je ne puis sortir+.   Oui, mon œil est languissant par suite de mon affliction+.Je t’ai invoqué, ô Jéhovah, tout au long du jour+ ;vers toi j’ai étendu mes paumes+. 10  Pour ceux qui sont morts feras-​tu un prodige+ ?Ou ceux qui sont sans force dans la mort* se lèveront-​ils+ ?Te loueront-​ils+ ? Sèla. 11  Proclamera-​t-​on ta bonté de cœur dans la tombe*,ta fidélité dans [le lieu de] destruction*+ ? 12  Tel prodige [opéré] par toi sera-​t-​il connu dans les ténèbres+,ou ta justice dans le pays de l’oubli+ ? 13  Et pourtant c’est vers toi, ô Jéhovah, que moi j’ai crié au secours+ ;au matin ma prière se présente à toi sans cesse+. 14  Pourquoi, ô Jéhovah, rejettes-​tu mon âme+ ?Pourquoi me tiens-​tu cachée ta face+ ? 15  Je suis affligé et près d’expirer depuis l’enfance+ ;j’ai supporté des choses effrayantes de ta part — jusqu’à l’extrême*+. 16  Sur moi sont passés tes éclats de colère ardente+ ;des épouvantes de ta part m’ont réduit au silence+. 17  Elles m’ont entouré comme des eaux tout au long du jour+ ;elles m’ont cerné toutes à la fois. 18  Tu as éloigné de moi ami et compagnon+ ;mes connaissances sont un lieu obscur+.

Notes

Cf. 53:sus, note “ Mahalath ”.
Cf. 32:sus, note.
“ au shéol ”. Héb. : lishʼôl ; gr. : haïdêï ; lat. : inferno. Voir App. 4B.
Lit. : “ abîmes ”, pl., prob. pour exprimer la grandeur.
“ ceux qui sont sans force dans la mort ”. Héb. : rephaʼim ; T : “ des corps dissous dans la poussière ” ; LXXVg : “ des guérisseurs (médecins) ” ; Sy : “ des forts (géants) ”. Cf. Jb 26:5, note.
“ la tombe ”, LXX ; Vg : “ le sépulcre ”.
“ dans [le lieu de] destruction ”. Héb. : baʼavaddôn ; syr. : baʼvdanaʼ ; LXX : “ dans la destruction ” ; lat. : in perditione, “ dans la perdition ”. Voir Jb 26:6, note.
“ jusqu’à l’extrême ”. Héb. : ʼaphounah, de sens incertain ; LXXSyVg : “ je suis gêné (troublé) ”.