Psaume 29​:​1-11

Mélodie de David*. 29  Attribuez à Jéhovah*, ô fils des forts*,attribuez à Jéhovah* gloire et force+.   Attribuez à Jéhovah* la gloire de son nom+.Prosternez-​vous devant Jéhovah* en ornements sacrés+.   La voix* de Jéhovah* est au-dessus des eaux+ ;le Dieu* glorieux+ lui-​même a tonné+.Jéhovah* est au-dessus des eaux nombreuses+.   La voix de Jéhovah est puissante+ ;la voix de Jéhovah est splendide+.   La voix de Jéhovah brise les cèdres ;oui, Jéhovah brise les cèdres du Liban+,   et il les fait bondir comme un veau+,le Liban et le Siriôn*+ comme des fils de taureaux sauvages*.   La voix de Jéhovah taille avec des flammes de feu+ ;   la voix de Jéhovah fait se convulser+ le désert,Jéhovah fait se convulser le désert de Qadesh+.   La voix de Jéhovah fait se convulser les biches dans les douleurs*+,et elle dénude les forêts*+.Dans son temple chacun dit : “ Gloire+ ! ” 10  Sur le déluge* Jéhovah s’est assis+ ;et Jéhovah siège en roi pour des temps indéfinis+. 11  Jéhovah lui-​même donnera de la force à son peuple+.Jéhovah lui-​même bénira son peuple par la paix+.

Notes

LXX ajoute : “ du dernier jour de la fête de la Tente ” ; Vg ajoute : “ pour la consommation [l’achèvement] du tabernacle ”.
Voir App. 1C § 10.
Ou : “ fils des dieux ” ; ou encore : “ fils des divins ” ; ou encore : “ fils de Dieu ”. Héb. : bené ʼélim. Si le mot héb. ʼélim est le pl. de ʼél pour exprimer la majesté, alors il signifie “ Dieu ”. T : “ vous, troupes d’anges, les fils de Dieu ” ; LXX : “ vous, fils de Dieu ” ; SyVg : “ vous, petits de béliers ”. Cf. 89:6, note, et Dn 11:36, où figure l’expression ʼÉl ʼélim, “ Dieu des dieux ”.
Voir App. 1C § 10.
Voir App. 1C § 10.
Voir App. 1C § 10.
“ La voix ”. Cette expression se rencontre sept fois dans ce psaume.
Voir App. 1C § 10.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÉl.
Voir App. 1C § 10.
“ le Siriôn ”. Ancien nom sidonien pour le mont Hermôn. Voir Dt 3:9.
“ d’unicornes ”, LXXVg; lit. : “ d’[animaux] à une corne ”, mais il s’agit ici de taureaux sauvages.
C.-à-d. : quand elles mettent bas.
“ et elle fait mettre bas à la hâte les chèvres de montagne ”, en corrigeant M.
Ou : “ l’océan céleste ”. Voir Gn 6:17, note “ déluge ”.