Psaume 42​:​1-11

Au directeur. Maskil* pour les fils de Qorah+. 42  Comme la biche qui soupire après les cours d’eau,ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu*+ !   Mon âme a vraiment soif de Dieu+, du Dieu vivant*+.Quand [donc] viendrai-​je et paraîtrai-​je devant* Dieu+ ?   Pour moi mes larmes sont devenues une nourriture jour et nuit+,tandis qu’[ils]* me disent tout au long du jour : “ Où est ton Dieu+ ? ”   De ces choses je veux me souvenir, et je veux épancher en moi mon âme+.Car je passais avec la foule,je marchais lentement devant eux vers la maison de Dieu*+,avec la voix du cri de joie et de l’action de grâces+,d’une foule célébrant une fête+.   Pourquoi es-​tu désespérée, ô mon âme+,et pourquoi t’agites-​tu en moi+ ?Attends Dieu+,car je le louerai encore : [il est] le salut grandiose* de ma personne*+.   Ô mon Dieu*, en moi mon âme est désespérée+.C’est pourquoi je me souviens de toi+,depuis le pays du Jourdain et les cimes de l’Hermôn*+,depuis la petite montagne*+.   Un abîme d’eau appelle un abîme d’eau*au bruit de tes trombes d’eau*.Toutes tes vagues déferlantes et tes flots+sur moi ils ont passé+.   Pendant le jour, Jéhovah donnera ordre à sa bonté de cœur*+,et, durant la nuit, son chant sera avec moi+ ;il y aura la prière au Dieu de ma vie*+.   Je veux dire à Dieu mon rocher+ :“ Pourquoi m’as-​tu oublié+ ?Pourquoi est-​ce que je marche attristé à cause de l’oppression de l’ennemi+ ? ” 10  Par un meurtre contre mes os, ils m’ont outragé, ceux qui se montrent hostiles à mon égard+,tandis qu’ils me disent tout au long du jour : “ Où est ton Dieu+ ? ” 11  Pourquoi es-​tu désespérée, ô mon âme+,et pourquoi t’agites-​tu en moi+ ?Attends Dieu+,car je le louerai encore : [il est] le salut grandiose de ma personne* et mon Dieu*+.

Notes

Voir 32:sus, note.
“ ô Dieu ! ” MLXXVg ; TSy : “ ô Jéhovah ! ”
“ du Dieu vivant ”. Héb. : leʼÉl ḥay. Voir App. 1J pour d’autres termes descriptifs et titres appliqués à Jéhovah.
“ paraîtrai-​je devant ”, MLXXVg ; TSy : “ verrai-​je la face de ”.
“ ils ”, Sy et quatre mss héb.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim.
Lit. : “ les saluts ”. Héb. : yeshouʽôth, pl. pour exprimer la majesté.
“ ma face ”, LXXSyVg et v. 42:11 ; MT : “ sa face ”. Voir 2S 17:11, note “ même ”.
“ Ô mon Dieu ”. Héb. : ʼÈlohay.
Ou : “ et les lieux (cimes) sacré(e)s ”.
Lit. : “ depuis la montagne de la petitesse ”. Héb. : méhar mitsʽar ; en corrigeant le texte : “ Sion ”.
Ou : “ Des eaux houleuses appellent des eaux houleuses ”, M ; LXXVg : “ Un abîme appelle un abîme ”.
“ tes cataractes ”, LXXVg.
Ou : “ son amour fidèle ”.
“ au Dieu de ma vie ”, M(héb. : leʼÉl ḥayyay)TLXXVg ; Sy et de nombreux mss héb. : “ au Dieu vivant ”. Voir v. 42:2.
Lit. : “ ma face ”. Voir v. 42:5, note “ personne ”.
“ et mon Dieu ”. Héb. : wÉʼlohay.