Proverbes 13​:​1-25

13  Un fils est sage lorsqu’il y a la discipline d’un père+, mais le moqueur n’a pas entendu la réprimande+.  Du fruit de sa bouche l’homme mangera ce qui est bon+, mais l’âme* des traîtres n’est que violence+.  Celui qui surveille sa bouche garde son âme+. Celui qui ouvre tout grand ses lèvres — à lui la ruine+.  Le paresseux se montre rempli de convoitise, mais son âme n’[a] rien+. L’âme des diligents, par contre, engraissera+.  Une parole mensongère, voilà ce que hait le juste+, mais les méchants agissent honteusement et se couvrent d’ignominie+.  La justice préserve celui qui est sans malice dans sa voie+, mais la méchanceté renverse le pécheur*+.  Il existe [tel homme] qui fait le riche et pourtant il n’a rien+ ; il y a celui qui fait l’homme sans ressources et pourtant [il a] beaucoup de choses de valeur.  La rançon de l’âme d’un homme, c’est sa richesse+, mais l’homme sans ressources n’a pas entendu de réprimande+.  La lumière des justes se réjouira+ ; mais la lampe des méchants — elle s’éteindra+. 10  Par la présomption on ne fait que provoquer une lutte+, mais la sagesse est chez ceux qui délibèrent+. 11  Les choses de valeur provenant de la vanité diminuent+, mais qui amasse à la main, celui-là obtient de l’accroissement+. 12  Une attente différée rend le cœur malade+, mais la chose désirée est un arbre de vie quand vraiment elle arrive+. 13  Qui a méprisé la parole+, on saisira chez lui un gage [de débiteur] ; mais celui qui craint le commandement sera rétribué+. 14  La loi du sage est une source* de vie+, pour vous détourner des pièges de la mort+. 15  Bonne perspicacité procure faveur+, mais la voie des traîtres est rude*+. 16  Tout homme astucieux agira avec connaissance+, mais celui qui est stupide répandra la sottise+. 17  Un messager qui est méchant tombera dans le mal+, mais un envoyé fidèle est guérison+. 18  Celui qui néglige la discipline [tombe dans] la pauvreté et [dans] le déshonneur+, mais celui qui garde un blâme est glorifié+. 19  Un désir, lorsqu’il s’est réalisé, est agréable pour l’âme+ ; mais se détourner du mal est chose détestable pour les stupides+. 20  Qui marche avec les sages deviendra sage+, mais qui a des relations avec les stupides s’en trouvera mal+. 21  Ce sont les pécheurs que poursuit le malheur+, mais ce sont les justes que le bien rétribue+. 22  Quelqu’un qui est bon laissera un héritage aux fils des fils, et la fortune du pécheur est une chose qui est conservée avec soin pour le juste+. 23  La terre labourée des hommes sans ressources [donne] beaucoup de nourriture+, mais il existe [tel homme] qui est supprimé par manque de jugement+. 24  Celui qui retient son bâton a de la haine pour son fils+, mais celui qui l’aime le cherche vraiment avec discipline+. 25  Le juste mange jusqu’à ce que son âme soit rassasiée+, mais le ventre des méchants sera vide+.

Notes

“ mais (le désir de) l’âme des ”. Héb. : wenèphèsh ; gr. : psukhaï, pl. ; lat. : anima.
En corrigeant légèrement le texte ; M se lirait ainsi : “ la méchanceté pervertit un sacrifice pour le péché ”.
Ou : “ fontaine ”. Héb. : meqôr.
“ rude ”, selon ce que propose BDB, p. 451 ; en corrigeant M : “ leur désastre ”.